Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 19:10

OU LA NATURE MISE A NU 

JUILLET2013-9658.JPG

Agapanthe dans le Jardin Renoir

La villa Renoir est située au cœur d'un magnifique domaine planté d'oliviers et d'agrumes, d'où l'on découvre un superbe panorama qui s'étend jusqu'au Cap d'Antibes. Avec ses collections, ses 15 toiles originales, ses sculptures, son mobilier et son atelier... il constitue le témoignage émouvant de l'univers créatif et familier du Maître impressionniste qui aura passé les 12 dernières années de sa vie à Cagnes-sur-Mer.

JUILLET2013-0072-copie-1.JPGL'histoire de ce littoral béni des Dieux commence toujours ainsi: Le Cros-de-Cagnes n'est alors que marécages et galets jusqu'au parvis de l'actuelle Chapelle, avec quelques cabanons isolés abritant des familles de pêcheurs originaires de Gênes. Ces pêcheurs professionnels viennent au Cros-de-Cagnes 2 fois par an pour les qualités de ce lieu très poissonneux (lieu de passage du poisson bleu) et bien abrité ("Cros" signifie d'ailleurs "creux").

JUILLET2013-0006.JPGJUILLET2013-9711.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très vite, ils décident de s'installer définitivement sur ces rivages protégés, alors imités par de jeunes Cagnois choisissant de délaisser leurs métiers (agriculteurs ou commerçants) pour devenir pêcheurs. La pêche devient un enjeu économique et les quelques bateaux deviennent rapidement insuffisants. Il faut une flottille de pointus... et c'est ainsi que 6 charpentiers venus de Gènes et de Naples assurent la fabrication des "pointus" et commencèrent à développer le village.

JUILLET2013-0010.JPGEn 1866, le village du Cros-de-Cagnes est mis sous la protection de Saint-Pierre, patron de l'abondance et la Chapelle est édifiée par les pêcheurs avec en son sommet un petit campanile. Ce petit paradis autrefois fief des Grimaldi devient tres vite au debut de la belle époque prisé de l'aristocratie européene.

JUILLET2013-0044.JPGJUILLET2013-0051.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est en 1908 que Renoir s'installe aux Collettes suite à un coup de cœur pour son oliveraie millénaire, ses orangers et sa fermette du XIXe siècle. A l'époque la propriété faisait 11 hectares. Il y avait des fermes, car la région était très agricole au début du 20ème siècle. Le climat lui convient, la lumière et le paysage le subjuguent, lui offrant la possibilité de reproduire en plein air sur la toile les couleurs chatoyantes des oliviers, des fleurs, des fruits de son domaine mais aussi les corps lumineux et sensuels de jeunes Cagnoises. Renoir aime la Méditerranée, il est fasciné par Cagnes sur Mer.

JUILLET2013-9680.JPGC'est aussi à Cagnes-sur-Mer qu'il aborde la sculpture pour la première fois. N'ayant plus tout à fait le libre usage de ses mains (mains déformées par les rhumatismes), il fait appel à un jeune élève de Maillol, Richard Guino, qui sert avec intelligence et sensibilité ses besoins de sculpture. Affaibli par la maladie, Renoir peint jusqu'à sa mort, avec bonheur et frénésie, faisant éclater sa joie de vivre sur les toiles ne cessant de peindre cette région merveilleuse.

JUILLET2013-0056.JPGJUILLET2013-9705.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La villa Renoir reste un merveilleux témoignage de l'univers créatif du Maître avec ses 15 toiles, son mobilier d'époque, son atelier et ses objets familiers. Cagnes-sur-Mer est véritablement imprégné de la lumière de Renoir. Renoir fascine toujours autant aujourd'hui... au point que le réalisateur Gilles Bourdos ait consacré un film, sorti sur les écrans le 2 janvier 2013, à la période cagnoise de Renoir, magnifiquement interprété par Michel Bouquet.

JUILLET2013-9699.JPG

Le chateau des Grimaldi


 "Cagnes" est un nom d'origine ligure qui signifie " lieu habité sur une colline arrondie ". Cet éperon rocheux, qui culmine à 91 mètres d'altitude, offrait à nos ancêtres une position de surveillance et de défense idéale, à proximité d'une rivière et de bonnes terres. Au début du XXe siècle, lorsque Renoir vient s'établir dans la ville, de 1903 à sa mort en 1919, Cagnes est chef-lieu de canton avec environ 3 000 habitants.

JUILLET2013-9727.JPGJUILLET2013-9729.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Attirés par la célébrité du maître impressionniste, beaucoup d'artistes peintres amoureux de la lumière méditerranéenne viendront s'établir dans ce bourg pittoresque que l'on surnomme "Le Montmartre de la Côte d'Azur", et qui attire des célébrités du monde des arts et du spectacle jusque dans les années 60.

JUILLET2013-9837.JPGParmi les plus célèbres, séjournèrent ou vécurent dans le Haut-de-Cagnes, Pierre Auguste Renoir, Chaim Soutine, Foujita, Yves Klein, Georges Simenon (au 98, montée de la Bourgade), Mouloudji (chanteur poète et compositeur), Suzy Solidor (chanteuse et directrice de cabaret), Georges Ulmer ou encore Brigitte Bardot... Il reçoit dans sa villa ses contemporains Henri Matisse, Aristide Maillol, Amedeo Modigliani, Auguste Rodin, Pablo Picasso, Claude Monet ... Quand Rodin viendra voir Renoir aux Collettes, Mme Renoir lui précisera bien "Ne vous attendez pas à voir ici ce que vous trouvez à Giverny... c'est la nature méditerranéenne à l'état pur !"

JUILLET2013-9757.JPGJUILLET2013-9779.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auguste Renoir découvre Cagnes-sur-Mer. Il aime flâner dans cette petite bourgade, plus particulièrement dans la vallée de la Cagne, une rivière où se retrouvent les lavandières... source d'inspiration de la série de ses baigneuses. Combien de fois Renoir est-il venu dans ce vallon observer ces femmes tapant le linge ? Il s'en est imprégné pour compléter les nus réalisés en atelier.

JUILLET2013-9959.JPGRenoir aime se définir comme "peintre de figures". Il est beaucoup plus sensible à la présence humaine qu'à celle des objets. Nus féminins, portraits et études d'après modèles peints en atelier ou en plein air, entre intimité et grandeur nature...

JUILLET2013-9793.JPGJUILLET2013-9891.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Toujours le look glamour et raffinement des années 50 pour les femmes de la Cote


Au Domaine des Collettes il peut peindre dehors et dedans : dans ce paysage sauvage baigné d'une lumière gris bleu qui le fascine tant et dans son atelier.

Le domaine des Collettes est un musée labélisé Musée de France, classée au titre des monuments historiques et labellisée « Patrimoine du XXe siècle ». C'est une propriété de 2,5 hectares.

JUILLET2013-0058.JPG

apprenti peintre dans le parc


 A l'oliveraie originelle préservée, sont venus s'ajouter d'autres espèces (pins, palmiers, eucalyptus...) et des zones d'agrément aménagées au temps de Renoir (verger-roseraie...). Les jardins, aujourd'hui parc public municipal, n'ont pas subi de transformation majeure, mais ils se présentent de manière plus entretenue, plus "léchée" qu'au temps du peintre. Au centre, l'ancienne ferme du XIXe siècle, devenue lieu d'accueil, est entourée de ses dépendances (citerne, four, bûcher, lavoir).

JUILLET2013-9923.JPGJUILLET2013-9977.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'est, la maison de Renoir est une grosse bâtisse bourgeoise de plan carré, sur deux niveaux. Les pièces les plus évocatrices de la vie aux Collettes au temps du peintre sont la salle à manger du rez-de-chaussée et le grand atelier de l'étage. Un peu partout sont présentés des pièces du mobilier d'origine, des objets, des souvenirs, des photographies anciennes, des reproductions, des œuvres d'artistes amis de Renoir.

JUILLET2013-9818.JPGJUILLET2013-9834.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quinze peintures du maître et la moitié de ses rares sculptures enrichissent les collections. Ce qu'il y a d'étonnant quand on entre au Domaine des Collettes à Cagnes-sur-Mer, c'est l'authenticité du lieu. On a l'impression que l'endroit n'a pas changé depuis son acquisition, en 1907, par Auguste Renoir. Comme si la nature, les objets et la lumière ici attendaient, en vain, le retour du peintre...

JUILLET2013-9992.JPG

                                  DIAPORAMA DU DOMAINE


Repost 0
Published by freerider06 - dans ALPES MARITIMES
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 07:05

JUILLET2013-9205.JPG

Free riders au rond point de Coluche à Opio

 

Les Free Riders se donnent RDV au Rond point de Coluche à Opio pour poursuivre un itinéraire qui les mènera de Châteauneuf de Grasse à Gourdon (village classé parmi les plus beaux de France) et enfin à Caussols pour un BBQ préparé par soso et un concours de tir à la 22LR organisé par votre serviteur ... et à ce jeu la , c'est l'ex gonfleur d'hélice qui a remporté le carton face aux ex para ....

JUILLET2013-8964.JPG

L'entrée de ma propriété


 Entre la Côte d’Azur et les hautes montagnes du Mercantour, ce territoire de moyennes montagnes, composé de gorges, de forêts et de vallées agricoles est l’un des territoires de France les plus riches en biodiversité: le croisement des influences méditerranéennes et alpines sur un territoire préservé le rend exceptionnel. Avec plus de 2000 espèces végétales, les Préalpes d’Azur abritent le tiers de la flore présente en France, dont 65 espèces végétales protégées aux niveaux national ou régional.

JUILLET2013-8969.JPG

Mon chalet principal que je loue à l'année


 Il existe une richesse et une diversité de productions locales: miel et pain d'épice, fromage de chèvre, viande d'agneaux, produits maraîchers, framboises, produits fermiers… Certaines de ces productions sont spécifiques au territoire: fleurs cristallisées, liqueurs d'agrumes, huiles essentielles.

