Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 05:21
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Lieu de villégiature de la haute société européenne et américaine, le Cap Ferrat est choisi en 1905 par la Baronne Ephrussi de Rothschild pour édifier une de ses "folies", inspirées des grandes demeures Renaissance de Venise et Florence.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Tout simplement magique !

Pas moins de cinq années de travaux gigantesques (1907-1912) seront nécessaires pour sa construction. La Villa est entourée de neuf magnifiques jardins ornés de colonnades, de cascades, de bassins, de parterres fleuris, d’allées ombragées et d’arbres aux essences rares.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Le Royal Caribbean dans la rade de Villefranche sur Mer

La baronne fit appel à des personnalités de renom comme Harold Peto. Paysagiste fort prisé en Europe et aux États-Unis, il a bâti sa réputation sur la création de jardins d’inspiration classique. Senteurs et splendeurs des essences, diversité des plantations ravissent le visiteur, étonné et charmé par tant de magie végétale. Pénétrer dans cet Eden, c’est embarquer pour un voyage autour du monde. Une croisière transatlantique.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Le jardin à la française domine tous les autres. Par sa taille et par son emplacement. Il se trouve dans le prolongement direct de la Villa. Du bâtiment, la perspective s’impose, magnifique, close en son terme par le temple de l’Amour, inspiration de celui de Trianon, domine la cascade à degrés. La pente de celle-ci a d’ailleurs été spécialement structurée pour donner à l’eau un effet de blancheur, le fameux « châle d’eau » des Orientaux.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Le lieu offre aux amoureux de l’art une vue unique sur le palazzino. L’été, lotus et nénuphars colonisent les grands bassins. Les pelouses, ornées de pots à feux classiques et de grands vases Renaissance italienne, se prélassent dans un agencement parfait. Sur la terrasse du levant, les sculptures catalanes attendent, sereines, sûres de leur succès auprès du visiteur.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Émerveillement face à une nature épanouie et pourtant si structurée. En descendant les grandes marches depuis la cours d’honneur, le visiteur atteint le jardin espagnol. Datura, jasmin, chèvrefeuille exhalent leurs parfums entêtants. Aranjuez n’est pas loin…

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Arbre Fromager Bombacaceae originaire d'Asie tropicale et d'Océanie

À l’extrémité de ces escaliers, une grotte est cachée derrière les colonnes de marbre rose. Au milieu de la grotte se trouve la fontaine au dauphin. Grâce à elle, le bassin prend toute son importance dans le décor et s’étend au pied de la pergola. Une pause hors du temps, à l’ombre des colonnes.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Au-delà du bassin et de la pergola, le jardin florentin et nouveau changement d’univers. En son centre, un escalier en fer à cheval encadre une grotte rocailleuse. Derrière les philodendrons et les jacinthes d’eau, un éphèbe de marbre détourne le regard du panorama.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

En suivant l’allée florentine, bordée de cyprès, le visiteur parvient au jardin lapidaire. Un spectacle étrange intrigue par une accumulation recherchée d’œuvres d’art, de provenances et d’époques diverses. Sous le camphrier, se trouve un rassemblement disparate d’œuvres pour lesquelles la baronne n’a pas trouvé de place à l’intérieur de la villa : arceaux, fontaines, chapiteaux, bas-reliefs du Moyen Âge et de la Renaissance, gargouilles monstrueuses, grotesques en pierre ou encore gnomes provençaux.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Ici ce sont les jardins à la française, mais il y a en tout 9 jardins

