Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 06:33
LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

VOUS POUVEZ CLIQUER SUR TOUTES LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

 

Ce corps d’élite avait une relation particulière avec notre Pays Niçois tant les hommes qui le composaient avaient un rapport privilégié avec nos montagnes dont, pour la plupart, ils étaient issus. Cette osmose avec leur pays s’est perpétuée au fil du temps, malgré la volonté farouche de la république française de formater les habitants des régions qu’elle administrait, habitants issus pour la plupart du monde paysan.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Le vallon de Salso Moreno offre les vues les plus étonnantes du Mercantour. On se croirait dans les steppes de Mongolie !

Lors de la « grande boucherie » de la guerre de 1914/1918, que l’on ose dire Grande, toute la population paysanne des pays européens fut mobilisée et ce conflit sonnera la fin du monde agricole. Ce conflit affectera considérablement notre pays Niçois qui paiera un lourd tribut à cette guerre civile européenne.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Il y aura plus de 4000 combattants tués issus de la ville de Nice ce qui laisse imaginer le nombre d’enfants du Comté qui ont perdu la vie dans un conflit qui les dépassait. Il leur aura fallu du courage à ces enfants du pays pour supporter les conditions particulières de cette guerre dans des contrées qu’ils ne connaissaient pas, au milieu de populations qui leur étaient étrangères et avec le mépris que pouvaient avoir l’état-major français à leur égard.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Le casernement du camp des fourches à 2291métres d'altitude datant de 1890

Le traitement dont fut l’objet le XV° corps (composé de soldats venus de chez nous) est assez symptomatique à cet égard. Ils furent accusés de défaitisme pour masquer les défaillances du commandement suprême et, face à la première cuisante défaite des troupes françaises, le chauvinisme français avait besoin d’un bouc émissaire et ce furent, selon les paroles d’un historien français, « des français un peu moins français que les autres, à tout le moins, un peu particuliers » qui en firent les frais.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Vision irréelle d'un village en ruine

Cependant, on peut noter les réactions des adversaires allemands qui les appelaient les « schwarze teufel », les diables bleus (habillés en noir) qui se traduisait par une admiration envers ces soldats venus d’ailleurs:  combattre les diables bleus, est un honneur pour le guerrier allemand.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Si nous pouvions oublier les horreurs provoquées par la bêtise des hommes, nous pourrions, sûrement, admirer le comportement admirable de nos chasseurs alpins dans cette tourmente. C’est par l’attachement à leur terre et à leurs montagnes, à leurs familles et à leurs villages, qu’ils ont pu surnager (et pour certains survivre).

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

C’est par la petite histoire (souvent bien plus intéressante) que l’on peut comprendre celle que l’on appelle grande (sic). N’oublions pas, au passage, que notre Pays Niçois fut pendant plusieurs siècles partie intégrante d’Empires Germaniques. Les livres d'histoire de France ne l'apprennent pas !

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR
LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Direction le fort du Camp des Fourches avec sa tourelle métallique dite « Séré de Rivière »

Nice et le Pays Niçois ont payé un lourd tribut à cette guerre qu’un grand nombre d’officiers participants nommeront boucherie, charnier, enfer, pour encore une fois de plus aucune reconnaissance faite par le pays qui nous avait annexé.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Rochers des Trois Eveques et Téte de l'Enchastraye 2954m

Si pour les touristes (encore de nos jours), notre terroir se résume souvent à la zone littorale: « la mer de Nice », « le pays bleu », « la Riviera enchantée » chers aux littérateurs depuis Théodore de Banville jusqu’à Dominique Durandy et Jean  Cocteau, il ne faudrait pas oublier que le Comté de Nice depuis toujours est constitué de 70% de montagne et même de très haute montagne.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Blockhaus du Mont des Fourches

Nice est naturellement tournée vers ses vallées et ses montagnes, voie naturelle vers les Alpes qui sont le lien avec la Maison de Savoie à laquelle les Niçois, « ces montagnards face à la mer », s’étaient dédiés en 1388. C’est donc, un pays de chasseurs alpins qui connaissent extrêmement bien la montagne depuis des siécles.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Les chasseurs alpins de la région de Nice avaient tenu presque exclusivement les secteurs des Vosges et d’Alsace avec leurs camarades alpins des autres garnisons des Alpes. Ils s’illustrèrent entre autres au cours de combats acharnés pour la possession de l’Hartmannswillerskop, le fameux « Vieil Armand ».

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Blockhaus de Ventabren sur la ligne Maginot du Mercantour

Beaucoup, beaucoup trop, reposent dans le cimetière de Silberloch, près de Cernay (Haut-Rhin), au cimetière des chasseurs, Lingerkopf, près de Munster.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

À la déclaration de guerre, la garnison alpine de Nice comprenait le 6e BCA à Nice, le 23e à Antibes , le 20e à Grasse, le 24e à Villefranche, le 27e à Menton. Mais pour les Niçois, les Diables bleus ce sont surtout les chasseurs du 22e à qui ils portaient beaucoup d’affection.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Fort du Mont des Fourches

Qu’est ce qui a fait que ce corps d’élite occupe une place si importante dans le cœur des Niçois. On se demande, alors, comment les Chasseurs Alpins, ont pu s’intégrer d’une façon si naturelle dans la communauté Niçoise sans être reçus comme une troupe d’occupation, comme l’ont toujours été, avant eux, les soldats français au cours de l’histoire.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Il faut savoir qu’un enfant de Nice qui s’appelait Joseph Garibaldi a contribué à faire admettre les troupes alpines au peuple dont il était issu. En 1859, Giuseppe Garibaldi, partisan convaincu de l’unité italienne, lève une troupe de francs-tireurs… troupe entraînée  pour évoluer dans la montagne qu’il nomme « les chasseurs des Alpes » (ce seront ces trois mille hommes qui formeront l’ossature des fameux « mille », héros de l’unité italienne).

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR
LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Garibaldi qui était un enfant du pays savait bien que celui qui tenait la montagne avait un avantage décisif, il savait qu’une troupe entraînée pour passer sur des chemins de chèvre gagnerait de vitesse la troupe ennemie et que, dans le relief particulier et tourmenté de notre pays, une guerre de « guérilla » menée par une troupe mobile,  capable de « coups de main » et de se retirer aussi vite qu’elle était venue, donnerait un avantage décisif au camp auquel elle appartenait.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Nos Chasseurs Alpins furent précédés par les « Alpinis », de l’autre côté des Alpes, qui avaient été créé sur le modèle des Chasseurs du Tyrol, les Tiroler Kaïserjäger (le chapeau que portent les Alpinis est significatif à cet égard).

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR
LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Et la fraternité d’armes de ces hommes des montagnes, d’un côté à l’autre est accentuée par le fait que la notion de frontière leur était totalement inconnue.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Casernement du Restefond à 2550m d'altitude

Pendant des siècles, ces hommes se retrouvaient dans les montagnes et cette habitude perdura après que fussent fixées des frontières qui étaient artificielles dans leur esprit. Les Nissarts et les Piémontais se rencontraient toujours, par delà les frontières.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Bien évidemment, le recrutement privilégié de ce nouveau corps de montagne se fera au sein de la population locale car, et cela parait évident, les habitants du Comté étaient ceux qui connaissaient le mieux cette montagne.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR
LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Non seulement, ils connaissaient par cœur leurs Alpes mais étaient comme des poissons dans l’eau au sein des populations du haut-pays. Avec leur implantation dans les différentes garnisons de montagnes, ils seront toujours présents pour rendre divers services aux populations.

LES DIABLES BLEUS DU MERCANTOUR

Une cloche GFM (Guetteur et fusil mitrailleur)

 

               DIAPORAMA CAMP BONETTE RESTEFONT

Repost 0
Published by freerider06 - dans comté de Nice
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 06:25

PHOTOS-2014-0032.JPG Pour ce premier samedi de février 2014, il n'y avait pas la grande foule, comme lors de l'inauguration de la promenade du Paillon, mais tout de même plus de 500 personnes ont participé, à la cérémonie d’inauguration du nouveau quai des États-Unis. Une cérémonie marquée par la présentation de la Statue de la liberté. Elle trône désormais face à l’opéra tout à coté du kiosque à journaux et de cette horreur que les niçois appellent déjà la tour Eiffel** de la honte.

PHOTOS-2014-0018.JPGRiba dòu miejour, autrement dit "rive du Midi", tel est le nom ancien de ce que l'on appelle aujourd'hui le "quai des Etats-Unis" situé dans le prolongement de la promenade des Anglais entre la plage des Ponchettes*** et la rue du même nom...

PHOTOS-2014-0028.JPGCette statue signée, comme l’originale, d’Auguste Bartholdi nous l’avons voulue modeste car il ne s’agit pas de rivaliser avec New York, a lancé le député-maire de Nice Christian Estrosi (ou figure son nom en grosse lettre sur la plaque commémorative, le nombrilisme eternel des politiciens).

PHOTOS-2014-0044.JPGDans ce cas la, on aurait pu faire l'inauguration d'un Burger King et cela aurait suffit ... mais, il semble que ce maire soit prêt à tout pour se montrer en public et rivaliser en pitrerie avec son tristement célèbre Napoléon III qu'il idolâtre sans vergogne pour les terribles répressions que cet individu a fait aux niçois... Nice Matin servant de support aux frasques du candidat à la municipalité.

PHOTOS-2014-0052.JPG

les 3 drapeaux amis du pays niçois....avec ma préference pour l'Italie bien sur !

 

 Les travaux n’auront vraiment pas traîné sur le quai des Etats-Unis. Débutés mi-novembre 2013, ils sont déjà terminés mi février 2014. Ce qui veut dire que quand on veut débloquer du pognon pour les caprices de nos élus, l'argent est facile à trouver. Par contre faire une crèche, une halte garderie supplémentaire, des parkings, des logements ...tout cela niet, il n'y a pas de fric.

PHOTOS-2014-0084-copie-1.JPGBon, passons à ce qui nous concerne, ce fameux quai des Etats Unis mérite une petite visite, puisque de toute manière, vous savez déjà que je ne suis pas un partisan inconditionnel de ce monsieur. Depuis l'embouchure du Paillon jusqu'a la colline du Château, la municipalité avait fait aménager, au XIXe siècle, une route afin de relier la ville nouvelle au port par le bord de mer. Entre 1840 et 1843, la Ville fait édifier un quai de 350 mètres de long devant les façades maritimes : le quai du Midi, haut lieu de promenade.