JUILLET2013-9268.JPG

Support pour mes couleurs: le drapeau du Comté

 Le paysage des Préalpes d’Azur est un livre ouvert, particulièrement lisible et pédagogique, qui raconte l’histoire de la relation société-milieu naturel depuis une dizaine de millénaires. Depuis le Néolithique, les activités humaines ont construit un paysage agro-sylvo-pastoral. On y dénombre 1952 cavités répertoriées, 137 km de galeries souterraines pour une profondeur maximum de 481 mètres. Le paradis des spéléologues.

JUILLET2013-9262.JPG

mon second chalet que je garde pour mes loisirs


 Le plateau de Caussols et ses alentours offrent d’extraordinaires et multiples particularités : Un climat et une eau spécialement vivifiants, à des altitudes dépassant les 1000 mètres. Des vestiges de huit enceintes ligures. Des cabanes en pierre sèche des XVIIIe et XIXe siècles, des bergeries et des voies anciennes. Une géologie particulièrement intéressante sur ce plateau qui fait partie des plans calcaires du sud de la France.

JUILLET2013-9071.JPG

Les claps, les pierres en langue locale


 Un spectaculaire relief karstique, le plus typique de la France et le plus grand d’Europe, après celui situé au nord de l’ex-Yougoslavie, et un remarquable système hydrologique avec le fameux «Embut». Le site offre une nature préservée et protégée qui assure la présence d'espèces endémiques. La présence d'habitants à Caussols est avérée depuis l'âge de bronze, grâce à la présence de divers oppidums datant de cette époque.

JUILLET2013-9068.JPGLe climat très particulier, entre Méditerranéen et montagnard, a favorisé le développement d'une faune et d'une flore abondantes et variées. Les vertébrés les plus spécifiques au plateau de Caussols sont la vipère d'Orsini et le Lambert. Un nombre extraordinaire de variétés de fleurs, l’une des moyennes les plus élevées en Europe. Une faune très variée, représentant un grand nombre d’espèces animales, cerfs, chevreuils, sangliers, lièvres, loups et lynx, bisons.

JUILLET2013-8982.JPGJUILLET2013-9013.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De nombreux rapaces peuvent également être observés: circaète Jean-le-blanc, busard, faucon, aigle, Hibou petit duc, Huppe fasciée. Les cervidés, renards. On peut observer en été une variété de fleurs comme l’ophrys de Sarato, les Lys de Pomponne, l’Orchis à trois dents, l’Orchis brulée ou l’Orchis sureau, la tulipe sauvage, l’anémone hépatique, le Daphnée des Alpes, les narcisses des poètes, l’iris, le gagée des rochers, la pivoine et la liste serait trop longue à énoncée.

JUILLET2013-9003.JPG

Toutes les photos de fleurs sur l'article ont été prise dans ma propriété.


 Caussols est un village destiné aux amoureux de la nature, un village qui se trouve entre ciel et terre. Le climat y est particulièrement vivifiant. A la fin du XIXe siècle on y vantait déjà les mérites de l'eau et du climat à Caussols.

JUILLET2013-0168.JPG

L'une des nombreuses borie que l'on peut trouver sur le plateau


 Les résultats obtenus par les malades ont permis de penser que les eaux de Caussols étaient puissamment diurétiques comme celle de Contrexéville ou de Vittel. Il y neige régulièrement chaque hiver et les nuits sont toujours fraiches même en été. Caussols se trouve à 22 km à peine des plages de Cannes à vol d'oiseau ...... 

JUILLET2013-9016.JPGJUILLET2013-9019.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

je possède une petite propriété avec 2 chalets sur sept hectares de sapins, de pins et de chênes. Pour les habitants du littoral des Alpes Maritimes, c’est le lieu de retraite estival quand la Cote est surpeuplée de "Wild" touristes. Beaucoup d’entre nous possédons un chalet ou une résidence secondaire sur ce plateau très particulier.

JUILLET2013-0148.JPG

Bergerie dans les Claps qui a servi au tournage d'une femme d'honneur


 On y aperçoit assez souvent ces cabanes « Bories » constituées de blocs de pierre de la base au sommet avec une hauteur extérieure d’environ 2,60m et un toit légèrement pointu. Ces bories servaient habituellement de refuges aux bergers du XVIII e siècle.

JUILLET2013-9037.JPGJUILLET2013-9027.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma propriété est située sur le lieu dit les « Claps » qui veut dire les pierres en patois local. Le paysage des claps est l’un des lapiez les plus typiques que l’on puisse voir en Europe, car on y trouve toutes les formes de l’évolution du relief calcaire.

JUILLET2013-9102.JPG

abreuvoir pour les moutons


 Ce relief Karstique résulte de l’action des eaux de pluie, riches en dioxyde de carbone. Mon domaine est constitué de 80% de foret et 20% de ce phénomène karstique. Le plateau de Caussols en lui-même est constitué de la plaine de rochers au Sud (les Claps) et d'une plaine de prairies et de cultures au centre, traversée par un réseau de ruisseaux. Le climat est contrasté: l'été est chaud et sec, l'hiver froid, sec mais régulièrement enneigé... Caussols est traversé par une voie dite romaine dont on peut encore voir certaines portions. 

JUILLET2013-9154.JPG

L'observatoire du CERGA


 Je peux apercevoir du chalet, le plateau de Calern qui se trouve à 1458 mètres d’altitude sur lequel se trouve l'Observatoire de Calern. L’Observatoire de Calern, centre d’études et de recherches géodynamiques et astronomiques, de réputation internationale.

JUILLET2013-9163.JPGLe ciel de Caussols est considéré comme l’un des plus pur d’Europe, c’est pour cela qu’il s’est installé depuis 1974 le centre d’études et de recherches Géodynamique et Astronomique de dimension internationale. La mission principale de l’observatoire est la recherche dans le domaine des sciences de l’univers, la compréhension de l’intérieur des étoiles et des planètes.

JUILLET2013-9115.JPGJUILLET2013-9135.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les qualités essentielles de ce plateau calcaire semi-désertique de 20 km2 de l’arrière pays grassois sont, outre un nombre élevé de nuits claires, l’absence de brumes et de poussières, une atmosphère pas trop sèche, et une circulation des vents en couches horizontales due à la fois à la topographie des lieux et à la présence du vent marin qui stabilise l’atmosphère. Depuis 1988 et la fusion du CERGA avec l’Observatoire de Nice donnant ainsi naissance à l’Observatoire de la Côte d’Azur, le plus grand de France.

JUILLET2013-9140.JPG

la  ferme biologique se trouve au centre d'un domaine de cueillette sauvage de plus de 1000 hectares recouvert de lavandes, de thyms, de sarriettes...


 Dans les années 70, 80, 90, le plateau de Calern a hébergé des instruments précurseurs dans leur discipline, que ce soit notamment en télémétrie laser ou en interférométrie. L’activité du télescope de Schmidt avec l’imagerie grand champ de petits objets a également été très intense jusqu’au début des années 2000.

JUILLET2013-9173.JPGAujourd’hui, la vie scientifique du plateau se poursuit avec des projets qui exploitent l’expérience acquise, et les liens particuliers entre astronomie et géophysique. Quelques atouts à citer plus particulièrement, la plus vieille église des Alpes Maritimes (10/11e siècle) …

JUILLET2013-9052.JPGToutes spécificités qui démontrent que la commune de Caussols, située à seulement 25 km au nord de Grasse et à une cinquantaine de kilomètres de Cannes, est un territoire tout à fait insolite, qui mérite d’être connu.

JUILLET2013-9090.JPGLes metteurs en scène et les réalisateurs de films se sont souvent servi de se site exceptionnel pour leur long métrage. Sacha Guitry y tourna Napoléon, Terrence Young dirigera Charles Bronson dans « de la part des copains ». Dans ma propriété Henri Tisot jouera « Mon oncle du Texas » et un autre film dont je n’ai jamais pu voir : le tombeau des princesses. Romy Schneider en tournera plusieurs …

JUILLET2013-9096.JPG

                            DIAPORAMA DE LA BALADE


  
Repost 0
Published by freerider06 - dans ALPES MARITIMES
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 08:44

JUILLET2013-0159.JPG Si vous aimez les bonsaïs, ou même pour le strict plaisir des yeux, ne traversez pas Biot la cité des verriers et des potiers  sans visiter cet arboretum, musée permanent de sculptures vivantes. Dans un véritable jardin japonais reconstitué de 2 000 m2, une collection exceptionnelle de bonsaïs du monde entier, travaillés de père en fils par la famille Okonek.

JUILLET2013-0038.JPGJUILLET2013-0060.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a aussi une serre pour les variétés tropicales. Vous y verrez les plus beaux spécimens du monde. L'apothéose, c'est une magnifique forêt miniature de plus de 6 mètres de long sur deux de large... la plus grande de toute l'Europe réalisé en trois ans.

JUILLET2013-0050.JPGLa famille Okonek cultive toutes les variétés, dont la plupart sont issues d'essences méditerranéennes ou acclimatées : pins, oliviers, figuiers, grenadiers... Les japonais et les chinois ne faisant pas ces espèces la. Vous pouvez acheter les bonsaïs, les pots, les outils, le matériel d'entretien, et obtenir de l'information. Des cours de pratique sont proposés, collectifs ou individuels.

JUILLET2013-0063.JPGJUILLET2013-0077.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean Okonek était d'origine polonaise. Chef de culture diplômé en Hollande en 1951, il rejoint la France et sera diplômé de nouveau en 1956 par l'école d'horticulture de Versailles, puis en 1957, il devient Chef de culture des pépinières Truffaut à Paris. Il décide de partir sur la Cote d'Azur qui est selon notre jardinier le sommet de l'érudition de l'horticulture européenne ou l’art des jardins sub-tropicaux a trouvé son épanouissement dans les Alpes-Maritimes.