Faisant suit,  le jardin japonais « Cho-Seki-Tei » qui signifie « jardin où l’on écoute tranquillement l’agréable bruit des vagues au crépuscule »  plonge le visiteur dans un monde zen. Conçu et réalisé par le professeur Shigeo Fukuhara, ce jardin japonais présente le traditionnel pavillon en bois, le pont, les lanternes et les vasques qui illustrent plus de mille ans de tradition japonaise. Apaisement assuré.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Maintenant, on entre dans mon univers, celui des plantes grasses. Le jardin exotique est le royaume des cactées et des succulentes. Seuls ou par groupe serrés, ils semblent défier l’azur. Ils sont gigantesques, plusieurs fois centenaire et seul les jardins exotiques de Monaco et Hanbury de Mortola proposent des spécimens aussi grand sur le pourtour méditerranéen et rivalisent avec celui ci.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Le bouquet final de ce feu d’artifice est la roseraie. Plusieurs variétés de la fleur fétiche de Béatrice embaument ce lointain bout de jardin. Un coin à part, avec son petit temple hexagonal. Au centre de celui-ci, pour seule habitante, une divinité, allégorie de la source.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Au cours de ses pérégrinations, elle affirme, outre sa passion pour l’art, son amour de la nature. Vérone, Florence, Venise entre autres, des jardins exotiques aux déserts, tout la fascine. Et naturellement, de la même façon qu’elle s’entoure d’œuvres d’art, elle recrée dans la Villa un cadre propre à répondre à son insatiable curiosité.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Pendant trois jours des festivités de la villa, les visiteurs sont invités à découvrir une profusion de roses et de plantes rares dans l'un des plus beaux jardins de la Côte d’Azur, si ce n’est même d’Europe ! Les exposants, des pépiniéristes et rosiéristes de renom, s’installent en effet au cœur du jardin à la française au milieu des palmiers et des jeux d’eau.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

De l'autre coté de la villa, la vue sur la Baie de Beaulieu sur Mer (on aperçoit celle de Bono le chanteur de U2)

Qui dit fête extraordinaire dit aussi site d’exception. La villa Ephrussi de Rothschild est un palazzino florentin bâti selon les rêves incroyables de la baronne Beatrice de Rothschild. Un site totalement fou, unique pour une fête des roses et des plantes. C’est l’endroit le plus fantastique, le plus esthétique de la Riviera.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Ce palais donne le sentiment du vrai chic, et c’est cette Cote d’Azur la que les touristes du monde entier viennent admirer. C’est l’un des moments forts du printemps. Chaque fois, on assiste à un véritable embouteillage de Lamborghini, de Rolls ou de Ferrari sur le Cap Ferrat. Ce n’est pas la peine d’aller au salon de Genève ou de Detroit, vous y verrez les plus belles voitures du monde sur la presqu’ile.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Encore une fois, votre serviteur à le privilège de garer son Harley Davidson au pied de la villa. La journée se poursuit entre défilé de poupées en robes de fleurs et un son et musique de cascades animées sur un air d’été des Quatres Saisons de Vivaldi.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Entre Cycas et palmiers bleus, avocatiers, ficus ou albizias, le jardin principal en forme de pont de navire parait comme suspendu sur la mer, avec d’un coté la rade de Villefranche et ses énormes bateaux de croisière et de l’autre la baie de Beaulieu..

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Les participants se promènent dans les jardins (espagnol, florentin, lapidaire, japonais, exotique…) qui s’étendent sur sept hectares de la propriété. Ils accèdent aussi aux salons de réception de la baronne et de ses appartements privés situé au rez de chaussée. ils profitent aussi du premier étage et se prélassent dans le salon de jeu, le boudoir, le petit salon des singeries, la terrasse surplombant la mer et les jardins ou la suite des invités avec son antichambre et son salon Fragonard.

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

C’est ici que la baronne donnait ses « soirées sous les nuits éternellement étoilées. Un orchestre était installé sur la terrasse du premier étage, invisible depuis le rez de chaussée. La musique semblait venir du ciel. Une sorte de bal des étoiles avant le bal des fleurs de la villa. La magie s’opère toujours autant et même si j’ai visité cet endroit plusieurs fois, je reste toujours en admiration….

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

 

                               DIAPORAMA JARDIN

LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)
LE PALAZZINO EXOTIQUE DE LA BARONNE (2)

Partager cet article

Repost 0
Published by freerider06 - dans comté de Nice

Retour Blog Principal & Commentaire