PHOTOS-2014-0101-copie-1.JPGLes ponchettes

Scindé en deux tronçons, le quai accueillait, dans sa première partie, des bâtiments fastueux comme l'hôtel Beau-Rivage où des célébrités comme Henri Matisse, sainte Thérèse de Lisieux ou encore l'écrivain russe Anton Tchekhov y ont séjourné. Le second tronçon, quant à lui, était occupé par les marins pêcheurs qui y halaient leurs barques sur la grève à l’aide de treuils, réparaient leurs filets et y habitaient parfois.

PHOTOS-2014-0094.JPGTreuil d'amarrage pour barque de peche

Près d'un siècle plus tard, en 1917, sur proposition du général Goiran, maire de Nice, le conseil municipal décide de débaptiser le quai du Midi pour le quai des Etats-Unis et d’apposer une plaque commémorative**** d’amitié franco américaine. Une initiative prise afin de saluer l'entrée en guerre des Américains aux côtés des Alliés pendant la Première Guerre mondiale.

PHOTOS-2014-0126.JPGPar la suite, entre 1930-1932, le quai fut agrandi de quinze mètres via un perré gagné sur la plage. Pour assurer la continuité esthétique avec la Promenade des Anglais, le quai fut divisé en double voie avec un parterre central fleuri. En ce qui concerne la statue inaugurée récemment, cette réplique de la célèbre statue offerte par la France aux Etats-Unis était le dernier exemplaire que détenait la fonderie de Coubertin.

PHOTOS-2014-0134.JPG

l'hiver sur la Baie des Anges

 

 Elle a été achetée par la ville de Nice en 2011 (deux ans dans les entrepôts pour la sortir au moment opportun). Après Paris, Colmar ou même Tokyo, au Japon, Nice est donc la dernière ville à détenir une réplique ou une reproduction de l'un des monuments les plus célèbres de New-York.

PHOTOS-2014-0142.JPGLa Liberté éclairant le monde, plus connue sous le nom de statue de la Liberté, a été inaugurée en 1886 pour célébrer le centenaire de la déclaration d'indépendance américaine et en signe d'amitié entre les deux nations. Dans le cadre de cette opération, le trottoir Sud du Quai des Etats-Unis a été élargi pour créer un nouvel espace piéton d’un hectare en bord de mer.

PHOTOS-2014-0158.JPGLe cadran solaire de Rauba Capéu

Une piste cyclable de 400 mètres de long par 3 mètres de large a également été mise en place, tandis qu’une jardinière longitudinale de 1.000 m2 a été installée, dans laquelle 31 palmiers et 7 arbres et arbustes ont été plantés.

PHOTOS-2014-0167.JPG

montagne enneigé au dessus de la cité des anges. Ce sont les montagnes grassoises

 

 De beaux immeubles y furent bâtis à la fin du XIXe siècle en aval de l’Opéra reconstruit en 1884. On peut lire au fronton de la porte monumentale qui fait communiquer le quai avec la cité du Parc et le cours Saleya, l’inscription rappelant: « sur l’initiative du président Woodrow Wilson de participer au conflit mondial de la civilisation contre la barbarie ».

PHOTOS-2014-0180.JPGLe quai des États-Unis accueille des œuvres d'art exposées en plein air. Régulièrement, de nouvelles œuvres sont présentées. Ainsi, plusieurs sculptures de Niki de Saint Phalle firent leur apparition sur le quai, puis, ce furent des sculptures de Pierre Marie Lejeune et aussi, une exposition aérienne d'Alain Jacquet dans la foulée.

PHOTOS-2014-0191.JPGPHOTOS-2014 0249 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*Bouon journada, anen parlà frances couma co seraï maï facile per l’escriéure. Ahura "Rauba-Capeù" cela veut dire, voleur de chapeau en raison des coups de vent qui balaient  le quai devant lequel fut immergée, le 20 octobre 1968, la statue de N.-D. des Fonds Marins.

PHOTOS-2014-0211.JPG ** Les  9 lignes obliques de Bernard Venet: Une structure Stalinienne métallique composée de barreaux de fer de 30 mètres de haut. D'une valeur marchande de deux millions d'euros (de qui se moque t'on ?), la mairie n'aurait payé que la fabrication et le transport environ 280 000€ ou il faudra  de nouveau ajouter la même somme pour son second déplacement. Ce machin n’a aucun sens artistique et est un amas de ferraille rouillée.

PHOTOS-2014-0252.JPG ***La rue des Ponchettes est le début de l’ancien chemin des Ponchettes, le premier sentier creusé dans la roche dans les années 1770, et permettant de relier la Marine (Cours Saleya d'aujourd’hui), au port Lympia, tout nouvellement creusé. « Pounchetta » signifie « petite pointe » en langue niçoise, et désigne ainsi les pointes rocheuses de Rauba Capéu.

PHOTOS-2014-3545.JPG ****Thomas Jefferson ambassadeur des Etats-Unis en France, 3e président des USA. Auteur principal de la rédaction de l'indépendance américaine. Amoureux de la France et grand ami de l'Amiral de Grasse, il partage nos valeurs de liberté, il joue un rôle clé dans l'ébauche de la constitution française et la déclaration des droits de l'homme en 1788.

PHOTOS-2014-3538.JPG

Plaque commémorative sur le quai des états unis à Nice

 

                                       DIAPORAMA DU QUAI

 



 
Repost 0
Published by freerider06 - dans comté de Nice
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 18:26

Septembre-2013-0100.JPG Cette article fait un peu suite à celui de la Promenade des Anglais (Revoir l'article).

Cette avenue, tracée entre la Place Masséna et la Gare en 1863, a été successivement dédiée à la Gare, au Prince Impérial (de Russie), à la Victoire (de 1918), puis à Jean Médecin. C'est le centre d'animation de la ville moderne. L’histoire de cette avenue doit son nom à Jean Médecin issu d'une ancienne famille de notables niçois, lequel a exercé les fonctions de Maire de la ville de Nice pendant 37 ans, de 1928 à 1965 (date de son décès).

Septembre-2013-0008.JPGComme vous l’avez sans doute deviné, Jean-Médecin était le père de Jacques Médecin, lequel lui succéda en 1965. Jean Médecin était parfois surnommé « le roi Jean » ou bien encore « Jan de Nissa ». Il faut savoir que cette avenue passait à travers champs pour relier la Place Masséna à la Gare du PLM (Train Paris, Lyon Marseille). Baptisée tout d’abord avenue du Prince impérial pour devenir en 1870 avenue de la Gare, elle prit ensuite le nom d’avenue de la Victoire pour commémorer la victoire qui mit fin à la 1ère guerre mondiale (1914-1918).

Septembre-2013-0012.JPGL'avenue Jean-Médecin est une avenue du centre de Nice qui constitue un des axes de circulation nord-sud de la ville. En niçois, c'est officiellement l' « avenguda Jouan-Medecin, consòu de Nissa ». Elle apparaît comme l'artère commerçante principale de Nice et est désignée par les Niçois comme « l'Avenue ».

Septembre-2013-0016.JPGTracée en 1863 selon le Consiglio d'Ornato (le conseil d'ornement), le plan régulateur général de la ville sous l'époque du Royaume de Sardaigne, la voie est construite sur un vallon naturel, le vallon Sant-Michele, à partir de la place Masséna, dans l'axe du Pont-Neuf. Elle traduit la volonté des autorités de l'époque de contrôler l'aménagement de la ville moderne sur la rive droite du Paillon.

Septembre-2013-0019.JPGL'avenue Jean-Médecin est traversée par d'importants axes de circulation est-ouest de la ville: la rue de la Liberté et la rue de l'Hôtel des Postes, la rue Pastorelli, le boulevard Victor-Hugo et le boulevard Dubouchage, le boulevard Raimbaldi aussi. Alors que le bas de l'avenue présente un fort caractère touristique grâce à la place Masséna, aux jardins Albert 1er, et tout récemment à la promenade du Paillon, le haut est davantage populaire.

Septembre-2013-0021.JPGCette différence concerne aussi les quartiers situés autour de l'avenue. On y rencontre tous les grands magasins de la ville, chacun pourrait faire l'objet d'un article tellement le commerce s'est modifié et adapté aussi bien à la clientèle locale qu'à sa population touristique. On y trouve également les sièges niçois des grandes banques françaises : l'immeuble du Crédit lyonnais, construit en 1890 suivant les plans de l'architecte niçois Sébastien-Marcel Biasini, l'immeuble de BNP Paribas édifié en 1921 et conçu par Charles Dalmas autre architecte niçois, et la célèbre agence de la Société générale dévalisée par Albert Spaggiari en 1976.

Septembre-2013-0026.JPGLe reste de l'avenue comprend des cinémas, la basilique Notre-Dame, inaugurée en 1868, ou encore le centre commercial Nice étoile. Parmi les autres bâtiments intéressants d'un point de vue architectural, on peut mentionner l'immeuble Belle Époque Riviera, construit en 1913, comprenant six étages et dix mille mètres carrés occupé aujourd'hui par la Fnac, ainsi qu'un peu plus bas, un immeuble de style Art déco utilisé par l'enseigne Monoprix. Au bas de l'avenue, se trouve le bâtiment des Galeries Lafayette, installées ici depuis 1916, à la façade ocre rouge et aux arcades de style Italien turinois.

Septembre-2013-0037.JPGDe 2003 à 2007, elle fut soumise à de longs travaux de restructuration sous terre et en surface en vue du passage du tramway de Nice. Elle est depuis décembre 2008 presque entièrement piétonne, à l'exception de la ligne du tramway. Le milieu de l'avenue est recouvert de milliers de diodes bleues s'éclairant la nuit. Elles constituent l'œuvre du plasticien lumière Yann Kersalé, intitulée « L'amorse du bleu » et inaugurée à l'occasion de la fin des travaux du tramway.

Septembre-2013-0127.JPGL'avenue a longtemps accueilli les corsi du carnaval de Nice. Les chars descendaient l'avenue au milieu de la foule jusqu'à la place Masséna. Aujourd'hui, leur passage n'est plus possible en raison du tramway et de son alimentation électrique.

Septembre-2013-7237.JPG

La villa du Docteur J-D. Faurennes, le chirurgien orthopédiste qui a reconstruit mon pied et qui m'a permi de continuer à marcher.