JUILLET2013-0052.JPGIl se met à son compte à Antibes la cité des roses dés 1960. C'est en 1965 que Jean Okonek, s'installe à Biot, alors capitale de la verrerie et de la poterie si souvent encenser par Fernand Leger. Il crée alors une pépinière pour y développer la culture de plantes rares d'origine sub-tropicales. Mais en 1975, après une période exceptionnelle de gel, la pépinière est décimée.

JUILLET2013-0066.JPGNe baissant pas les bras, Jean Okonek va découvrir le bonsaï après avoir placé des plantes ratées et des arbres gelés dans de petits pots de terre. Un de ses clients lui dira même que c'est le début d'une pépinière à bonsaï. Lancé sur cette voie et mettant son talent de pépiniériste à contribution, Jean Okonek se documente et expérimente l'art du bonsaï.

JUILLET2013-0083.JPGJUILLET2013-0085.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La particularité de son arboretum provient du fait que les deux-tiers sont des arbres méditerranéens ou acclimatés comme les oliviers ou les figuiers. Le fils de Jean, Karol va, parallèlement à ses études de botaniste, s'initier à l'art des bonsaïs aux côtés de son père. En 1978 Karol Okonek obtient une  licence de botanique à la prestigieuse Université Valrose de Nice.

JUILLET2013-0066-copie-1.JPGUne variété d'arbres exceptionnelle sera crée: Jean et son fils ont décidé de ne pas se cantonner aux essences traditionnelles cultivées au Japon. Ils ont voulu cultiver une grande variété d'arbres exotiques. Selon Jean, on peut faire un bonsaï à partir de n'importe quelle méthode (bouturage, marcottage ou greffe).

JUILLET2013-0071.JPGLors de l'hiver exceptionnel de 1986* (on pouvait "faire du ski" sur la Côte d'Azur) les malheureux arbres subtropicaux qui avaient survécus furent décimés. Cependant, comme tout médaille à son revers, cela libère de l'espace, et rapidement la pépinière devient un espace réservé aux bonsaïs.

JUILLET2013-0072.JPGJean s'occupe des bonsaïs qui vivent à l'extérieur, Karol va se consacrer aux bonsaïs tropicaux qui vivent à l'intérieur. Le père et le fils décident de partager leur passion en décidant de créer un musée pour permettre au public de découvrir la diversité et la richesse de l'art du bonsaï.

JUILLET2013-0090.JPGJUILLET2013-0093.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est le 27 Juin 1990 que le Musée permanent de sculptures vivantes, le Bonsaï Arboretum de la Côte d'Azur, est inauguré. Malheureusement, Jean Okonek, décédé auparavant, n'aura pu voir son rêve abouti. L'inauguration fut effectuée par Mr Atsuya Suzuki, consul du Japon et Mr Pierre Operto, Maire de Biot.

JUILLET2013-0102.JPGAujourd'hui vous pouvez voir de nombreuses variétés d'arbres dans le cadre d'un jardin japonais qui ne cesse d'évoluer et de s'agrandir. Il y a même une "garderie" pour ceux qui désirent retrouver leur bonsaï en bonne santé à leur retour de vacances. A voir les exceptionnels ficus aux racines aériennes, les érables du Japon et les ormes de Chine de plus de 100 ans. Et aussi des incroyables bonsaïs oliviers de plus de 150 ans.

JUILLET2013-9592.JPGPour la petite histoire, les bonsaïs en arbre fruitier font des fruits qui n’ont rien de miniature et qui sont pratiquement de la même grosseur qu’un arbre dit normal !

Le musée se trouve à quelques centaines de mètres de Marineland le grand parc de la Mer de la Cote d’Azur, il est sur la même route que le Musée Fernand Leger. MUSÉE DU BONSAÏ  299 Chemin du val de Pôme  06410 BIOT ouvert tout les jours sauf le mardi 10h-12h  14h-18h entrée 4€

JUILLET2013-9598.JPG JUILLET2013-0156.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* En 1986, j'ai perdu deux oliviers sur les 40 que je possède dans ma propriété de Grasse. L'un des deux a depuis fait des rejets.

JUILLET2013-9622.JPG

JUILLET2013-0130.JPG                               

                                

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                             

 

 

 

 

 

 

                                

                                DIAPORAMA DES BONSAIS

 


 
Repost 0
Published by freerider06 - dans ALPES MARITIMES
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 09:10

MAI-2013-0326.JPG L'École de Nice est un courant artistique qui s'est développé à Nice à partir de la fin des années 1950 et qui a regroupé de nombreux artistes devenus internationaux. Elle s'inscrit à la croisée de plusieurs mouvements comme le Nouveau réalisme, le Fluxus, le Supports/Surfaces...

MAI-2013-0233.JPGMAI-2013-0216.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Artistes ayant appartenu à l'École de Nice : Arman, George Brecht, Daniel Biga, Louis Cane,  Albert Chubac, Erik Dietman, Noël Dolla, Yves Klein, Robert Malaval, Benjamin Vautier, Bernard Venet, Claude Viallat, Serge Oldenbourg, Bernard Pagès, Pierre Pinoncelli, Martial Raysse, Patrick Saytour, Théo Tobiasse, Patrick Moya, Sacha Sosno... sont devenus des artistes internationaux parfois adulé !

MAI-2013-0190.JPGIls étaient trois, Arman, Klein et Raysse. Ils sont maintenant des centaines, comme l’avait prédit Martial Raysse. Ils, ce sont les artistes de l’Ecole de Nice. Encensés, décriés, adulés, on a écrit tout et son contraire sur l’école niçoise. Différents moyens d’expressions, différents courants, mais une position commune : le rejet foncier des académismes.

MAI-2013-0227.JPGMAI-2013-0229.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais au fond, qu’est ce qui fait de l’école de Nice, l’école de Nice ?

Trois mouvements caractériseraient donc l’école de Nice. Le nouveau réalisme, sorte de pop art à la française apparu dans les années cinquante, fait la part belle à trois niçois : Arman, Raysse et Klein. Trois artistes souvent associés à César, le voisin. Dans les années soixante, c’est le mouvement Fluxus qui débarque sur la Côte d’Azur. Fluxus pose de façon radicale le problème des limites de l’art et des genres. Et quand l’attitude elle-même devient objet d’art, Ben, Alocco et Brecht se voient propulsés au rang « de l’école de Nice ».

MAI-2013-0232.JPGAutres artistes labélisés « de l’école de Nice », ceux du Groupe 70 et de Support Surface, mouvances apparues dans la seconde moitié des années soixante. Après l’objet comme élément d’art et l’attitude, c’est le retour aux outils et aux procédures de la peinture, médium un temps délaissé au profit de nouvelles formes d’expression. Viallat, Dolla et Saytour comptent parmi les Niçois de Support Surface.

MAI-2013-0197.JPGNice ce n'est bien sûr pas que l'Ecole de Nice.... C'est aussi tout un système de réseaux... C'est des milliers d’artistes, écrivains aux noms prestigieux ou moins illustres, de Le Clézio à Daniel Biga, Cathy Rémy ou Christian Arthaud, de Le Pillouer à Marylin Desbiolles, c'est des comédiens par dizaines de troupes, des musiciens, des photographes, des peintres et des sculpteurs..

MAI-2013-0228.JPGMAI-2013-0207.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est des rêves de lieux ouverts et dynamiques, comme le Centre National d'Art Contemporain, le premier en province, ouvert à la Villa Arson; c'est des galeries qui depuis plus ou moins longtemps défendent l'art contemporain. C'est des propositions alternatives dans lesquelles on cherche, on trouve, on monte, on se rencontre...

MAI-2013-0206.JPGDans une déclaration joyeusement anarchiste, Klein disait en 1947 : "Bien que nous, c'est à dire artistes de Nice, soyons toujours en vacances, nous ne sommes pas des touristes. C'est là le point essentiel. Les touristes viennent chez nous pour les vacances, nous, nous vivons sur cette terre de vacances, ce qui nous donne cet esprit de folie. Nous nous amusons sans penser ni à la religion, ni à l'art, ni à la science.

MAI-2013-0277.JPGMAI-2013-0300.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si l'Ecole de Nice se porte bien, c'est parce qu'au delà des frontières, elle a su s'imposer par ses qualités artistiques. En alimentant la controverse d'une école, elle a fait d'un lieu, un exemple de réussite dynamique fondé sur des particularités régionales. Particularismes que les artistes ont su transcender dans le bonheur d'un art qui exulte de toute part. Martial Raysse ne disait-il pas déjà en 1965 : "Nous étions trois, nous voici dix, nous seront trois cent dans dix ans".

MAI-2013-0293.JPGSi vous voulez visiter le MAMAC, rien de plus simple ! Dés que vous voyez la "Tête Carrée" vous êtes arrivé ... La Tête Carrée est une sculpture monumentale de 30 métres de haut  imaginée par le sculpteur niçois Sacha Sosno, symbole-clé de l’architecture contemporaine de la ville. Elle est constituée d'une partie cubique de 14 métres de côté abritant les bureaux de la bibliothèque Louis Nucera, soutenue par le bas d'un buste gigantesque, tronqué au niveau de la bouche.

MAI-2013-7107.JPGMAI-2013-0251.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec l’hôtel Elysée Palace à Nice, bâtiment-statue de 26 mètres de haut en granit et bronze, Sosno a démontré la possibilité et même la nécessité d’intégrer l’œuvre d’art au bâtiment. « La meilleure galerie pour la sculpture c’est la rue, c’est la plage, c’est la place » dit Sosno dans un souci de montrer les objets artistiques au plus grand nombre.

