Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 12:43

Mars-2011-0306.JPG De nombreux sentiers de randonnées balisés sont aménagés dans l'Estérel vous offrant des promenades dans l'immensité sauvage d'une nature odorante et variée pour vous rendre dans l'un des nombreux sites, comme le pic de l'ours, le rocher de saint Barthelemy, le pic du cap roux, le pic d'aurélie, le mont vinaigre ou le canyon du mal infernet et la  grotte de la Sainte-Baume.

Mars-2011-0349.JPGAprès avoir passé Mandelieu la Napoule, je me dirige sur le charmant village d’Agay pour emprunter la route menant au massif. Je passe devant la Maison Forestière de Gratadis, et je franchis  le gué du Grenouillet, devant un petit lac puis j’arrive au carrefour du Mourrefrey. La, je me dirige en direction du cap roux, ou se trouve le fameux rocher de Saint Barthelemy.

Mars-2011-0265.JPGJe gare ma moto au parking et j’emprunte la route asphalté pour découvrir les points de vues éblouissants sur la grande bleue. Ce premier itinéraire est assez facile, mais il est tout de même conseillé de faire cette promenade au printemps, en automne voire en hiver, car pendant la saison d’été, l’endroit est l’un des plus chauds de France et la canicule est implacable. Tout juste de temps en temps une brise marine vous donnera un peu de répit.

Mars-2011-0363.JPGMon second itinéraire est un peu plus pénible car à l’intérieur des terres et sur un sentier caillouteux. Il faut compter en principe pour un bon marcheur environ 1h30 pour parcourir les 5 km qui vous séparent du lac de l’écureuil et du parking. Cette randonnée est sans difficulté car le dénivelé est très faible pour un marcheur normal.

Mars-2011-0067.JPGUn peu plus difficile avec mon « léger » handicap. Je vais d’abord longer sur ma droite la rivière du Grenouillet. Après une trentaine de minutes de marche, je traverse la rivière par le gué. Après ce passage, le paysage devient beaucoup plus encaissé et prend l’allure d’un canyon, connu sous le nom de Canyon du Mal Infernet. Ce nom vient du vieux français et rappelle qu’au Moyen-âge, les malades de la peste étaient jetés au fond de ce ravin.

Mars-2011-0077.JPGMars-2011-0139.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’intersection suivante, je prends le sentier de gauche en traversant un nouveau  gué. Deux cent mètres en dénivelés (les seuls de la balade) me sépare alors du lac. Un dernier virage et j’y suis. Seulement voila, le plaisir n’est pas vraiment total  au bout,car le lac a été asséché suite à des problèmes de digue. Ca ne fait rien ! Le paysage est vraiment extraordinaire. Cela ressemble par moment à l’Arizona et certains vont me dire : Alors pourquoi aller si loin, pour trouver ce qui est à notre porte ?

Mars-2011-0364.JPGC’est vrai, que la cote d’azur est un composé de tout ce que l’on peut trouver à travers la planète : La haute montagne et un parc national, la mer, la plage et des iles, la campagne et les plaines, des gorges, des canyons, des lacs et des rivières, des cascades et des stations de ski. Des châteaux et des forteresses, des palaces et des villes aux églises baroques. Une faune et une flore la plus importante de France. Loups, Lynx, Chamois, bouquetins, bisons, Aigles, tortues, chevaux etc … Des déserts, des sites archéologiques, des grottes, des gouffres et des avens. Des palmiers, des bananiers, des oliviers, des orangers qui contrastent avec les sapins et les mélèzes. Enfin bref ! Il y a tout….

Mars-2011-0152.JPGMars-2011-0168.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le massif de l'Esterel est un massif montagneux cristallin de faible altitude, situé sur le bord de la Méditerranée près de Cannes, entre le Var et les Alpes-Maritimes, dans le sud-est de la France. Il est traversé par la route de la Corniche d'Or, l'autoroute A8 et la ligne de chemin de fer Marseille-Nice- Ventimiglia. Ce massif est né de la fureur de la Terre qui a vomi à plusieurs reprises ses entrailles brûlantes qui se sont figées en dards hérissés vers le ciel en bordure du rivage méditerranéen.

Mars-2011-0187.JPGL’Esterel est un massif volcanique, au relief tourmenté et profondément raviné. Ces pitons, de couleur rouge foncé, contrastent violemment avec le ciel et l’eau transparente de la Méditerranée qui s’infiltre dans le Massif et nous offre des calanques aux parois abruptes, des pointes, des caps, des criques ou de belles plages de sable fin. Très difficile d’accès, longtemps isolé et évité, car ce fut le repère de brigands ou d’anciens forçats.