 

 Au carrefour de la rue de la Liberté (commerces de luxe) conduit au-delà de la place Grimaldi (bureau de poste) à l'église anglicane Holy Trinity construite en 1856 par l'architecte Woolfield dans le style troubadour sur l'emplacement d'un édifice de 1822. A droite, la rue de l'Hôtel-des-Postes, bordée de plusieurs immeubles "néo-baroques" (le Williams, 1889, au n°33) aboutit à la Poste Wilson, bâtie en 1888 dans le même style par Annibale Carlo et Horace Grassi.

Septembre-2013-7255.JPGPlus loin encore on atteint la place Général Marshall (anciennement Defly puis Roosevelt) le long de laquelle se dresse la masse de l'hôpital Saint Roch (architecte Joseph Vernier 1853) agrandi et modernisé dans les années 1980 ; au fronton : la gloire de St Roch. Sur la place, monument du sculpteur Maubert.

Septembre-2013-0032.JPGAu milieu de l'avenue Jean Medecin se dresse la Basilique Notre Dame de Nice. De style néogothique, elle s'inspire de la cathédrale d'Angers. La basilique comporte deux tours carrés de 31 mètres de hauteur s’élèvent dans le ciel de Nice, surmontant de part et d'autre une grande rosace représentant des scènes du mystère de l'Assomption. Les trois nefs sont de même hauteur et l’on compte douze chapelles latérales et sept chapelles en absidioles. Sa construction s'inscrivait dans le cadre d'une volonté des autorités de franciser la ville après l'annexion du comté de Nice à la France. Les édifices de style gothique étaient en effet censés être caractéristiques d'un style français.

Septembre-2013-7290.JPGA l'extrémité des arcades des galeries Lafayette et de chaque coté de l'avenue vous pouvez voir les deux plaques commémoratives des résistants niçois contre l'oppresseur nazi et pour la liberté des peuples. Le cultivateur niçois Séraphin Torrin et le maçon Ange Grassi deviennent, après la Libération, les martyrs emblématiques de la Résistance locale en raison des conditions de leur exécution le 7 juillet 1944 :

Septembre-2013-7330.JPG...pendaison au centre de Nice (à l'angle de l'avenue de Jean Medecin et de la rue Hôtel des Postes. Membres des FTP légaux, ils sont pris en otages lors d'une expédition punitive allemande.  Ils y sont torturés avant d'être condamnés à mort par un tribunal militaire allemand siégeant à l'hôtel Ruhl.

Septembre-2013-0058.JPGSeptembre-2013-0050.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les plaques gravées sous les réverbères leur ayant servi de potence, inaugurées le 20 septembre 1944, indiquent : « Franc-tireur-Partisan français, FFI, fut pendu ici le 7 juillet 1944 et resta exposé pour avoir résisté à l'oppresseur hitlérien. Passant, incline-toi, souviens-toi ». Les arcades bordant le bas de l'avenue  Jean Médecin sont baptisées Torrin et Grassi par la Délégation spéciale de Nice le 6 octobre 1944.

Septembre-2013-0089.JPG

La Societe Generale de Spaggiari

Un autre personnage mythique de la vie niçoise est Jean Médecin qui était un homme passionné de Nice, aimé et estimé des Niçois, respecté parce que respectable, même de ses adversaires politiques. Un homme de rigueur aussi, on l’a dit autoritaire mais le « roi Jean » que l’on a voulu en faire était profondément démocrate et à l’écoute de tous pour le bien de la cité des anges.

Septembre-2013-7332.JPGNos parents (bouòn’ ànima) ont dit quand il est mort: « C’est comme si nous avions perdu un membre de la famille ». Il repose au cimetière de Gairaut. L'avenue Jean Médecin est un peu à Nice ce que les Champs Elysées sont à Paris, certes en moins clinquante mais où FNAC, galeries Lafayette et Nice etoile se sont faits une place au soleil.

Septembre-2013-7358.JPGElle débouche sur le Vieux Nice. Mais entre les deux, la place Masséna forme une passerelle. Elle doit beaucoup là aussi à l'arrivée des hivernants anglais pour qui on réalisait de nombreux projets urbanistiques afin de les attirer. C'est aujourd'hui une avenue ouverte et aérée. Elle s'est débarassée de la circulation automobile. Les piétons peuvent donc à loisir se promener entre les bâtiments au rouge pompéien éclatant et se mettre à l'abri du soleil sous les arcades et dans les nombreux magasins climatisés. Le tramway s'insère comme un serpent aimable sur les rails sans jamais rompre le charme de l'avenue. Il en fait même partie intégrante.

Septembre-2013-7449.JPG

 

                                DIAPORAMA DE L'AVENUE



 
Repost 0
Published by freerider06 - dans comté de Nice
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 06:23

Septembre-2013-6452.JPG

La ville de Nice à un grand patrimoine architectural, l'un des plus importants d'Europe. Des maçons du sublime et du hasard ont fait de Nice un spectacle équilibré ou la beauté a trouvé son domaine avec cette lumière qui lui vient de la mer et du ciel.

Septembre-2013-6484.JPGLa période des "Arts Décoratifs" est liée aux "Années Folles", elle apparait après la première guerre mondiale et fait suite à "la Belle Epoque" .... Il est vrai qu'à la fin du XIXème siècle, Nice va devenir la capitale mondiale du tourisme hivernal ..... et cela jusqu'au début de la terrible boucherie de 1914-1918.

Septembre-2013-6506.JPGSeptembre-2013-6598.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les plus grands architectes du continent décident d'en faire la plus belle ville d'Europe. La mode est lancée par la Reine de l'Empire le plus puissant du monde de cette fin du XIX° siècle, Victoria et son Empire Britannique .... Les Tsars de la Grande Russie privilégie aussi ce havre de paix et de douceur. Aujourd'hui, ce sont plus de 600 immeubles "Art Deco" que l'on peut découvrir dans la cité des Anges.

Septembre-2013-6509.JPGA la veille de la guerre 14-18, de nombreux français sont venus s'installer  à Nice; mais les immigrants italiens installés depuis bien plus longtemps s'intègrent  plus facilement par le dialecte niçois, participant ainsi à la sauvegarde de la culture. La Grande Guerre emporte  tout de même 4000 Niçois. Les difficultés économiques réapparaissent. Mais, les riches hivernants retrouvent le chemin de Nice à partir de 1919. Seuls les Russes manquent à l’appel et s’ils retrouvent nos rivages, c’est le plus souvent ruiné.

Septembre-2013-6608.JPGSeptembre-2013-6619.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si les Anglais restent les plus nombreux, ce sont les Américains qui donnent le ton durant les Années Folles et étonnent par leurs extravagances. Faisant suite à « l’art nouveau », aux formes arrondies et détaillées d'avant la première guerre mondiale, « l'Art Déco », de 1920 à 1939, fut un mouvement artistique concernant tous les arts plastiques et particulièrement l’architecture; il tire son nom de l'exposition internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes de Paris en 1925.

Septembre-2013-6516.JPGIl apparait donc à Nice dés le début des années 1920 à un moment de l’histoire marqué par la guerre et la misère. Il est le foisonnement quasi parfait d’une idéologie intellectuelle et artistique qui se fait pressentir dans l’élaboration d’un style où le moderne s’allie au classique avec grâce et élégance. Le béton armé favorisera ce style par des formes simples et plus dépouillées. Nice possède un patrimoine « art-déco» remarquable, le plus beau de France et même d'Europe.

Septembre-2013-6677.JPGLa période Art Déco, comme je vais vous la décrire est superbement représentée par de nombreux immeubles, dus notamment à des architectes comme Georges Dikansky (Russie 1881 - Nice 1903), Charles (Nice 1865-1938) et Marcel (1892 - Nice 1950) Dalmas, Guillaume Tronchet (1867 - Nice 1959), Roger Séassal (Antibes 1885-1967), etc... Certains s'avèrent des réussites évidentes.

Septembre-2013-6581.JPGÀ partir de 1925, la saison d’été est lancée. La vogue des bains de mer va amener la fermeture de nombreux palaces éloignés de la  plage, comme par exemple ceux de Cimiez (le quartier de la cité romaine) qui seront vendus par appartements. En 1936, l’arrivée des congés payés donne un côté plus populaire aux vacances estivales. Grâce aux studios de cinéma de la Victorine, Nice est le rendez-vous des stars les plus célèbres et participe pleinement à l’épopée du Septième Art.

Septembre-2013-6666.JPGLa population double presque entre 1914 et 1939 avec l’arrivée en particulier de nombreux rentiers et retraités. Dans le centre ville, beaucoup de villas sont remplacées par des immeubles de rapport qui s’élèvent aussi dans les anciens quartiers ruraux même si les pavillons y dominent. Sont construits ou ouverts de grands axes dans le prolongement des anciens comme les boulevards de Cessole ou Saint-Roch. 

Septembre-2013-6591.JPGL’œuvre la plus spectaculaire est le remodelage de la Promenade des Anglais, avec ses deux chaussées séparées de part et d’autre d’un terre-plein, agrémenté d’arbres et de plantes exotiques. Sur la Place Masséna, Jean Médecin, Maire de Nice depuis 1928, fait harmoniser la façade Belle Époque du Casino municipal avec les bâtiments néo-classiques d’origine.

Septembre-2013-6661.JPGLe temps des grandes villas est passé même si l’on élève le Château d’Azur, grandiloquent castel qui domine la ville de la colline de Gairaut. Il en va de même pour les grands hôtels. Tout au plus peut-on citer dans le centre ville le Napoléon, L’Albert 1er et l’Adriatic. C’est le temps des villas modestes et surtout des immeubles de rapport. Après la guerre, on continue à construire dans le style en vogue à la Belle Époque, largement inspiré des XVIIe et XVIIIe siècles.

Septembre-2013-6631.JPGC’est l’exposition des Arts Décoratifs de 1925 qui va révolutionner l’architecture et qui mieux que Nice comme ville pilote pour théâtraliser ce mouvement .... Les principales caractéristiques du Style Art Déco sont la simplicité des volumes, le dépouillement et la pureté du décor où désormais la ligne droite est omniprésente, l’emploi fréquent de figures géométriques (le triangle en particulier), l’abandon du chapiteau en haut des colonnes, le choix de la mosaïque de préférence à la fresque.