MAI-2013-0234.JPGLe Musée d'art moderne et d'art contemporain de Nice a la forme d’un arc tétrapode à cheval sur le cours du Paillon (cette riviere niçoise invisible). La monumentalité du projet développé sur la couverture du Paillon permet de relier par une terrasse, nommée Promenade des arts, le musée à un théâtre. Avec son plan carré, son architecture s’inspire des règles du néo-classicisme.

MAI-2013-0311.JPGMAI-2013-0324.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La superficie disponible est d’environ 5 000 m2 répartie sur neuf salles d’exposition pour quatre niveaux. Ses façades lisses sont recouvertes de marbre blanc de Carrare. En octobre 2001, Niki de Saint Phalle lègue une importante partie de sa collection à la Ville de Nice pour le musée: Le corps de la donation est composé de 170 œuvres dont 63 peintures et sculptures, 18 gravures, 40 lithographies, 54 sérigraphies et de nombreux documents originaux. Le Mamac de Nice est considéré comme l'un des plus beaux musées d'art moderne au monde. Ici se trouve vraiment la capitale europeenne de la culture. Nice n'a pas besoin d'un titre parce que sa ville est en faillite.....

MAI-2013-0314.JPGRappelons au passage que, Nice est la ville après Paris possédant le plus grand nombre de musées. (Tous les musées municipaux sont gratuits). Ville d'art et d'histoire à la culture trois fois millénaire...

MAI-2013-0246.JPG

                                  DIAPORAMA DE LA VISITE


  
Repost 0
Published by freerider06 - dans comté de Nice
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 21:17

MAI-2013-0048.JPG Les producteurs des terroirs Italiens amènent directement sur les tables des français le meilleur de cette gastronomie de renom : des spécialités les plus typiques aux mets les plus rares. L’Italie est le partenaire principal du département des Alpes Maritimes, du fait de sa proximité stratégique avec le Comté de Nice et la multitude des activités partagées.

MAI-2013-0037.JPGMAI-2013-0038.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme ont aimé le souligner les organisateurs de ce salon, ainsi que les autorités locales, Nice et son Comté sont de culture italianisante et si Nice est la première ville Italienne de France, son berceau restera à jamais lié au delà des Alpes.

MAI-2013-0021.JPG

SU PATRIOTTU SARDU A SOS FEUDATARIOS


 Le secteur de l’agroalimentaire italien représente une tranche importante du marché des importations de notre département, avec un volume d’échanges de 427 millions d’euros, ce qui représente 14% de l’ensemble des importations. Ceci est l’une des raisons qui confirme la valeur de ces initiatives, comme "L’Italie à Table" qui s'installe depuis presque une décennie sur la place Masséna ou la promenade des Anglais pour cette édition 2013 à cause des travaux de la coulée verte et de la promenade du Paillon.

MAI-2013-0054.JPGMAI-2013-0063.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le drapeau de l'indépendance Sarde. le bandeau de la téte de maure est sur les yeux 

 

En effet, c’est maintenant une tradition: la saison estivale niçoise ne commence qu’après la découpe emblématique du ruban qui symbolise l’amitié nisso-italienne de "L’Italie à Table", le salon gastronomique organisé par la Chambre de Commerce italienne de Nice, ville méditerranéenne historiquement liée à la Péninsule...

MAI-2013-0029.JPG

autentica sarda mamma, il sorriso


 Arrivé à sa neuvième édition, le salon confirme qu’il est l’événement italien le plus attendu de la Costa Azzurra, grâce à la diversité, à la typicité et aux multiples facettes de ses produits, ainsi que les diverses animations proposées localement.

MAI-2013-0067.JPGMAI-2013-0073.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les piémontaises sont de petites coquines.

 

L’Italie à Table n’est, cependant, pas uniquement une manifestation du goût et de l’excellence culinaire italienne; il s’agit aussi, voir même surtout, d’un événement économique et professionnel important, dans lequel plus de 150 exposants venus de douze régions italiennes, l’Emilie-Romagne, le Piémont, la Vénétie, la Ligurie, l’Ombrie, les Marches, la Sardaigne, les Pouilles, la Calabre, la Lombardie, la Toscane et la Sicile, pour mettre nos papilles en alerte à chaque stand, se mettent en vitrine, en engendrant de nombreuses occasions des rencontres commerciales avec de possibles acheteurs.

MAI-2013-7071.JPGCeci est donc une des fonctions de l’espace VIP, créé exprès pour accueillir les entreprises et les autorités institutionnelles présentes sur l’événement, et favoriser les échanges, sans oublier, évidemment, les innombrables moments de convivialité. Un rendez-vous qui s’annonce, riche en événements, à base d’ateliers, de conférences, de points presse et tant d’autres choses.

MAI-2013-0078.JPGMAI-2013-0084.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le gout, c’est le premier des 5 sens à se développer (déjà avant la naissance). Elémentaire et pourtant essentiel, il véhicule des sensations qui dépassent de loin la seule saveur. Alléchant, pétillant, sensuel: au goût sont associées des qualifications qui nous transportent bien au-delà de la sphère alimentaire. Expérience sensorielle infinie, le goût change au fil de nouvelles rencontres qui transforment les acquis de chacun d’entre nous.

MAI-2013-0017.JPG

Comment reconnait on un cochon Italien ? Il aime le bunga bunga di cavaliere


 C’est ce que propose le salon: une découverte, un apprentissage à travers l’excellence œno-gastronomique Italienne; et puisque les saveurs sont les produits du savoir-faire, de la tradition, de l’histoire, le salon est aussi un voyage à travers les terroirs et leurs innombrables richesses.

MAI-2013-0101.JPGMAI-2013-0392.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est un vrai cadeau pour tous ceux (plus de 150.000 chaque année) qui, désireux de découvrir le bon et le beau du "Bel Paese" de la dolce vita, sont fidèles au rendez-vous annuel. Parce que l'Italie, c'est aussi le gout du beau voyage, dans ce pays d’Europe possédant le plus grand nombre de sites au classement du patrimoine de l’UNESCO.

MAI-2013-0069.JPGTout produit alimentaire véhicule l’histoire de son territoire et de sa culture. L’Italie à Table n’est donc pas seulement l’occasion de déguster les meilleurs produits de la tradition œno-gastronomique italienne; elle permet également de découvrir le terroir et son histoire, ses lieux enchanteurs, et ses propositions pour tout type de budget.

MAI-2013-0413.JPGMAI-2013-0453.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Désormais tout le monde sait que la promotion du territoire et le soutien de la production agroalimentaire sont indissociables. Voilà pourquoi "L’Italie à Table" est l’occasion unique pour tous ceux qui ont pour vocation le développement territorial; c’est aussi l’occasion pour les visiteurs de se confectionner un petit voyage sur mesure dans le plus beau pays de notre continent !

MAI-2013-0093.JPG

Sicilienne a sinistre et Calabraise a destre.. belles poulettes hein !


 Chaque aliment est porteur d’une histoire, d’un territoire et d’une culture; voilà pourquoi le salon " l’Italie à Table " est un évènement à la fois gastronomique mais aussi culturel. C’est un lieu où trouver des informations pour des destinations de rêve. De nombreuses plaquettes informatives sont disponibles en français sur les stands et distribuées gratuitement. (Ce qui m’a permis d’avoir d’intéressante documentation pour mon futur voyage en Sardaigne).

MAI-2013-7047.JPGMAI-2013-0437.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

Mme la Consul d'Italie en France (a droite)

 

Une dégustation préparée par des chefs Italiens de Rieti, pâtes Mezze Maniche à la gricia, Trio de Bruschette, huile d'olive vierge DOP de la Sabine, oreillettes de porc d'Amatrice et truffes noires de la Province de Rieti. Vins, Ratto della Sabina. Buon appetito !

MAI-2013-0099.JPGD’autres événements accompagnent cette manifestation gourmande mais aussi culturelle comme les 22 000 repas d’inspiration italienne sont distribués aux enfants de 120 écoles de la ville de Nice.

MAI-2013-0400.JPG

Ciao ! Sono Estrosi... come stai ?


 Cette fête des terroirs italiens pousse à la dégustation ! La promenade des Anglais est prise, dans un tourbillon de gourmandise. Dès le matin, les visiteurs se sont lancés dans la pêche merveilleuse aux morceaux de charcuterie, aux fromages délicats ou puissants, aux douceurs les plus variées. Et les variations sont presque vertigineuses.

MAI-2013-7053.JPGMAI-2013-0014.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Incroyable et gourmande construction ! Comme un édifice de fromages bâti avec des tomes affinées emmaillotées dans des feuilles de noyer, de poivrier, clouées de pépins et de marc de raisin ou simplement couvertes de thym et de baies de genièvre. Ici, les tomes grimpent partout. Le monticule s’étend encore, piqué de Pecorino Sardo, nature ou au myrte.

MAI-2013-7056.JPGCet événement qualifié de grande fête de l’amitié aura permis d’entendre notre député maire qu’il faut accorder plus d’autonomie aux régions et moins de fédéralisme et de pouvoir centralisé … N’en doutons pas Mr Estrosi que pour l’instant cela vous arrange de déclamer tout cela, mais, nous ne manquerons pas de vous le faire rappeler à l’occasion. Surtout que vous savez très bien que cette région PACA ne correspond pas du tout à notre culture et à notre identité.

MAI-2013-7062.JPGJ’ai remarqué aussi une chose, c’est que nos cousins Italiens étaient plus au courant que vous sur les dates historiques de notre Comté. Notamment la charmante consul de l’Italie en France : la ravissante Oleana Divona ainsi que la présidente de la chambre de commerce italienne de Nice, la non moins élégante Patrizia Dalmasso. Les Mamas italiennes sont toujours les meilleures !