Mars-2011-0170.JPGMars-2011-0210.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le massif est né il y a bien longtemps à la suite d'une série d'irruptions volcaniques. Je rappelle qu'a cette epoque le continent Africain rejoignait le notre ,puis plus tard se detachera la Corse  lié à ce massif. La lave acide riche en silice a réussi à se frayer un chemin à travers la croûte terrestre jusqu'à la surface, puis s'est refroidie au contact de l'air. Ce refroidissement "brutal" empêcha la lave de se cristalliser.

Mars-2011-0198.JPGMais ce qui nous intéresse ici, c'est avant tout la beauté du site. Il existe plusieurs chemins pour atteindre les différents sites intéressants. Comme mentionné plus haut, je pars du col de Belle Barbe en m'enfonçant dans le magnifique ravin du Mal Infernet pour une balade qui  nécessite tout de même l'emploi de chaussures de randonnée. Une belle piste serpente au fond de cette gorge aux couleurs saturées. Les bruns de la roche, les verts de l'eau et de la végétation et le bleu du ciel se mêlent dans leur agressivité aux formes rocheuses étranges et infernales qui se dressent de part et d'autre du ravin.

Mars-2011-0027.JPGQuel spectacle étrange et envoûtant nous offre ici Dame Nature. Comment peut-on imaginer, au milieu de ce massif fait de feu et de caillasse, qu'il puisse y avoir tant d'eau ? De nombreuses sources s'écoulent du haut des montagnes et dégringolent dans le premier lac et la rivière du ravin. Certes, elles ne coulent pas comme des torrents, mais on les rencontre souvent. Le passage par le ravin vaut à lui seul la balade. D'une saison à l'autre, le paysage change et c'est un nouveau spectacle à chaque fois. Ainsi, en haut du  Mont Vinaigre, point culminant du massif avec 618 m d’altitude, vous profiterez d’une vue imprenable sur la côte italienne et sur la baie des Anges.

Mars-2011-0320.JPGMars-2011-0205.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est au cœur de ces rochers que le célèbre Gaspard de Besse trouvait refuge en compagnie de ses hommes de main. Trahi par l'un des siens, le Robin des Bois provençal fut capturé en 1780 et exécuté en 1781 à l'âge de 24 ans. On dit que dans ce massif de forêts denses à l'époque Mandrin avait son repère comme Gaspard de Besse qui avait installé au XVIIIe son point de retraite dans une grotte près du carrefour de Malpey où commence la route forestière qui mène au Mt Vinaigre.

Mars-2011-0369.JPGGaspard de Besse s'attaquait aux courriers et aux voyageurs. La légende raconte qu'il dévalisait que les riches et se montrait généreux avec les pauvres. Il était le précurseur de la révolution de 1789 (son exécution eu lieu en 1781).

Son mot d'ordre etait : effrayez, mais ne tuez jamais. L'homme était brillant et élégant, il plait aux femmes .... Mais moins aux maris. C'est donc peut-être à cause de la jalousie d'un cocu que gaspard et ses deux lieutenants sont arrêtés et condamnés à mort. Le supplice aura lieu à Aix. Une femme témoigne alors: il marchait à la mort comme à une fête, répondant par des saluts gracieux aux baisers que lui envoyait la foule.

Mars-2011-0321.JPG

Le ravin du Mal Infernet donne vraiment un sentiment d'isolement et d'immensité total. Cette gorge offre un micro climat frais et humide qui favorise la présence d'une flore inhabituelle sous un climat méditerranéen.

La faune mérite une attention particulière : l’Esterel serait le dernier site où subsisterait une population de chats sauvages. Il abrite également une population de cerfs élaphes. Le massif est également riche en rapaces, comme le faucon pèlerin, le circaète Jean le Blanc, la buse variable ainsi que les hiboux grand duc, moyen et petit duc.

Mars-2011-0337.JPGLe massif de la colle du Rouet rassemble une population de chamois, aigle royal, aigle de Bonelli, tortue d’Hermann, grive musicienne... Le massif est l’une des plus belles promenades qui se trouve être proche de mon domicile et j’avoue avoir bien de la chance…

 

                          DIAPORAMA DE LA PROMENADE



 

Partager cet article

Repost0
Published by freerider06 - dans region sud

Retour Blog Principal & Commentaire