Septembre-2013-6628.JPGDe nombreuses façades Art Déco s’alignent le long de la Promenade des Anglais: l’immeuble du Comité des Fêtes, le Palais Mecatti, le Forum, le Palais Bel Azur, la Mascotte au coin de la Promenade et de l’avenue de Fabron sont les plus dignes d’intérêt mais le plus remarquable se trouve au 134, rue de France: le Gloria Mansions.

Septembre-2013-6480.JPG

immeuble de l'époque Victorienne


 En centre ville, d’autres immeubles présentent également un intérêt certain: la Rotonde au 41 bd Gambetta, les 40 et 36 rue Verdi, le 30 rue Rossini, les immeubles au coin des rues Rossini et Berlioz, le 34 rue Georges Clemenceau et l’Escurial comptent parmi les plus intéressants.

Septembre-2013-6525.JPG

Encore un autre un peu plus loin dans la meme rue


 Plus excentré, le Palladium mérite un détour (coin du bd Gambetta et du bd Tzarévitch). Mais tous les quartiers de la ville recèlent de remarquables exemples d’architecture Art Déco. Toutefois les bâtiments les plus intéressants sont des monuments publics. Il ne reste malheureusement que la façade du Palais de la Méditerranée construit en 1929 par Charles et Marcel Delmas à l’initiative de Franck Jay Gould désireux d’ouvrir un casino d’été à Nice.

Septembre-2013-6531.JPGJules Romain a écrit " la France de l’entre deux guerres a produit deux chefs d’œuvres : le paquebot Normandie et le Palais de la Méditerranée. " Jules Romain a sans doute oublié de dire que depuis 1860, la France a acquit son plus beau de tous les joyaux: la ville de Nice tout simplement.

Septembre-2013-6547.JPGLe Gloria Mansions est un vaste immeuble d’habitations situé dans le quartier des Baumettes, au 125 rue de France. Construit entre 1932 et 1934 par les architectes arméniens Garabed Hovnanian et Kevork, dans le plus pur style Art-déco, inspiré des modèles américains de New-York des années 1900-1910. Barouyr et Hrant Hovnanian en sont les entrepreneurs, et la réalisation est de Joachim Nahapiet, promoteur d'origine iranienne.

Septembre-2013-6553.JPG

la ville est entiérement faite de palais et de chateaux


 Les vitraux, signés par Lasalle, d'après les œuvres du peintre Mahokian, représentent des paysages pointillistes. Enfin, une mosaïque composée de morceaux de verre colorés collés entre deux vitres, suivant une technique inédite, décore les parties communes. Le Gloria Mansions est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 14 décembre 1989. Il y a aussi  "La Rotonde" que j'aime beaucoup. Cet Immeuble est bâti au 41, avenue Gambetta en 1929-1930 sur des plans dessinés en 1928 par Georges Dikansky. Il est labellisé par le Ministère de la Culture au patrimoine du XX° siècle.

Septembre-2013-6565.JPGEn troisième position, je place le "Sémiramis" toujours de l'architecte Dikansky.  Dikansky se place d'emblée comme l'un des représentants les plus originaux et les plus inventifs du style Art-Déco et du mouvement International inspiré des modèles nord-américains. Il se caractérise par le maintien de décors polychromes, le plus souvent en mosaïques, dans les parties hautes de ses façades tout en développant les ligues verticales.

Septembre-2013-6579.JPGIl fait preuve d'une fantaisie novatrice en jouant sur les éléments architecturaux, les balcons en particulier. Le quartier le plus prolifique pour admirer l'Art déco à Nice est le quartier des musiciens  à quelques minutes à pieds du grand axe actuel de l'avenue Gambetta.

Septembre-2013-6601.JPGLa plupart de ses rues portent le nom de musiciens célèbres qui ont visité et séjourné dans la ville, fréquentée par la grande noblesse et la bourgeoisie du temps. On citera Giuseppe Verdi, Paganini, Igor Stravinsky, Tchaïkovski, Hector Berlioz …Un quartier chargé d'histoire et de culture.

Septembre-2013-6611.JPG

La poste Thiers est construite en 1931 par Guillaume Tronche classé « patrimoine du XXe siècle »

 

                              DIAPORAMA DE LA BALADE



 
Repost 0
Published by freerider06 - dans comté de Nice
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 05:33
LES SORCIERES DE CABRIS

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

(Maria di Pavia et Rosella Giovanini)

De tous temps et en tous lieux, notre imaginaire a été peuplé de sorcières et de sorciers. Dans notre tendre enfance, quel enfant n’a pas été menacé, s’il n’était pas sage, de rencontrer la sorcière que l’on appelait  pour lui ?

LES SORCIERES DE CABRIS
LES SORCIERES DE CABRIS

Pourquoi cette vision négative des sorcières et des sorciers ? Cela n’a pas toujours été le cas, car à l’époque de nos anciens Dieux, les sorcières pouvaient être très bénéfiques et protectrices. C’est l’apparition du christianisme en Europe qui a changé la donne, en diabolisant les sorcières.

LES SORCIERES DE CABRIS

Même si le catholicisme, syncrétisme entre paganisme et christianisme, rompt avec le christianisme des origines pour devenir une nouvelle religion européenne, dont le centre n’est plus Jérusalem mais Rome, tout en reprenant la structure formelle de l’ancienne religion (lieux de cultes, fêtes, culte de la Madone, culte des Saints locaux), il a engendré des changement dans l’inconscient collectif des habitants de ce continent.

LES SORCIERES DE CABRIS
LES SORCIERES DE CABRIS

En haut, Stella Ciarapica Reine de Sabbat

La nouvelle religion a apporté une charge négative à bien des symboles qui étaient perçu de façon positive par nos anciens: la sorcellerie et les symboles associés à la religion naturelle comme les chouettes par exemple.

LES SORCIERES DE CABRIS

Si les pays scandinave possèdent ses célèbres trolls, le Comté de Nice abrite tout un peuple d'êtres fantastiques. Lesquels ? Des lutins, fées, croque-mitaines, et autres génies qui prenaient un malin plaisir à piéger et maltraiter les habitants du Comté. Ces personnages fantastiques qui pouvaient être aussi généreux que maléfiques, sont issus d'une mémoire orale apparue au XVIIe siècles.

LES SORCIERES DE CABRIS
LES SORCIERES DE CABRIS

Aujourd'hui encore, ces contes et récits familiaux, que l'on racontait lors des veillées, sont pour beaucoup, toujours vivants. Il fallait découvrir ce peuple magique, sorti d'un autre siècle. Ces récits, qui peuvent paraître anodins, ont en fait une grande valeur ethnologique.

LES SORCIERES DE CABRIS

Liés étroitement aux villages du haut pays, ils révèlent des éléments de la vie quotidienne. Ces récits mettent en scène des « fada » (fée). « masca » (sorcière) et autre « cousse » (esprit espiègle invisible) … Les plus anciens récits remontent au XVIIe siècle et perdurent encore aujourd'hui. Cette littérature orale très riche ne découle pas de grand procès en sorcellerie, puisqu'il n'y en a eu peu dans le Comté de Nice contrairement aux vallées de nos voisins italiens de la vallée de l’Argentina (Triora).

LES SORCIERES DE CABRIS
LES SORCIERES DE CABRIS

En haut, fée Cunegonde

Selon une théorie, elle aurait été alimentée par la diabolisation des francs-maçons, au XIXe siècle, dépeints comme des sorciers faisant sabbat au clair de lune... Et des histoires, il y en a à raconter. Comme celle de ces fées, cachées dans des grottes près d'Utelle dans l’arrière pays niçois qui attendaient la livraison de boudins confectionnés par les villageoises.

LES SORCIERES DE CABRIS

Les ménagères étaient terrorisées à l'idée que ces mets ne soient pas au goût des « fadas ». La sanction tombait. alors, comme un couperet, avec des tracas assurés tout au long de l'année. Tous les villages de l'arriére pays niçois possèdent des récits mettant en scène des fées plus ou moins maléfiques.

LES SORCIERES DE CABRIS
LES SORCIERES DE CABRIS

En bas Franchetta di Triora

Comme sont nombreux également les contes sur les « cousses », êtres invisibles qui peuplaient les champs, les chemins et les maisons, pour jouer de mauvais tours aux villageois.  Il y a un récit, que l'on retrouve partout dans la littérature orale du Comté de Nice et qui explique l'inexplicable. Il raconte comment une mère de famille ayant laissé tout seul son enfant à la maison pour vaquer ses travaux des champs, le retrouva le soir, enfermé au grenier, avec un « calen » (lampe à huile) coincé dans la bouche.

LES SORCIERES DE CABRIS

Selon ce conte il ne fallait y voir aucun mystère, juste une facétie jouée par un « cousse ». Toutes ces histoires ont pour cadre l’extraordinaire décor qui s’étend des Alpes du massif du Mercantour aux rivages du Comté de Nice. Dans cet univers tout est possible, puisque les outrances de la nature dépassent souvent les excès de l’imaginaire.

LES SORCIERES DE CABRIS
LES SORCIERES DE CABRIS

Lilith la vampire

Ces histoires orales nées de la tradition populaire, attestent au travers du merveilleux de réalités historiques authentiques. Reflets du passé, ces récits constituent les fondements de la mémoire collective d’un terroir au particularisme évident. Un autre personnage est souvent cité dans le Comté de Nice, c’est le diable lui meme ! Où mieux rencontrer le Diable que dans les Alpes Maritimes, sur ces terres chargées de contrastes où s’opposent mer et montagne, au carrefour de la Provence et de l’Italie ?

LES SORCIERES DE CABRIS

Ici, le Diable est aussi à l’aise sur la Côte d’Azur où s’étalent d’outrageantes richesses que vers l’intérieur où se cachent une humilité austère. Puits du Diable, Château du Diable, Cime du Diable, longue est la liste des sites, marqués par la forte empreinte de celui qualifié par Bernanos de « Singe de Dieu ». De Nice, à la Vallée des Merveilles, devenue son « domaine réservé », le Diable hante les villages, plastronne sur les murs des chapelles et persiste à enflammer l’imaginaire de ses habitants. Des histoires fantastiques naissent sous tous les cieux, mais seul un cadre extraordinaire les fait éclore.