MAI-2013-7161.JPG

                                DIAPORAMA DU SALON


  
Repost 0
Published by freerider06 - dans comté de Nice
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 21:49

La-ROSE-D-OR-La-Belle-Histoire-int.jpgC'est par une nuit d'hiver de 1962 que naquit, dans le cadre feutré du Casino de Juan-les-Pins, une rose qui devint vite à travers l'Europe toute entière le symbole de la "Rose d'Or". Si les ambitions de son créateur, Claude TABET se limitaient alors à un impact régional, de grands noms avaient d'ores et déjà répondu présents. Tino ROSSI tout d'abord, qui accorda son parrainage au concours et, dans le Jury, deux Antibois d'adoption et de cœur et de grand talent: Georges MILTON et Gaby MORLAIX, qui assuraient la présidence. Il y a des choses qui ne s'inventent pas: le premier vainqueur de la "Rose d'Or" avec "Au Pays des Merveilles", portait le nom prédestiné de Julien...BOUQUET. Dans ce premier bouquet d'Etoiles, quelques chanteurs connurent par la suite une certaine notoriété, tels Miguel AMADOR, Henri TACHAN ou encore Lucien LUPI.

PROG-COUV.jpgReste que ce coup d'essai était un coup de maître. Dès 1964, le succès fut au rendez- vous et quelques noms sélectionnés parmi la trentaine de concurrents quasi inconnus qui se présentèrent sur scène suffit à l'attester. Il y avait là Jacqueline BOYER, MONTY, Frida BOCARRA, Franck FERNANDEL, Patricia CARLI ... Jean-Jacques DEBOUT remporte le trophée si convoité avec une chanson inédite: "Nos doigts se sont croisés". Cette année là en effet, comme dirait la chanson, tout lui arrive, et le meilleur! C'est à Juan les Pins en effet qu'il rencontre Chantal GOYA. Leurs fiançailles seront annoncées l'année suivante, le reste est inscrit dans le grand et beau livre de la chanson française.
1965 est l'année de toutes les confirmations: la "Rose d'Or" prend sa vitesse de croisière. Jean-Claude PASCAL, Dario MORENO, Alice DONA et le grand Francis LEMARQUE sont de la fête.

polnareff.jpgEn 1966, la télévision entre en scène et retransmet l'événement . Année faste s'il en est, qui voit un inconnu, déjà père d'une poupée qui dit non toute la journée, entrer en scène et interpréter "Love me, please, love me". Michel POLNAREFF ne se qualifiera pas pour la finale, mais le jury ne manque pas de contourner le goût du public en lui octroyant un "Prix de la critique" totalement improvisé. On connaît la suite de la carrière du chanteur inconnu...  Autres vedettes au programme: Alice DONA, Théo SARAPO, Michel DELPECH, Michel MALLORY, Valérie LAGRANGE, Michel SARDOU. Et la liste est loin d'être exhaustive.
En 1969 , C'est l'Angleterre qui l'emporte avec Peter GIORDINO (drole de nom pour un anglais), qui interprète "Everybody knows". Le premier Français est Serge LAMA, qui fait très forte impression avec "Une île". Quant au prix d'interprétation, il couronne Nicole CROISILLE. Prix de la qualité commerciale  : David-Alexandre WINTER, père d'une "Lady Mary" qui restera son seul succès. Parmi les concurrents malheureux: Gilles DREU.

11990a.jpg  114315560.jpg
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1970 réunit à nouveau une nouvelle brochette de vedettes, mais ç'en est fini de la compétition. Marcel ZANINI et ses interrogations existentielles, les Aphrodite's Child, NICOLETTA et... Bobby SOLO ne verront pas leur ego mis à mal. Grand plateau à nouveau en 1971 et retour aux bonnes vieilles habitudes. C'est Gérard LENORMAN qui décroche le pompon avec "Il", une "Rose d'Or" qu'il partage avec MARIE, l'interprète de "Soleil". Suivent dans l'ordre Esther GALIL, pour qui le jour se lève très tôt et Gérard PALAPRAT, qui demande désespérément qu'on lui fasse un signe.
La "Rose d'Or" est un peu l'album de la chanson française de son époque, et il n'est que de lire le nom des lauréats pour s'en convaincre: en 1972, Jean-Pierre SAVELLI, qui n'était pas encore le Peter de Sloane avec "Ciel", puis aussi Georges CHELON. En 1973, David CHRISTIE avec "Notre premier enfant" enthousiasme la pinède. Cette même année, Alain SOUCHON chante "L'Amour 1830" et ne remporte aucun des cinq prix. Car des prix, il y en a de plus en plus. C'est l'inflation. La magie est au rendez-vous !

grand-prix-de-la-rose-dor.jpg
 Créée à l'origine pour sa première édition en 1962, et ce jusqu'en 1979 à ANTIBES-JUAN-LES-PINS, elle a révélé au grand public par ce concours des nouveaux talents prometteurs d'alors: Michel POLNAREFF, Nicole CROISILLE, Michel SARDOU, Michel DELPECH, Alain SOUCHON, Jean-Jacques DEBOUT, Maxime LE FORESTIER, Claude-Michel SCHÖNBERG, NICOLETTA, Michel JONASZ, Michel MALLORY, Eric CHARDEN, Richard COCCIANTE, Cliff RICHARD, Gérard LENORMAN, Alice DONA, Serge LAMA ... et bien d'autres qui figurent sur la grande histoire de la chanson Francaise. Son déplacement à l'olympia à Paris fera en sorte de lui faire perdre toute la magie qui se trouvait sur la Cote d'Azur. Jamais un autre concours en France ne produira autant d'artistes ....

TXT-CROISILLE-copier.gif

La Cote d'Azur reste irremplaçable  et Antibes reste tout de meme la capitale mondiale de la rose !

Repost 0
Published by freerider06 - dans region sud
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 21:59

PHOTOS-2013-0236.JPG

Mi Avril un printemps pas encore bien installé...

 

Véritable écrin de verdure en plein cœur de la ville de Nice dans le quartier des affaires de l'Arénas, le long de la promenade des Anglais. Le Parc Phoenix s’étend sur sept hectares disposés autour d'une pièce d'eau centrale de 6000m2 ... Sa construction en 1990 a été un véritable défi technique et a duré 26 mois: Près de 80 entreprises ont participé à sa réalisation. Ce n’est pas moins de 14000 m3 de terre et 2000 tonnes de rochers qui ont été utilisés pour sa construction.

PHOTOS-2013-0205.JPGSon nom « Phoenix » vient du palmier « Phoenix Canariensis », le palmier-dattier des Canaries, maintenant utilisé comme plante d’ornement du monde entier. Voué à l’origine à accueillir un univers floral et arborescent, le parc s’est peu à peu détourné de sa destination première pour accueillir des pensionnaires animaliers.

PHOTOS-2013-0194.JPG

Euphorbes, Cactées, Yuccas, Pachycereus vous emmenent dans les tropiques


 En effet, de nombreuses espèces du règne animal sont représentées: les loutres, les wallabies, les mygales, les aras, les iguanes, les pélicans, les chouettes, les poissons et invertébrés dans les aquariums, et bien d’autres espèces encore… Tout est mis en scène pour offrir un feu d’artifice de couleurs et de senteurs aux visiteurs.

PHOTOS-2013-0008.JPGPHOTOS-2013-5607.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  2500 espèces de plantes, dont certaines réputées rares, sont préservées dans un décor de type méditerranéen.  Le Parc Phoenix, c’est aussi une incroyable serre de forme pyramidale appelée le « Diamant vert ». Il s’agit d’une des serres les plus hautes d’Europe: sur 7000 m2 et 25 mètres de haut sont ainsi reconstitués sept climats tropicaux et subtropicaux différents.

PHOTOS-2013-0027-copie-1.JPGOn y trouve une forêt de fougères arborescentes et une très vaste collection d’orchidées (vanda, dendrobium, phalaenopsis, paphiopedilum, oncidium, etc.) et de broméliacées hybrides et botaniques dans le jardin de Louisiane (avec les caïmans à lunettes) ou le jardin de Thaïlande. On trouve un grand nombre de plantes de groupes divers : hibiscus, palmiers, aracées, aristoloches, plantes carnivores, ficus, heliconia, bananiers, acacias, etc.

PHOTOS-2013-0060.JPGPHOTOS-2013-0076-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jardin d’Afrique australe quand à lui expose des végétaux de climat aride et méditerranéen chaud incluant aloès, euphorbes, stapelias, plantes bulbeuses et protéacées. En sous-sol on accède à une série d'aquarium et de terrariums incluant poissons tropicaux, d'eau douce et salée, requins et aligators, insectes, myriapodes et arachnides.

PHOTOS-2013-0063.JPGD'autres animaux vivent librement dans la serre comme des canards mandarins, flamants du Chili et iguanes. Conçu comme un lieu de rencontre entre l’homme et la nature, le parc phoenix se compose d’une vingtaine de jardins à thèmes sonorisés et de cascades musicales.

PHOTOS-2013-0219.JPGPHOTOS-2013-0226.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au gré de la visite du parc, le promeneur découvre : L’île des temps révolus (végétaux survivants depuis plus de 8 millions d’années), les jardins éthno-botaniques, la bambouseraie. Le tapis de fleurs odorantes, différentes selon la saison (cette fois ci nous sommes mi avril), flattent les sens par leurs couleurs et leurs senteurs. C'est un parc unique en Europe ! Considéré comme l'un des plus beaux d'Europe.

PHOTOS-2013-0210.JPGDes bancs et des aires de pique nique appellent au repos le long de l’oued autour duquel un paysage de campagne a été reproduit. Le lac sur lequel évoluent les pélicans, les cygnes noirs et les canards, aux côtés des tortues, sur les berges poussent des plantes de bord de l’eau: Allocasia, papyrus, saule Marsault, saule pleureur, iris et joncs. Dans l’eau nagent de très grosses carpes pesant parfois plusieurs dizaines de kilos !  Les "cascades méditerranéennes" offrent un spectacle unique.  La volière regroupe grand nombre d’espèces de rapaces et d’oiseaux exotiques.

PHOTOS-2013-5639.JPGPHOTOS-2013-0072-copie-1.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La faune exotique est présente avec quelques spécimens d’insectes, de nombreuses espèces de mygales, et des aquariums avec des espèces très diversifiées de poissons. Les jardins de la serre de Louisiane, la serre orchidées, la serre d’Afrique Australe traduisent la biodiversité et la richesse de la nature…

PHOTOS-2013-5548.JPGAutour de l’étang central du Parc Phoenix, qui abrite pélicans, cygnes noirs et blancs, canards et tortues en liberté, se succèdent une vingtaine de jardins à thèmes et des espaces de découverte et de jeux pour les enfants: une zone de découverte des petits mammifères avec le bassin des loutres, les chiens de prairie, les kangourous, wallabys, porcs-épics etc…

PHOTOS-2013-5467.JPGLes volières qui abritent de superbes perroquets ara, des espèces rares de hiboux et de chouettes, des grues couronnées, nandous, des émeux, rapaces diurnes ou nocturnes… l’espace des animaux en liberté où les visiteurs sont vite rejoints par les pélicans, les canards, les oies, les dindons…

PHOTOS-2013-5501.JPGLa fontaine musicale bien connue des enfants: un beau spectacle à la demie de chaque heure, les promenades aménagées au travers des jardins à thème comme les jardins de  Méditerranée, la bambouseraie, l’île des temps révolus, le jardin des graminées, des succulentes, le potager, les cucurbitacées…

PHOTOS-2013-5575.JPGUne immense aire de jeux d’enfants, avec le coin des tout-petits, ses bascules, toboggans et maisonnettes, le coin des grands où de belles structures colorées côtoient tourniquets, bascules et toboggans geants, et le coin pique-nique avec tables et bancs. Tout cela au milieu de la faune et la flore des continents, parmi lesquels l'Asie, l’Afrique, l’Amérique du sud et du nord, l'Oceanie…

PHOTOS-2013-5413.JPGDes tableaux vivants de plantes, arbres et fleurs à couper le souffle… la serre des iguanes en liberté où l’on s’amuse à trouver les nombreux spécimens camouflés, le bassin des petits requins, le bassin des tortues, le terrarium des énormes tortues du sahel, l’espace des crocodiles, les aquariums avec une grande diversité de poissons tropicaux, et les vivariums où l’on rencontre de beaux spécimens d’arachnides et myriapodes.

PHOTOS-2013-0251.JPGPHOTOS-2013-5483.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Celia et Nathan apprennent le rempotage 

Régulièrement, des expositions en rapport avec la nature prennent place au sein du parc. Un atelier de rempotage de fleurs ou Celia et Nathan repartiront avec la plante qu’ils ont appris à rempoter. Il y a aussi un spectacle de marionnettes. Sans oublier que soso les avaient deja accompagné pour la chasse aux oeufs de Pâques, animation totalement gratuite.

PHOTOS-2013-5589.JPGLe parc est accolé au musée des arts asiatiques de Nice qui est lui aussi libre d'entrée. Aujourd’hui, le Parc Phoenix se veut également un lieu d’exposition artistique, scientifique, pédagogique et de spectacles à destination du grand public : toute l’année des manifestations diverses et variées se succèdent à l’extérieur et dans les salles d’exposition du Parc. Le paradis existe, et il est à Nice.

PHOTOS-2013-5657.JPGDe nombreux professionnels, organisateurs de manifestations, de salons, de congrès, de conférences utilisent toute l’année les espaces du parc qui peuvent être mis à leur disposition : Espaces extérieurs, pelouse centrale, parvis intérieur et extérieur, salle d’exposition Émeraude, salle de conférence Linné d’une capacité de 500 places, entièrement équipée en matériel audiovisuel de pointe…

PHOTOS-2013-0009.JPGEnfin grâce à son cadre enchanteur et fleuri le Parc Phoenix est un lieu privilégié par les photographes pour immortaliser les cérémonies de mariage, les baptêmes ou les fêtes d’anniversaires, ce qui fut le cas pour le mariage de ma fille cadette.

PHOTOS-2013-5641.JPG 
                             DIAPORAMA DE LA VISITE






  
Repost 0
Published by freerider06 - dans comté de Nice
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 00:09

MAI-2013-7610.JPGla cour de Charles Quint attend François 1er 


Depuis 1494, les rois de France successifs tentent, sans succès, de prendre pied en Italie. Monté sur le trône en 1515, François Ier s’oppose dès 1519 au nouvel empereur Charles Quint, qui possède le nord de l’Italie. La guerre ensanglante l’Europe, puisque Charles Quint possède aussi les Flandres et l’Espagne. Entrecoupé de trêves diverses, le conflit s’éternise.

MAI-2013-7605.JPGMAI-2013-7618.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1538, une nouvelle tentative de réconciliation entre les deux puissants souverains se déroule à Nice sous les auspices du pape Paul III : c’est la paix de Nice, que commémorent la Croix de Marbre érigée dans la rue de France et la voisine rue du Congrès. Mais l’accalmie est de courte durée et le conflit reprend en 1541. Alliés de Charles Quint, les États de Savoie sont en première ligne. François Ier s’allie avec l’empire ottoman et les galères turques mettent le cap sur la Méditerranée occidentale...

MAI-2013-7633.JPG

Mme la Vicontesse Alexandra Di Maggio


 Le roi de France, François Ier allié depuis 1536 au sultan Turc Soliman le Magnifique par l'alliance franco-ottomane, ordonna de prendre la ville de Nice, se parjurant en transgressant sa propre décision, prise le 10 septembre 1523 « de renoncer solennellement à tous les droits que pourrait avoir la couronne de France sur Nice ».

MAI-2013-7663.JPGMAI-2013-7678.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vingt mille Franco-Turcs, sous les ordres du comte d’Enghien, mirent le siège devant la ville pendant que 120 galères de combat de la Sublime Porte, commandées par Khayr ad-Din dit Barberousse (au service du sultan Soliman), attaquaient Nice par la mer. Cette armada était accompagnée de 40 galiotes, 4 mahonnes et 22 galères françaises. C’était la plus grande armada guerrière des coalisés.

MAI-2013-0468.JPGle Marquis Del Vasto va embrocher l'émissaire de François 1er devant la garde de Provence


La flotte franco-turque, venant de Marseille, arriva dans la rade de Villefranche le 5 août 1543. Les chefs coalisés firent une proposition de reddition que les courageux Niçois rejetèrent. Le premier combat eut lieu dans la plaine de Riquier le 7 août, entre les milices urbaines et l'avant-garde ennemie. Les Niçois furent repoussés dans les murs. Les coalisés installèrent alors leurs batteries tout autour de l'actuel Vieux-Nice, qui formait la totalité de la ville à l'époque.

MAI-2013-7566.JPGMAI-2013-7568.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 10 août, des renforts français arrivèrent par voie de terre venant de la Provence voisine. Le bombardement commença, incessant. Le 15 août, l'assaut général fut donné contre les murailles et les tours du rempart nord, dans l'actuelle zone de la place Garibaldi. Les assaillants, principalement des mercenaires et des soldats ottomans, furent finalement repoussés.

MAI-2013-7592.JPGMAI-2013-7596.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est ici que la tradition rapporte deux événements : une apparition de la Vierge Marie protectrice de la ville, qui donna lieu, en grâce, à la construction d'une chapelle dite de la Madone de Sincaïre et l'intervention de Catherine Ségurane, une lavandière héroïque, qui aurait galvanisé la défense niçoise.

MAI-2013-0474.JPG

Baronne Diana de Castelana et Mme la Marquise Elonora de Cunéo


 À la suite de l'échec de l'assaut, les dissensions gagnèrent le camp coalisé, tandis qu'en Piémont, le duc Charles II de Savoie et son allié le marquis Del Vasto, gouverneur de Milan au nom de Charles-Quint, levaient une armée de secours dont un premier détachement s'installa à Sospel le 14 août.

MAI-2013-0489.JPGMAI-2013-0505.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

François 1er , la Reine et l' Evéque de Grasse Augustin Grimaldi

 

Du 15 au 22 août, le bombardement reprit, et deux nouvelles brèches furent ouvertes, cette fois sur le rempart nord-ouest, au niveau des actuelles place Saint-François et rue du Pont-Vieux.  Le 19 août, une partie du contingent ottoman conduisit une razzia qui remonta la vallée du Paillon, jusqu'à L'Escarène, et franchit le col de Braus, jusqu'à Sospel. Certaines sources parlent de 500, voire de 1500 captifs. Emmenés vers l'Orient pour l’esclavage, ces captifs furent délivrés par la flotte espagnole au large de la Sardaigne.

MAI-2013-0480.JPGEnfin le 7 septembre, l'armée de secours, sous le double commandement de Charles II de Savoie et du marquis Del Vasto, s'annonça par voie de mer et de terre, venant de Ligurie. Les assiégeants levèrent le camp les 8 et 9 septembre 1543, tandis que la ville était en grande partie incendiée et pillée.

MAI-2013-7411.JPGMAI-2013-7544.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l'Ecuyer Joseph André de Cavalhino et le petit Prince du Piemont Emmanuel Philibert

 

La flotte ottomane demeura cependant encore aux îles de Lérins (Cannes) jusqu'au 25 septembre, avant de se replier sur Toulon, que François Ier avait fait entièrement vider de ses habitants (la cathédrale Sainte-Marie-de-la-Seds, Sainte-Marie-Majeure fut transformé en mosquée au cours de l'hiver 1543–1544 afin d'accueillir les troupes musulmanes dirigées par l'amiral ottoman Khayr ad-Din dit Barberousse sur ordre du roi de France et de se mettre à leur disposition. L’étendard ottoman flottera sur la ville pendant plusieurs mois). Elle y demeura jusqu'en mai 1544. Progressivement, les troupes ducales de Savoie reprirent le contrôle du territoire.