LES SORCIERES DE CABRIS
LES SORCIERES DE CABRIS

Franchetta est emmenée au bucher. En haut, Witch Hill

La situation géographique du Pays d’Azur où les Alpes plongent dans la mer dans un chaos de montagnes et de vallées profondes lui confère déjà un caractère exceptionnel. Les climats qui s 'y étagent de la douceur méditerranéenne de la côte aux frimas polaires des hauts sommets sont tout aussi contrastés. Si l'on ajoute que l'homme a résidé sur ces terres d'opposition depuis ses origines, on ne peut s'étonner de trouver en lui la démesure du fantastique révélée par les outrances du décor.

LES SORCIERES DE CABRIS
LES SORCIERES DE CABRIS

Cet environnement propice ne devait pas manquer de produire dans la vie de ses habitants une saga où l'imaginaire rejoint naturellement la réalité. A Castellar (Alpes-Maritimes), la mémoire reste marquée par le procès en sorcellerie de Peirinetta. Elle eut le tort de se marier à Castellar seigneur du lieu appartenant à la grande famille des Vintimille Lascaris avant de se séparer de son mari.

LES SORCIERES DE CABRIS
LES SORCIERES DE CABRIS

La torture de Peirinetta

Un foyer de pratiques de sorcellerie fut repéré à Menton et un procès religieux eu lieu en 1618 : ses complices lui rejetèrent la faute et elle fut condamnée pour hérésie en 1623. D’abord étranglée, elle fut ensuite brûlée devant l’église malgré les réticences du curé du village. Celui-ci écrivit sur le registre des décès : « C’était une pauvre femme »…

LES SORCIERES DE CABRIS
LES SORCIERES DE CABRIS

Dans l'antre de la sorciere, je lui commande une potion..

La répression de prétendues sorcières (très peu de procès de sorciers sont attestés : les trois quart sont des femmes !!! ) voit son apogée entre 1560 et 1660, alors que guerres, pestes et disettes semaient la misère et la peur. Les procès étaient souvent expédiés, les aveux étant faits sous la torture et les menaces. On sort à peine du Moyen-Âge mais on n’est pas encore dans la pleine période humaniste des « Lumières »…

LES SORCIERES DE CABRIS

Il faut lui arracher les cheveux avant !

De nombreux noms de lieux gardent le souvenir de ces êtres sans doute à part pour l’époque, vivant différemment mais, qui étaient surtout des boucs émissaires, victimes de la peur, de l’intolérance, de la jalousie ou des propres fantasmes de leurs juges…

LES SORCIERES DE CABRIS
LES SORCIERES DE CABRIS

 La Valmasque (la "vallée de la sorcière"), dans la Vallée des Merveilles (Alpes-Maritimes) fut nommée ainsi à cause d'une légende locale : une sorcière nommée la Masca, accusée de tous les maux du village comme les mauvaises récoltes, aurait été chassée dans cette aride et inquiétante vallée déserte. Le Parc de la Valmasque du même nom, mais situé sur les communes de Mougins et Valbonne (Alpes-Maritimes) aurait aussi abrité sa sorcière. 

LES SORCIERES DE CABRIS

 

 

                DIAPORAMA DES SORCIERES DE CABRIS

Repost 0
Published by freerider06 - dans Provence
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 05:55
LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

 

Des histoires extraordinaires naissent sous tous les cieux, mais seul un cadre favorable les fait éclore. La situation géographique du Comté de Nice et des Alpes Maritimes où les Alpes plongent dans la mer dans un chaos de montagnes et de vallées profondes lui confère déjà un caractère exceptionnel.

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON
LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Claymor Clan originaire de Lochaber, Western Highlands

L'homme a résidé sur ces terres d'opposition depuis ses origines, on ne peut s'étonner de trouver en lui la démesure du fantastique révélée par les outrances du décor. Cet environnement propice ne devait pas manquer de produire dans la vie de ses habitants une saga où l'imaginaire rejoint naturellement la réalité.

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Claymor Clan quand la musique ecossaise rejoint la Ligurie

L'heroic fantasy , ça n'a jamais été votre tasse de thé. La magie, les dragons, les épées qui font couler le sang, ce n'est vraiment pas votre truc. Et pourtant, tout le monde semble vouer un culte sans limite à Game of Thrones.

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON
LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Attention voila le minotaure

Depuis sa création en 2011 à partir de la saga littéraire de George R. R. Martin, Game of Thrones a conquis un public mondial à coup de princesses, de dragons et de châteaux. Comme True Blood ou Sons of Anarchy la série n’est pas diffusé aux heures de grandes écoutes et pour cause les scènes de sexes ou de violences sont beaucoup plus percutantes que des séries comme les experts, esprit criminel, Grey's Anatomy, Black List, Section de Recherche ou bien le navet planétaire « plus belle la vie »…..

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON
LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Cela ne veut pas dire que c’est une série dite de « voyeurisme » primaire. A travers l’univers de Games of Thrones est évoqué le spectre de notre société. Un XXIe siécle qui voit le retour de la barbarie sans limite comme on le voit avec daech. La réalité n'est plus du cinema. C’est un des secrets du succès de la saga qui en est à la 6e saison.

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Rarement, une fiction télévisée a d’ailleurs autant rassemblé. Comme Breaking Bad, mais au style diamétralement opposé, Game of Thrones fait partie de ces séries qui font date dans l’histoire de la fiction contemporaine. Elle a l’ambition de donner à ce genre une forme adulte. Avec des modes de narration inhabituels.

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON
LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Le Seigneur des anneaux, déjà, avait permis d’exploser sa reconnaissance dans les années 2000. Avec Game of Thrones, la fantasy devient quelque chose de plus dur, plus sombre. C’est là-dedans que la série aux moyens uniques puise son succès avec, aussi, le cocktail guerre-sexe-sang, représentatif de la face sombre du Moyen-Âge telle que la fantasme notre société occidentale.

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Une belle brochette

C’est évidemment dans les relations politiques que les problèmes évoqués dans le monde imaginaire de Games of Thrones font le plus écho à nos habitudes. Les contours de la situation géopolitique incertaine présentée sont bien réels, avec cette guerre sans fin qui a démarré après le 11 septembre 2001.

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON
LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Game of Thrones installe un monde dans lequel les grands partages se sont effondrés. L’unité politique des royaumes a chuté alors que l’hiver arrive. Ça marque l’effondrement de l’État, la fin de la guerre froide et le réchauffement climatique. C’est aussi un monde au côté multipolaire. L’époque de la guerre froide, avec le bien et le mal, est finie.

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Maintenant, on fait quoi de cet ennemi qui n’a pas d’État ? Un problème concret. Avec l’état de notre monde, les références au positionnement des politiques, beaucoup plus préoccupés par les enjeux du court terme, sont claires. La menace de l’hiver qui arrive est longue à s’installer. C’est une manière de mettre en scène le décalage avec les petites intrigues. Les grandes questions sont plus éloignées que le combat politique.

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON
LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

On y retrouve quelques références historiques, comme la chute du mur de Berlin. Ce que Game of Thrones raconte, épisode après épisode, est donc d’abord des luttes de pouvoir. Westeros (le continent) est un monde où les allégeances et soumissions sont inévitables.

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Mais, pour atteindre le trône, et surtout y rester, être un chef de guerre ne suffit pas. Ceux qui s’en sortent sont des politiques très contemporains. L’armée n’est donc plus qu’un outil. À Westeros, comme en Occident. « Le président est toujours chef des armées, mais ce sont des civils qui dirigent…

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON
LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Calogrenant roi de Caledonie Kaamelott

En ce sens, c’est bien la diplomatie, ressort essentiel de la politique moderne, qui est mise en avant. « Le problème avec la force, c’est qu’on n’en a jamais assez pour tout remporter ! La guerre implique une politique pour nouer des alliances fragiles, instables. Le roi doit naviguer entre la tentative d’imposer sa volonté et trouver un compromis, c’est typiquement du Machiavel.

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

La vision des personnages n’est pas simpliste et manichéenne, mais bien réaliste. Chaque personnage est multi-situationnel et complexe ». Mettant en scène une immoralité nécessaire pour accéder au pouvoir. Si Games of Thrones insiste sur les jeux de pouvoir pour se rapprocher du trône, la série n’en oublie pas d’interroger la gestion des responsabilités, ensuite.

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON
LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Brienne de Torth femme chevalier

Et c’est là qu’elle se révèle encore plus ingénieuse.  Game of Thrones montre que l’exercice du pouvoir, c’est d’être menacé. Et que pour le converser, l’action est plus importante que le reste. Les seigneurs de la série pourrait être comparé à nos: Merkel, Sarkozy Cameron pour l’Europe ou Obama, Poutine, XI Jinping pour le reste du monde …..

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

La série ne dit pas « ils sont tous pourris » mais pose la question « que feriez-vous à cet instant ? » pour que chaque spectateur s’immerge complètement. En ce sens, Game of Thrones est à la fois une critique du pouvoir, et en même temps, un manuel politique.

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON
LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Ordre des chevaliers de Malte

Malgré le système féodal de Game of Thrones, certains n’ont pas manqué de voir, dans les hautes sphères du « Royaume », le spectre d’une puissante oligarchie à travers les grandes familles. La série met en scène des puissants, des grandes familles. Les peuples, eux, restent en arrière-plan. Il est facilement manipulable !

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Combat medieval

En tout cas cette série est une belle découverte pour ceux qui veulent enfin voir autre chose que ces navets stupides que l’on nous passe aux heures de grandes écoutes. La guerre, la paix, l'initiation, le bonheur, la conscience, autant de sujets philosophiques qui hantent sans conteste les scénarios sinueux de Games of Thrones…. Je suis donc fan à 100% de cette série et je la place en troisième position après Sons of Anarchy et True Blood.

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON
LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

Alors, pensez vous que le petit village de Cabris a rattrapé le fiasco médiéval de Grasse ? La réponse est Oui… L’organisation « Légende en Siagne » est bien plus convaincante. Musiciens, magiciens, conteurs, chevaliers, gentes dames  et artisans ont replongé  le  petit village médiéval perché au Moyen-Age ! Le temps d’un magnifique Week End fait de spectacles, concerts, animations de rue, démonstrations de combats, reconstitutions du quotidien et  dégustations de breuvages médiévaux …

LE TRONE DE FER DE FLANBY, NABOLEON, LABOCHE, MECHANCON

 

 

                         DIAPORAMA DE LA FETE

Repost 0
Published by freerider06 - dans Provence
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 06:24

PHOTOS-2015-0096.JPG

Le village a été transformé en commanderie des templiers par le comte Ottone II de Vintimille, à laquelle il donna le nom d'« Agerbol » qui désigne toujours un avant-poste fortifié d'époque médiévale, en ruine, situé sous le mont Agel, sur l'ancienne route des Croisades et du pèlerinage à Jérusalem.

PHOTOS-2015-0084.JPG

Dans le nom Agerbol l'on retrouve les G, R, B, O présent dans le nom actuel. Gorbio est un pays de langue mentonasque bien qu’il soit dans le Comté de Nice. Les gens des communes environnantes disent « Gouarbe », attesté sous la forme « Coarbo » en 1376. Les gens du village disent « Gouha » pour le nom du village et « Gourbarins » pour celui des habitants.

PHOTOS-2015-0088.JPGÀ noter que c'est le seul village du mentonnais dont le nom des habitants se termine en « in », en effet dans la langue régionale Menton donne des Mentonasques; La Turbie, des Turbiasques; Sainte-Agnès, des Senténasques; Roquebrune-Cap-Martin, des Roquebrunasques et Monaco, des Monégasques. On trouve une première mention du village sous le nom de « Golbi » en 1157. Il apparaît sous son nom actuel en 1301.

PHOTOS-2015-0106.JPGFief des comtes de Vintimille (Italie) (xiie et xiiie siècles) puis à leurs héritiers, la famille Lascaris, vieille famille du Comté de Nice et de Vintimille. Aux xviie et xviiie siècles, d'autres familles, comme les Isnardi, les De Gubernatis, les Raimondi, puis les Corvesi, les Alziari de Malaussène, les Guigliotti y tiennent à leur tour des parts de seigneurie.

PHOTOS-2015-0114.JPGA partir de 1388, le comté de Nice appartient aux comtes puis ducs de Savoie. Gorbio suit alors la destinée du comté de Nice jusqu’à l’annexion de 1860 par la France. En 1793, Anna Maria Lantiéri se distinguera dans la résistance contre les forces d'occupation françaises révolutionnaires, résistance qui avait pour nom Barbétisme. Au musée du Risorgimento de Turin, on trouve trace d'un Alessandro de Gubernatis, de Gorbio, sergent dans la brigade Pinerolo de l’armée Sarde.

PHOTOS-2015-0120.JPGPHOTOS-2015-0127.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En déambulant dans les ruelles, vous serez séduits par ce vieux village médiéval dominé par le Mont Agel (1.150m), la cime de Gorbio (929m), le col de Madone (927m) et la cime de Briançon. En flânant dans les belles ruelles pavées en calade de Gorbio, vous découvrirez de magnifiques demeures anciennes et des portes en arcades des XI° et XVII° siècles.

PHOTOS-2015-0145.JPGLes enfilades de petites rues vous feront traverser des passages couverts du moyen-âge pour atterrir ensuite sur de charmantes petites places qui accueillent de vieilles fontaines. L'ensemble du village est embelli de plantes grasses géantes et de fleurs méditerranéennes donnant ainsi une touche pimpante à ces vieilles pierres chargées d’histoire.

PHOTOS-2015-0152.JPGPHOTOS-2015-0184.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La première chose que l’on voit en arrivant au village de Gorbio,  c’est un orme planté au beau milieu du rond point et de la place du village. L’Orme planté en 1713 comme le rappelle une inscription en vieil italien, observe depuis près de trois siècles des générations de gorbarins (nom des habitants de Gorbio).

PHOTOS-2015-0226.JPGL'histoire locale veut qu'il ait été planté à l'occasion du traité d'UTRECHT par lequel, le Comté de Nice repassa sous la souveraineté du Duc de Savoie. Un dicton du XVIIIè siècle, rappelle que sous l'orme, les représentants des familles du village, se réunissaient pour prendre des décisions communautaires : "Tout homme, sous l'orme, est un homme "INTERO" ce qui peut se traduire : "fort de ses droits". « Cet arbre a été classé Remarquable en 2003 ».

PHOTOS-2015-0196.JPGPHOTOS-2015-0219.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En suivant la ruelle principale, vous arriverez à l’église Saint Barthelemy (San Bartolomeo) qui fut construite en 1683. Le village, pauvre, eut beaucoup de difficultés à la construire, et les maçons de Sospel (haut village de la Bevera) ne furent jamais totalement payés et la façade jamais achevée… des églises de la région, tant ce siècle de la "contre réforme" opposée au protestantisme, fut prolifique dans le domaine de l'architecture catholique.

PHOTOS-2015-0205.JPGIl n'est pas étonnant de retrouver dans cette église, des oeuvres des peintres de la basilique St Michel de Menton, construite peu avant. En continuant notre chemin vers le haut du village, on passe devant le vieux Presbytère dont l'inscription ancienne (le I à la place du Y) rappelle que Gorbio fut italien jusqu’a l’annexion de 1860.

PHOTOS-2015-0211.JPGCette petite annexe de l'église fut la résidence des prêtres jusqu'après la seconde guerre, aujourd'hui, tous les étés elle se transforme en musée d'Art Contemporain et a déjà accueilli des artistes de grand renom. Le vieux four communal rappelle une époque où la vie communautaire avait un véritable sens; en effet, ce four servait à toutes les familles du vieux village qui l'utilisaient à tour de rôle pour leurs besoins.

PHOTOS-2015-0198.JPGAfin de ne pas confondre les pains, d'une fournée à l'autre, chaque famille gravait un signe distinctif sur ses pains: des signes abstraits, géométriques... un peu comme ceux qui sont gravés sur les pierres qui encadrent, en face, sous la voûte, l'entrée des caves du château des Malaussène.

PHOTOS-2015-0165.JPGLes comtes de Malaussène appartiennent à une branche des comtes Lascaris de Vintimille qui construisirent le première place forte de Gorbio. La construction remonte au XVIIè siècle. Cette grande bâtisse que l'on aperçoit, seule, depuis l'autoroute, confère au village un aspect de véritable "nid d'aigle". Elle appartient toujours à la famille des Malaussène, qui l'entretiennent régulièrement.

PHOTOS-2015-0257.JPGPHOTOS-2015-0270.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chapelle de la famille qui donne sur la cour est dédiée à St Antoine. Après avoir longé la grille de la petite cour des Malaussène, on retrouve le soleil et la vue sur le Mont Agel et sa base militaire, en débouchant sur la Place Honoré Vial (du nom d'un jeune résistant de Gorbio qui fut fusillé par les Nazis). Cette place pour les gorbarins garde encore son nom médiéval : la Place de "LA MOUA) appelée ainsi parce qu'il s'y trouvait une meule publique où l'on aiguisait armes et outils.

PHOTOS-2015-0283.JPGIl faut savoir que les Lascaris Comte de Vintimille, furent les premiers seigneurs de Gorbio. La place forte de Gorbio est citée déjà en 1040 et la construction qui demeure aujourd'hui a des bases du XIIè siècle. La Tour qui a résisté au temps et perdu ses créneaux lors du tremblement de terre de 1887, possède des fenêtres géminées du XIIIè siècle. La construction médiévale s'étendait jusqu'au petit jardin suspendu, et dans les voûtes du rez-de-chaussée, se trouvaient les écuries.

PHOTOS-2015-0275.JPG

PHOTOS-2015-0157.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est dans le village de Gorbio que l’on trouve la célèbre huile d’olive au citron des grandes tables étoilés françaises. Le Moulin de Gorbio est une marque et un procédé déposé qui a été adopté par les plus grands chefs pour créer leur plat. L’huile d’olive et le citron de Gorbio sont des produits     exceptionnels.

PHOTOS-2015-0286.JPG

 

                                     DIAPORAMA DE GORBIO

Repost 0
Published by freerider06 - dans comté de Nice
17 août 2015 1 17 /08 /août /2015 05:55
LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

VOUS POUVEZ CLIQUER SUR TOUTES LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

 

Les photos de l’article ont été réalisé sur deux périodes: La première période est la saison hivernale avec les perles de diamant que nous voyons sur les feuilles. La seconde période se passe vers la fin du printemps avec la floraison des lotus. En cliquant sur les photos, vous avez la possibilité de les agrandir, alors n’hésitez pas, c’est sublime !

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

L’étang de Font Merle offre tout au long de l'année un écrin verdoyant, une nature protégée ou l'on peut se poser pour se retrouver. Sa réserve ornithologique fait la joie des enfants et des grands. Cet étang de cing hectares, en bordure du Parc Départemental de la Valmasque, est un site remarquable non seulement par la beauté du paysage qui ressemble à la Toscane, mais aussi par son étonnante végétation et sa richesse en oiseaux.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

A la fin de l'hiver, les feuilles commencent à pousser et à verdir

On peut y voir des peupliers, des saules et des cyprès chauves ainsi qu'une soixantaine d'espèces d'oiseaux sédentaires, aquatiques ou migrateurs. Vous découvrirez des plantes aquatiques telles que roseaux, joncs, carex et iris. Mais durant l'été, vous serez saisis par le spectacle des lotus en fleurs.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Une Gallinule 

C’est la plus grande colonie européenne de lotus d’Asie (les Nelumbo nucifera). Cette fleur, symbole de spiritualité, transforme ce lieu en un jardin où règne le mystère de l'âme orientale. L'aura qu'ils dégagent est d'une telle intensité qu'il est aisé de ressentir et comprendre pourquoi les égyptiens de l'Antiquité et les Sages de l'Orient en ont fait l'expression de l'élévation de l'âme et de l'éternité de l'esprit.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Nefertem ou Nephtemis, dieu des parfums égyptien, renaissait chaque matin au lever du Soleil dans le lotus primordial aux couleurs bleue et or. Les Prêtres Egyptiens consacraient leur vie à l'élévation de la conscience. Ils connaissaient parfaitement le pouvoir des parfums sur la psyché et les énergies subtiles qui l'animent.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

les diamants de l'étang

Ils avaient fait du parfum un instrument d'évolution spirituelle important en créant les 7 parfums correspondant aux 7 couleurs, aux 7 sons et aux 7 planètes maîtresses de leur système zodiacal. Selon la croyance, respirer son arôme permettait aux morts de recouvrer la vie.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Autre façon d'exprimer la symbolique de cette fleur superbe jaillissant des profondeurs de l’étang pour s’ouvrir au feu du ciel, représentant l'être qui s'élève et les forces de transmutation intérieure qui transcendent la vie et la mort.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Une poule d'eau je pense ?