MAI-2013-0047.JPGMAI-2013-7549.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'empereur Charles Quint et le roi  François 1er

Le Siège de 1543 a profondément marqué la construction de la mémoire civique de Nice. Le mythe de Catherine Ségurane et le récit de l'intervention miraculeuse de la Vierge Marie sur le bastion Sincaïre au plus fort de la bataille construisent la mémoire de Nice autour des valeurs de résistance et de courage, nous en sommes tous très fier !

MAI-2013-7679.JPGDès 1552 les consuls de Nice font construire une chapelle dédiée à Notre dame du Sincaïre qui entend montrer que la ville de Nice, en résistant héroïquement aux Turcs et à leurs alliés Français, est un vrai fer de lance de la croisade (croisade auquel la France ne participa jamais). Nice s'inscrit donc dans cet idéal combattant qui anime tout le XVIe siècle.

MAI-2013-0316.JPG

 NICAEA, CIVITAS FIDELISSIMA .... NICE LA VICTORIEUSE


 La mémoire du siège de 1543 est toujours marquée par divers éléments disséminés dans le Vieux Nice, notamment les boulets des canons français présents dans certaines rues et sur la place Garibaldi, comme la plaque commémorant le vœu des consuls de 1552 qui se trouve sur la façade de la chapelle du saint Sépulcre, ou bien le monument à Catherine Ségurane érigé sur les restes du bastion Sincaïre, ou encore la statue de la Notre Dame du Sincaïre pieusement conservée par les pénitents bleus.

MAI-2013-7658.JPGMAI-2013-7661.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si aujourd’hui à Villeneuve Loubet l’heure est aux festivités, il est important de rappeler de triste mémoire, ces événements qui ne sont mentionnés dans les livres d’histoire que très partiellement, et pour cause, car ce ne sont pas des moments glorieux de l’histoire de France.

MAI-2013-0300-copie-1.JPGJe reprends à nouveau la liste de mes festivités ou les victuailles sont grandement représentées. Le ventre, c’est très important ! Un vaste espace de tavernes avait été installé sur le pré de ville ou hypocras et autres boissons enchanteresses coulèrent à flot, mais toujours avec modération n'est ce pas !

MAI-2013-0348.JPGMAI-2013-0406.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les archers proposèrent leur initiations, la compagnie « Los Mercatores » roublards et bonimenteurs ont colporté leurs aventures; les Monts Rieurs, des gueux et ribaudes sillonnaient les rues du village jouant le jeu de la basse société. Les Magnans, des danseurs et danseuses proposèrent des danses de cour; la compagnie Alchymére, joyeuse troupe de musiciens et de jongleurs burlesques ont enchanté nos esgourdes.

MAI-2013-7565.JPG

Mr le chevalier de Céssole et sa cousine Magdaléna Orsini de Giordano fille de Paolo Giordano II Orsini, troisième duc de Bracciano


 Les compagnons de la tourrentelle et la sorcière, nous ont joué bien des tours ! Sans oublier toutes les auberges du village qui ont proposé des menus médiévaux. Il ne faut pas oublier que nous sommes dans la ville natale d’Auguste Escoffier « roi des cuisiniers » et « cuisinier des rois » qui a fait connaitre internationalement la cuisine française....

MAI-2013-7436.JPGMAI-2013-7561.JPG

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La peu commode Contesse de Tende Anne de Montmorency (à gauche) et sa dame de compagnie    

                             

                                         DIAPORAMA DE LA FETE


  
Repost 0
Published by freerider06 - dans ALPES MARITIMES
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 17:55

MAI-2013-0052.JPG En temps de crise et d'élan patriotique, il faut remotiver les troupes françaises et quel est le meilleur moyen pour stimuler les ardeurs ? Et bien ce sont les reconstitutions historiques. Chaque date importante d'une commune est récupérée pour ces festivités bien lucratives. Vous avez pu découvrir tout le long de mes articles, les templiers de Biot, les Gaulois de la Gaude, le débarquement de Napoléon à Golfe Juan, Les Médiezvales de Eze village ou encore la fête médiévale de Tourrettes Levens ... et, il y en a bien d'autres ! Sur la Cote d'Azur, c'est illimité, puisque la seule ville de Nice compte à elle seule plus de 3000 festivités dans l'année...

MAI-2013-0084-copie-1.JPGMAI-2013-0123.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette fois ci nous nous rendons à Villeneuve Loubet dans les Alpes Maritimes, non pas le Villeneuve Loubet sur les bords de la grande bleue et sa Marina Baie des Anges emblématique, mais celui de l'intérieur des terres, le vieux village d'autrefois chargé d'histoire et d'anecdotes.... J'avais fait un article sur son salon de la truffe.

MAI-2013-0427.JPGCette fois ci les protagonistes en sont François 1er, Charles Quint et sa soeur la reine Eléonore, le Pape Paul III, l'autoritaire Comtesse de Tende épouse de René de Savoie fils de Philippe II et de Libéra Portoneri, Augustin Grimaldi évêque de Grasse  fils de Lambert Grimaldi, seigneur de Monaco, la jeune Catherine de Medicis future reine de France, Alfonso de Ávalos marquis del Vasto et de Pescara, l'héroique défenseur de la cause niçoise. C'est donc une nouvelle page d'histoire que je vous propose....

MAI-2013-0178.JPGMAI-2013-0213.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fondée en 1200 sous le nom de Villanova, la commune prend son nom définitif avec le rattachement au XIIIe siècle du castrum primitif qui se trouvait à Loubet (Lobetum). Inféodé aux familles Romée de Villanova (1230 – 1437) puis aux  Lascaris de Vintimille et de Tende, la cité passe par mariage au Grand Bâtard de Savoie puis toujours par mariage à Charles de Guise, dit de Lorraine, chef de la Ligue.

MAI-2013-0088.JPGLe vieux village est dominé  par le château assis sur un petit éperon, qui s’étage au sud à flanc de colline et qui domine la riviere Loup. Il est composé de quatre bâtiments autour d'une cour intérieure trapézoïdale et d'un donjon de forme pentagonale. Aux quatre angles se dresse une tour. (il se peut que cet été , je puisse le visiter. Aprés de nombreuses années de brouille entre les propriétaires et la mairie, un accord semble possible)

MAI-2013-0128.JPGMAI-2013-0158.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Protégé par deux enceintes munies de créneaux et de meurtrières, le château a gardé l'allure austère d'une forteresse médiévale. Claude de Savoie y accueillit son cousin germain, François Ier. C'est au Château que le Roi de France signa la trêve de Nice avec l'Empereur Charles Quint. L'histoire commence ainsi !

MAI-2013-7530.JPGLa Paix de Nice également appelé Trêve ou Congrès de Nice est un traité signé le 18 juin 1538 dans le couvent des Franciscains de la Sainte-Croix, situé hors les murs de la forteresse niçoise, par le roi François Ier et l'empereur Charles Quint, pour mettre fin à la huitième guerre d'Italie. La rencontre aura lieu à Nice, en mai et juin 1538, dans un climat de défiance réciproque.

MAI-2013-0369.JPGMAI-2013-0444.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Empereur arrive le premier : sa flotte de 28 galères mouille en rade de Villefranche, le 9 mai 1538. Le pape rejoint Nice le 16 mai à bord d'une galère impériale, mais les Niçois, à l'instigation du Duc de Savoie, refusent de l'accueillir. Finalement, il s'établit, hors la ville, au Couvent Sainte-Croix. Quant au roi de France, après s'être attardé en Dauphiné, il fait halte au Château de Villeneuve, le 31 mai.

MAI-2013-0603.JPGUne première entrevue a lieu, le jour même, entre Anne de Montmorency comtesse de Tende (Tende dernier village à être devenu français en 1947) et Paul III. Le lendemain, le connétable rencontre Charles Quint et, le 2 juin 1538, François Ier rencontre personnellement le pape. Les jours suivants, les rencontres se multiplient et les négociations se concluent par une trêve de 10 ans.

MAI-2013-0543.JPGMAI-2013-0561.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le second épisode, on évoquera ce qu'il adviendra de cette fameuse trêve de Nice avec François 1er.  Le roi de France, qui se clamait être un Roi catholique, c’était allié depuis 1536 au Sultan Turc Soliman le Magnifique et au barbare Khizir Khayr ad-Dîn dit Barberousse, il ne se passa que très peu de temps quand il ordonna de prendre la ville de Nice, se parjurant en transgressant sa propre décision, prise le 10 juin 1538« de renoncer solennellement à tous les droits que pourrait avoir la couronne de France sur Nice ».

MAI-2013-7429.JPGCe roi si populaire dans l'histoire de France ne l'était pas vraiment dans son propre royaume. Son impopularité venait du fait que par ses incessantes guerres avec Charles Quint dont il jalousait l'empire bien plus grand que son royaume, avait contribué à rendre une misère plus que noire à son peuple et c'est dans un état de délabrement social qu' Henri II pris les clés d'un royaume en péril.

MAI-2013-7410.JPGMAI-2013-7449.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La défaite de Pavie qui fut une déroute totale en montrait déjà les prémices. Les Français perdirent environ 10 000 hommes. François Ier fut fait prisonnier par un chevalier italien. Le prisonnier royal fut embarqué à Villefranche près de Nice pour l'Espagne, où il sera détenu par Charles Quint pendant un an en attendant le versement d'une rançon par la France et la signature d'un traité. Le royaume de France sombrait dans la misère la plus totale.

MAI-2013-7480.JPGDe plus François 1er fut le roi le plus infidèle, il ne cachait pas son goût pour les plaisirs courtois et ses maitresses étaient nombreuses. Son gout du luxe surdimensionné aura permis la réalisation de châteaux somptueux à l'image de Chambord, mais aux prix d’impôts insupportables. Pourtant sa popularité dans l'histoire de France en a fait l'une des stars  royales des livres d’école. Il est à croire que les français aiment ce genre de chef d'état bling bling qui mettait la France à genou ??