Ils confirmaient par là même l'esprit dans lequel ils créaient leurs parfums : exprimer l'unité entre le corps et l'esprit, élever l'un en harmonisant l'autre, en toute connaissance des énergies utilisées et par l'intermédiaire des forces de beauté et d'harmonie qui sont l’essence même du parfum.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Foulque macroule

Ainsi conçu, le parfum s’avérait être une véritable puissance en action, mise au service de l’être dans son évolution spirituelle. Il n’est donc pas étonnant de trouver prés de Grasse la plus grande concentration de Lotus. Grasse capitale mondiale des parfums, terroir d'exception.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Carpe dans l'étang de Fontmerle

Les lotus de l'étang (à ne pas confondre avec les nénuphars, les feuilles des lotus sont dressées hors de l'eau au contraire de celles de nénuphars qui flottent à la surface). La période la plus intéressante pour découvrir cette colonie de lotus est pendant la période de floraison, c’est-à-dire de fin juin/début juillet jusqu’à la mi-septembre. 

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

une foret de Lotus au dessus de l'eau

Sur plus de cinq hectares, on pourra découvrir cette fleur rosâtre pouvant atteindre 25 centimètres de diamètre avec des feuilles pouvant atteindre 1 mètre. Les graines sont contenues dans un fruit en forme de pomme d'arrosoir.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Il est la, le heron...regardez bien !

De nombreux oiseaux aquatiques sont également à découvrir (canards, poules d’eau, Martins-pêcheurs, Aigrettes garzettes, Blongios nains ou des Rousserolles turdoïdes).

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Certaines espèces sont là toute l'année comme les canards colverts, les foulques macroules, les Grèbes castagneux et les poules d’eau. D'autres arrivent avec le printemps, certains hivernent ici. Il y a en tout plus de 70 espèces !

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Il y a aussi des poissons (carpes, anguilles, tanches) ainsi que des tortues et des batraciens.. Un petit poisson très utile s’est particulièrement développé. Il s’agit du Gambusia qui se nourrit notamment de larves de moustiques et protège ainsi l’environnement. 

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE
LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Ainsi, on peut y méditer sur l'exubérance de Dame-Nature, mais aussi sur sa fragilité lorsque les visiteurs inconscients la mettent en danger, en particulier en y jetant les tortues de Floride achetées dans les animaleries et devenues gênantes dans un bac. Elles deviennent alors de dangereux prédateurs qui engouffrent canetons et gallinules, mettant la faune et l'écosystème de l'étang en danger.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Plus de 10 hectares sont à la disposition pour se balader autour de l’étang de Fontmerle. Le site est connu des locaux, aimant venir se ressourcer le week-end. De nombreux sentiers aménagés permettent de se balader en pleine nature dans le Parc Départemental de la Valmasque (432 hectares sur deux communes, Mougins et Valbonne) qui jouxte le Parc de Font Merle.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE
LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Fruits du Lotus dans le bleu azuréen

L'étang de Fontmerle est bordé par 12 hectares de prairies d'où émergent des saules, des peupliers et des cyprès chauves (ce sont des conifères Taxodium Distichium, à feuilles caduques, originaires de floride dans les marais proches du Golfe du Mexique) qui, à l'arrivée de l'automne, vous raviront de leurs couleurs flamboyantes.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

On voit les Cyprès chauve ou Cyprès de Louisiane au bout du ponton

Originalité peu connue et observable autour des arbres: les racines développent des protubérances hors du sol, appelées Pneumatophores, leur permettant de respirer. Dans les bois du parc, des lapins de garenne, quelques renards et sangliers échappent à la curiosité des promeneurs. La chasse et la pêche y sont évidemment interdites.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE
LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Et comme si la beauté de la nature n’était pas suffisante, l’histoire vient aussi se joindre au lieu avec un manoir qui domine l’étang. Vous le savez sûrement, en 1815, Napoléon a débarqué à Golfe-Juan et a traversé la région avec son armée pour reconquérir le pouvoir à Paris.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

En passant par Mougins, il voulut associer le Général Gazan de Lapeyrière, comte et général d’Empire, à son important dessein. Mais le Général Gazan, bien implanté dans la région, ne le suivit pas. Et pour cause ! Ce dernier vivait à Grasse, dans ce qui était alors la grande ville.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE
LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Canard de Barbarie et Tortue cistude d'europe

Mais il possédait surtout un immense domaine sur lequel il y avait, entre autres, un château et l’étang que l’on appelle aujourd’hui « Étang de Fontmerle ». C’était un vaste terrain qui faisait de lui le plus important propriétaire de Mougins. Il tirait ses revenus des champs de blé et des oliviers qui étaient implantés sur ses terres.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

L’étang était alors bien plus étendu qu’aujourd’hui, et le Général Gazan de Lapeyrière y avait fait installer des drains qui le reliaient directement à son moulin. À la mort du Général, sa propriété fut morcelée, puis vendue.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE
LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Une famille de canards

Après la seconde guerre mondiale, Maurice Gridaine, architecte de cinéma (à qui l’on doit le premier Palais des Festivals de Cannes), tomba amoureux du manoir de l’étang, alors complètement en ruine.

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

Un colvert

En 1949, Jean Cocteau et Jean Marais vinrent sur les lieux pour ranimer le projet, cher à Marcel Pagnol, de créer une cité du cinéma à Mougins. Mais dans le même temps, en Italie, Cineccità vit le jour et le projet mouginois sombra dans l’oubli. Toujours est il qu’il n’y a pas un centimètre carré dans les Alpes Maritimes qui n’est pas une belle histoire à raconter, car ici la nature rejoint toujours la grande histoire…. Et l'enchantement de l'histoire rejoint toujours la réalité !

LE PARFUM DES DIEUX EGYPTIENS A L’ETANG DE FONT MERLE

 

 

                            DIAPORAMA DE L'ETANG

Repost 0
Published by freerider06 - dans Provence
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 05:28
UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

David Chauvac est un homme du sud et fervent défenseur de la cuisine du soleil comme l’était en son temps le regretté Roger Verger, très influencé par la cuisine niçoise ou encore Auguste Escoffier le roi des cuisiniers, le cuisinier des rois.

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE
UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Sculpture de Marion Burklé la grande danseuse 300cm

Ce cuisinier de coeur, passionné, défenseur du produit du terroir, fin stratagème et organisateur est Imprégné, tôt, dans la cuisine méditerranéenne, par son enfance cannoise et mouginoise, puis dans de belles maisons dont le Martinez. 

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Spa Shiseido une technique inspirée du Shiatsu et de l'utilisation de l'Oshibori (bandes de coton tissé humides et chaudes).

David aime user des produits locaux pour réinterpréter les recettes ancrées dans la tradition. Quand au pâtissier du Mas Candille, ce n’est autre que Olivier Roth, qui nous revient des USA puis de Saint Martin où il fut professeur de pâtisserie pour le Culinary Institute Lenôtre.

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE
UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Le Spa papyrus "menthe poivrée, Eucalyptus" 

La 3e bonne nouvelle, c’est le terroir grassois, unique, fantastique, sans équivalent. La vue panoramique sur Grasse et les Préalpes enchante le visiteur dés qu’il a passé la réception du restaurant et de son bar à l’anglaise avec ses sièges cosys et sa cheminée douillette. Bref, on a tout de suite compris que l’on est bien au Mas Candille.

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Le spa les lauriers "huiles essentielles, fleurs d'oranger"

Le Mas Candille, c’est un cadre idyllique, un havre de paix sur la Côte d’Azur, implanté dans un parc privé et arboré de 4,5 hectares aux senteurs méditerranéennes. C’est aussi un hôtel 5 étoiles membre de la Chaîne Relais & Châteaux depuis 2004, avec ses 38 chambres et 7 suites.

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Le spa cocooning douceur "huiles essentielles, Cèdre Litsée"

Un ancien Mas du XVIIIème siècle qui allie tradition et modernité. Un restaurant gastronomique étoilé « Le Candille ». Le premier Spa Shiseido ouvert en Europe (2002) mais aussi l’unique en France. Cet établissement de charme situé au pied du village médiéval de Mougins vous offre une vue panoramique sur Grasse, capitale mondiale du parfum, et les montagnes préalpines.

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

La reception du restaurant

Entre mer et montagne, ce Relais & Châteaux est la destination idéale pour les amateurs de bien-être et de détente, et ce, durant toute l’année. Car ici sur la Cote d’Azur ce sont 300 jours d’ensoleillement par an avec des températures très douces même en hiver.

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE
UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Le bar anglais et son ambiance cosy

Mougins est le Beverly Hills cannois, je sais de quoi je parle, j’y ai travaillé pendant 30 ans et j’ai eu l’occasion de côtoyer une centaine de « people ». On y trouve de nombreuses galeries d’art et une vie animée de jour comme de nuit grâce à ses nombreux restaurants (Mougins fut la ville la plus étoilé de France).

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Passage du salon à la terrasse restaurant gastronomique

Sa situation et sa luminosité particulière ont attiré de nombreux artistes dont Picasso qui a installé son atelier durant les quinze dernières années de sa vie. Le plus célèbre habitant de Mougins vint au village pour la première fois en 1936. Ceux qui l’accompagnaient, avaient pour nom Jean Cocteau, Paul Eluard, Man Ray, ou encore François Millet.

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Salon les grands peintres

Puis, quelques années plus tard, Picasso décida de s’y installer. Il choisit pour refuge un site idéal dominant la baie de Cannes à proximité de la Chapelle Notre-Dame de Vie où il installa son ultime atelier. C’est là qu’il vécut pendant les douze dernières années de sa vie avec sa femme Jacqueline et poursuivit son œuvre remarquable.

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE
UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Nos amis nous attendent au restaurant gastronomique

L’art à Mougins, c’est aussi l’art de vivre. Labellisé Ville et Métiers d’Art au titre de la Gastronomie (une première en France), ce village fait partie des destinations préférées des gourmets. Organisant depuis 2006 le Festival de la Gastronomie, « Les étoiles de Mougins », c’est désormais un évènement international que Mougins prépare chaque année.

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Durant 3 jours, les plus grands Chefs du monde se réunissent pour partager leur passion avec le public. Le Mas Candille est élu meilleur restaurant d’hôtel en Europe  lors du Concours Condé Nast Johansens en novembre 2013.