MAI-2013-7467.JPGMAI-2013-7475.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui à Villeneuve Loubet, nous avons droit à ces événements crées par la municipalité avec l'appui de plusieurs centaines de bénévoles passionnés. Au travers d'expositions, d'animations théâtrales et musicales ou de démonstrations autour des métiers d'antan, de magnifiques cortèges, parades et défiles de costumes d'époque, des animations de rue (ménestrels saltimbanques).

MAI-2013-7539.JPGLes participants venant de France et de Navarre ainsi que de toute l'Europe. Mon reportage vous fait découvrir la partie gratuite des festivités, car je n'ai pas voulu payer pour voir un spectacle équestre et de fauconnerie que l'on se voit offert gratuitement par la mairie de Biot, lors de la fête des Templiers.  Toujours est-il que le village médiéval accessible à tous a proposé des animations non stop pendant toute la journée.

MAI-2013-7487.JPGMAI-2013-7490.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On aura pu noter la présence du Gruppo Storico Brunoro dont les communes Villeneuve Loubet et Forlimpopoli, cité d’Emilie Romagne sont jumelées. Les lanceurs de drapeaux  sont toujours aussi spectaculaires.  Autre sympathique animation, celle de Pépiloué et de sa trentaine d’oies savantes et de son chien incroyablement dressé. 

MAI-2013-7501.JPG

Ce Turc fera moins le prétentieux quand il devra se battre contre les niçois !


 Un groupe qui a mes faveurs bien sur, est celui de la fondation Charles Quint qui nous vient tout droit des Flandres, implanté dans la ville natale de l’Empereur : Gand. Elle perpétue la mémoire du plus grand rival du tyran François 1er. Elle est aussi accompagnée d’une délégation venant de Bruxelles.

MAI-2013-7560.JPGMAI-2013-7601.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encore la Belgique à l’honneur avec les tambours de Lessines qui accompagnent les défilés dans une joyeuse ambiance. Merci à nos amis Belges pour ces belles parades. Je reprendrai ma liste des spectacles dans le prochain article.  Avoir ci dessous un beau diaporama qui donne une idée des festivités. Merci pour votre lecture…..

MAI-2013-7515.JPG

 

                                     DIAPORAMA DE LA FETE



  
Repost 0
Published by freerider06 - dans ALPES MARITIMES
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 20:10

MAI-2013-0007.JPG

Aline au pays des merveilles et son beau carrosse

 

J'arrive en milieu d'après midi au palais des congrès de Mandelieu la Napoule, quelques hot rod sont exposés sur le parvis, après un bref coup d'œil, car je connais par cœur les voitures de "Jimmy à bloc" le préparateur local, je file à l'intérieur pour voir les stands de vintage et surtout le studio de relooking de Sophie spécialiste de la pin up glamour. 

MAI-2013-0045.JPGMAI-2013-0050.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

Mamzelle So de la Pampa et Christie Red Sugar

 

Elle m'accueille toujours  dans son boudoir, rose & sucré et m'autorise quelques clichés sur ses clientes qui se font coacher par elle. Justement, elles sont deux à se faire maquiller et coiffer au look retro, dont l'une d'entre elle à la ressemblance étonnante à Bettie Page.

4.JPGBettie Page, la légendaire pin-up des années 50 au sourire enjôleur, aux courbes de rêve et à la frange de jais  a largement contribué à faire éclore la révolution sexuelle des années 60. Bettie Mae Page était célèbre pour ses photos de pin-up. Elle fut, en janvier 1955, l’une des premières Playmates du mois du magazine Playboy. Tombée dans l’oubli dans les années 1960, Bettie Page disparaît du paysage. Elle se convertira au christianisme évangélique en 1959. Dans les années 1980, ses photos (devenues "vintage") connurent un regain de popularité. Devenue une icône de la sous-culture, son look a influencé de nombreux artistes.

3.JPG9.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle a beaucoup influencé l’imagerie du new burlesque avec notamment Dita von Teese. « Elle a capturé l'imagination d'une génération d'hommes et de femmes avec son esprit indépendant et sa sensualité sans honte ». Devenue une icône érotique, Bettie Page laissera de nombreuses traces dans la culture populaire. En France, la bande-dessinée « Pin-up », lui a rendu un hommage très appuyé, remettant en scène dans ses cases certains des plus célèbres clichés de la belle.

MAI-2013-0033.JPG

L'Eliminator de ZZ Top n'a qu'a bien ce tenir avec cet incroyable Hot Rod


 Une pin-up est une femme dont on accroche la représentation photographique ou artistique dans une pose attirante ou « sexy », d'où l'expression anglaise de « pin-up girl » qui pourrait se traduire en français par « jeune fille épinglée au mur ». Depuis leur apparition au début du XXe siècle, les pin-up sont restées un symbole du charme et d'érotisme.

14.JPG15.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant la seconde guerre mondiale, les pin-up connaissent un très large succès, non seulement auprès de la population, mais surtout chez les militaires, notamment chez les G.I. Des représentations de pin-up étaient fréquentes dans leur paquetage et certains pilotes faisaient même peindre l'avant de leur avion à leur effigie. Leur succès continue d'augmenter durant les années 1950.

19.JPG22.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À cette époque, elles apparaissent sur des magazines, journaux, posters, calendriers ou des « cartes d'arts », petites vignettes à collectionner qui ont participé à leur popularisation. Plusieurs de ces représentations sont d'ailleurs actuellement recherchées par les collectionneurs.

40.JPG

Stephanie la blonde, Maeva la brune des adorables pin up qui se sont prétées à mon objectif !


 Le succès des pin-up continue jusque dans les années 1970, où elles sont mêmes utilisées dans la publicité, et même Coca-Cola les utilise pour faire la promotion de leur boisson. Mais suite à l'apparition des magazines érotiques comme Playboy ou Penthouse, la mode des pin-up disparaît progressivement au profit de photo de femmes nues de plus grande qualité. On assiste depuis quelque temps à un regain d'intérêt pour ces égéries des années 1950 avec l'arrivée de modèles célébrant cette époque.

MAI-2013-0015.JPG30.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La mode, les magazines, les artistes remettent le style pin-up au goût du jour.

On pouvait assister aussi à l'initiation à la danse Swing et à de la danse Balboa au palais des congrès de Mandelieu. Avec près de 300 danseurs provenant de 20 pays differents, le Festival Balboa on the Promenade est l’un des plus gros Festivals de danse Swing  et Boogie du genre en Europe, suivi d'un concert de Jazz avec : un Big Band Italien fantastique de 17 musiciens ! » Tout cela en soirée bien sur et avec réservation a la billetterie.

35.JPG39.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Balboa est une danse swing née dans les années 1920 sur la côte Ouest des États-Unis, plus précisément dans la péninsule de Balboa près de San Diego au dancing le "Rendez-vous". Quand la communauté afro-américaine de New Orléans, Chicago et New York improvisaient des pas sur les accords que les pianos faisaient sonner au rythme de jazz, ragtime et charleston. Ainsi, ces danses swing qui résumaient la musique contemporaine, commençaient à s'appeler "Lindy Hop".

MAI-2013-0018.JPGMAI-2013-0023.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Balboa s'est popularisé aux années 30 et 40, quoiqu’en 1915 elle fût déjà dansée. Elle est née comme réponse à la surpopulation des salles de dance, ce qui empêchait de faire des pas ouverts comme les swing-out et les breakaway (propres du Lindy Hop) et obligeaient aux danseurs à fermer sa position. Souvent elle est aperçue comme une dance introvertie, puisque la plus part des mouvements arrivent en dessous des genoux. La communication entre le leader et la follower (qui d'habitude dance avec des talons à fin de faciliter la correcte connexion) est très subtil et sa connexion inclue des changements de poids difficilement appréciables par le spectateur.

MAI-2013-0157.JPGMAI-2013-0163.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bambi Frekle's (à droite) la célébre "flapper girl" niçoise 

 

De ce fait, elle est souvent considérée plus une dance de danseurs que de spectateurs. Elle se danse le plus souvent en 8 temps sur des musiques swing, et ses jeux de jambes sont plus particulièrement adaptés aux tempos rapides, sans exclure pour autant les tempos lents. C'est une danse qui fait partie des quelque 14 danses Swing recensées de nos jours.

MAI-2013-6506.JPGMAI-2013-6563.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Pur Balboa (Balboa d'origine), se danse uniquement en position fermée tandis que le Bal Swing (qui fut créé une dizaine d'année après) autorise des positions ouvertes, de nos jours les deux ne font plus qu'un appelé BALBOA. Les traits caractéristiques de cette danse sont une connexion danseur-danseuse par le buste et le bassin en position fermée, et un pas de base glissé proche du mouvement que l'on fait lorsqu'on cire le parquet. C'est une danse de contact où les sensations ressenties par les danseurs sont proches du Tango.

MAI-2013-6483.JPGMAI-2013-6490.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour mon compte, je laisse les danseurs à leur Balboa, car, j'ai une séance photo avec mes "Pin Up"  on the promenade ! et on ne fait pas attendre le charme et la beauté ....De plus  une Pin up Girl me demandera de lui faire plus tard une séance photo lingerie. Vous verrez bien si j'ai accépté ou pas cette proposition. Pour l'instant, je ne vous en dis pas plus !

MAI-2013-6495.JPG

MAI-2013-6499.JPG                                                              

Lison Wojtkowiak (a gauche) Miss Pin Up 2012 que je remercie de m'avoir preter son pass

 

                                    DIAPORAMA DU SALON


  
Repost 0
Published by freerider06 - dans ALPES MARITIMES

Retour Blog Principal & Commentaire