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE
UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Ancienne mas du XVIIIème siècle où l’on cultivait les oliviers et la vigne, la propriété a gardé la richesse de sa flore d’origine enrichie, au fil du temps, de plus de 200 variétés de plantes méditerranéennes. Les grands cyprès qui s’élèvent vers le ciel tels des chandelles, appelées Candelou en patois, ont donné leur nom au Mas Candille. Et si on passait à notre diner ?

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Notre diner commença par les inévitables mignardises salées qu’ils nomment « Impatience ». Puis en entrée nous optâmes pour un plat tout a fait original: L’œuf bio mariné au shoyu Marunaka, pétales et tartare de radis au vinaigre d’hibiscus. tout un programme !

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Coucher du soleil sur l'Esterel

Le repas se poursuivit avec un pavé de sandre cuit sur la peau, capoun de chou et pérugine, émulsion de sel fumé. La on voit bien l’influence niçoise du plat. Le capoun est l’équivalent du fassum pour Grasse.

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

mignardises "impatience"

Allez, on continue la suite pour un autre plat. Volaille en ballotine, King crabe, crème de floraline au parfum de citron. Deux univers différents, l’un nous entrainant vers la Méditerranée, l’autre nous immergeant dans les saveurs de l’Asie.

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Si aprés ça, tu as encore faim, c'est que tu es un morfales..

Le parcours gastronomique se continue avec un chariot de fromages affinés par notre maître fromager comme je n'en ai jamais vu auparavant. Une sélection de plus de 20 fromages français, niçois, italiens et même sarde…

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Pavé de Sandre

La spécialiste préposé aux fromages nous expliquera toutes les subtilités de chacun d’eux et nous conseillera par lequel commencer et lequel finir…. avec un panier de petits pains aux olives, aux figues, aux tomates d’un délice parfait.

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Oeuf bio mariné au shoyu Marunaka, pétales et tartare de radis au vinaigre d’hibiscus

Et le dessert ? Ah oui le dessert de Maitre Roth ! Un  Mille-feuille d’opaline au praliné, glace chocolat infusée aux fèves de Tonka. A tomber par terre …. et comme si ce n’était pas fini avec ou sans café, on vous apporte des mignardises sucrées que l’on appelle « Gourmandise Candille ». 

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Mille-feuille d'opaline au praliné, glace chocolat féve de tonka

Pour le vin, j’ai choisi un blanc que je retrouve à la carte avec beaucoup de plaisir. C’est le château Vignelaure prés de Rians dans le Var issu de la culture biologique. J’avais découvert se château au Moulin de Mougins à l’époque et je l’ai même visité.

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Il a la particularité d’avoir des cépages bordelais sur une terre de Provence. Un mariage qui a donné un vin gourmand et fruité avec une belle fraicheur en bouche, j’adore !

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE

Une belle douce soirée de Dimanche en cette fin de mois de juin pour un agréable diner gastronomique au milieu d’une végétation typiquement méditerranéenne : Oliviers centenaires, bougainvilliers, arbre de judée, caroubiers, hibiscus, bambou sacré, palmiers et agrumes, rince-bouteilles, avocatier, papyrus, jasmin étoilé …..

UN COUCHER DU SOLEIL DE REVE
Repost 0
Published by freerider06
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 18:55
L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

(Vers 07h30 du mat)

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

Si vous possédez une voiture, trouver à stationner le jour de la Fête-Dieu (Corpus Domini) c'est mission impossible à moins d'arriver tôt, très tôt, presque aux aurores. Les tapis de fleurs préparés dans la nuit par les services techniques municipaux et les bénévoles sont déjà cernés par la foule et ensuite vous allez devoir jouer des coudes pour prendre une photo.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES
L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

A Diano Marina, il n'y a que quatre compositions florales mais elles sont monumentales. La totalité de la place de la Mairie est recouverte d'une couche épaisse de pétales rouges, jaunes, bleues, blanches rythmée de quelques motifs géométriques. C'est impressionnant, c'est grand, c'est magnifique !

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

A 07h il n'y a encore personne

La foi chrétienne, le Corpus Domini est devenu une attraction pour touristes dont certains sont venus de loin; plusieurs cars allemands, anglais, belges sont garés à l'entrée de la ville. On s'entrechoquent, on se bouscule sur les trottoirs, le charme habituel de la station balnéaire s'est évaporé sous les pas des milliers de badauds.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

A 9h00 c'est déjà l'excitation dans les rues. Les fresques de fleurs sont déjà toutes finies car la procession est à midi après la messe de 11 heures. Les chemin de fleurs parcourent les ruelles de l'église principale, à celle des Pénitents jusqu'à la chapelle à l'orée du village. 

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

La préparation des tapis florales est longue et prenante parce qu’il est nécessaire de penser à la maquette et peindre le tableau sur la chaussée avant de le couvrir avec les fleurs. Normalement les tapis représentent des scènes religieuses et sont réalisés sur la rue de la procession du Corpus Domini. Mais cette année pour le 100e anniversaire, on a voulu faire moins religieux.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

On se procure d’immenses quantités de fleurs de toute espèce, et on les effeuille dans de grands paniers, dont chacun reçoit sa couleur. À l’aide de quelques bandes de carton et de quelques cercles de bois, on forme dans les rues, sur la surface du pavé, une mosaïque de fleurs et de verdure à laquelle on donne plusieurs centimètres d’épaisseur.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES
L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

A 09h30 cela commence à arriver, alors, on s'installe à une table avec un cocktail.

On compose ainsi des arabesques de toute sorte, des emblèmes au milieu desquels sont tracées les lettres initiales des noms du prince ou du souverain à qui l’on veut rendre hommage. Lorsque l’infiorata est faite, la circulation est momentanément interdite, et  l’évêque et son cortège ont seuls le droit d’en déranger l’élégante symétrie.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

Les techniques novatrices ont permis aux artistes d’atteindre des résultats narratifs de haut niveau. Mais c’est pas la pure technique qui domine les ruelles de ce village. C’est plutôt la passion de ceux qui se donnent corps et âme pour mettre en place cet extraordinaire parcours créatif.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES
L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

Les plus vieux redeviennent des gamins et partent à la recherche de fleurs fraîches, les maîtres-artisans passent des heures et des heures sur les brouillons de leurs dessins. Des rivalités aussi s’installent entre des groupes concurrents. Tout le monde cherche à conquérir son trophée, le “Properzio”, au point d’y passer la nuit avec, le serrant dans les bras en cas de victoire.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

Et oui, les Infioratori, sont de drôles de gens ! Un brin de folie doit certainement faire parti de leurs gènes ! Et pourtant, quand on voit leur travaux sur les pavés du centre historique, quand on imagine le travail fou qui se cache derrière ces dessins, on ne peut que sentir une très grande émotion.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

A  06h30 tout est fini, je vais prendre mon petit dejeuner à l'hotel et je reviens.

La tradition des décorations florales est né à Rome dans la première moitié du XVIIe siècle comme une expression de la fête dite baroque. Les dessins représentent souvent des scènes, des symboles, des formes géométriques et des images prises librement à partir de tableaux célèbres.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

La technique utilisée consiste à exécuter le dessin directement sur le trottoir; puis couvrir les contours du dessin avec un mélange de sciure de bois (oxyde noir), de tourbe ou du marc de café, puis jeter les pétales de fleurs, généralement en les plaçant « pétale par pétales» et les garder humides en les arrosant d'eau fréquemment.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

Le parcours d’environ 500m est un tapis continu de fleurs cueillies dans la campagne environnante par la population qui rivalise spontanément à enrichir les pétales colorés au passage du Saint-Sacrement. Un million de pétales couvrent plus de 3.000 mètres carrés répartis le long des rues.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES
L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

Après la procession tout le monde marche sur les motifs et se retrouve à la terrasse des cafés pour un apéritif convivial. Une fois fini les amuse-bouches, le repas est terminé tellement il y en a. Même chose pour les panini, un seul suffirait pour deux personnes. Avec soso, nous n’avons pas suivi la procession et l’apéritif d’honneur, nous nous sommes installés tranquillement à la terrasse d’un café sur la via Genova en attendant que ça se calme.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

La Fête-Dieu, appelée aussFête du Saint-Sacrement est une fête religieuse catholique et anglicane, célébrée le dimanche qui suit la Trinité, c'est-à-dire soixante jours après pâques. Pour finir l’infiorarta en photo, voici un peu d’histoire sur Diano Marina: Vers 200 av JC l'Empire romain est engagé dans la conquête de la région de Ligurie, et crée un petit village appelé Lucus Bormani "clairière dans une forêt sacrée"  à l'origine dédié au dieu Bormano.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

Le nom actuel de Diano découle précisément des Romains qui voulaient sensibiliser la population locale au culte de Diane , la déesse de la chasse, et éradiquer le dieu préhistorique des tribus Ligure Bomano précédemment vénéré.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

C’est vers le onzième siècle, que les moines bénédictins du Piémont introduisent la culture des olives et la production de l'huile d’olive. Diano Marina est devenu le principal poste de traite pour l'huile d'olive de l'ensemble de la Riviera Ligure  du ponente. La culture de l'olive a favorisé en cuisine la naissance de certains condiments dont le Pesto, la sauce la plus copiée au monde.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

Certains producteurs ligures utilisent la marque '"Vero tipico pesto genovese"garantissant sa fabrication avec le basilic ligure d'Albenga à petites feuilles, que l'on mélange à l'ail, parmesan rapé, pignons et huile d'olive extravierge qui servira à parfumer la pasta fresca à savoir les trofie, gnocchetti de farine de blé dur,  trenette (sorte de linguine) et gassette (sorte de petites lasagnes dentelées) incontournables en Ligurie. Comme dans toute l’Italie, inutile de vous dire que le bien manger est sacré !

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES
L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

Diano Marina addio, è finita !

Diano Marina, c’est aussi la plage, l'une des plus longues de Ligurie, sable fin et eau peu profonde qui la rend adaptée aux vacances en famille. Parasols colorés et sable doré. Diano Marina, sur le littoral de la Riviera dei Fiori, a depuis toujours une vocation touristique et maritime.

L’INFIORATA DE DIANO MARINA: LES FRESQUES FLORALES

Arrivederci a tutti, fino a quando il prossimo anno ... Soso Giordano Pistolesi per servirvi.

 

                      DIAPORAMA DE L'INFIORATA 2015

Repost 0
Published by freerider06 - dans Italie

Retour Blog Principal & Commentaire