Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 19:59

JUIN-2014-2698.JPG

Je dois reconnaitre que les élections de Miss locale ont bien changé. C'est fini le temps de la petite nana du quartier au physique ordinaire, mais rigolote, qui ne dépassait pas les 1.65 mètre et se présentait en jean ou en short. Les castings aujourd'hui, sont d'une qualité remarquable, les filles ne pensent plus seulement à un jeu pour s'amuser et passer une bonne soirée entre copines, mais à un tremplin pour le mannequinat et tout ce qui a attrait à la mode ou à la médiatisation, exit les Nabilla, Loana,  Kardashian etc...

JUIN-2014-2694.JPGJUIN-2014-2701.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce sont des machines à gagner qui prennent le monopole des élections régionales. Effectivement, je me suis aperçu que plusieurs d'entre elles se présentaient dans différentes communes du département et perseveraient chaque année pour arriver au titre de Miss Cote d'Azur qui débouchera  ensuite sur celui de Miss France. Comme je vous l'ai deja dit, plusieurs d'entre elles ont déjà été première ou seconde dauphine dans les années précédentes....

JUIN-2014-2731.JPGCe fameux soir contre la Suisse, Place des Patriotes au cœur du Village de Mougins l'une des dix Miss en compétition a vécu un véritable rêve de petite fille et à ce petit jeu, c'est la Mouginoise Cécilia Sans, 20 ans qui a été élue Miss Mougins 2014. Le choix fut difficile et c’est à l’issue d’une soirée spectaculaire organisée par la Ville et le Comité Miss France que Cécilia à tiré son épingle du jeu. Justine Isnard (1ère dauphine) et Jennifer Meyrand (2ème dauphine) ont reçu les suffrages du jury et du public elles aussi.

JUIN-2014-2734.JPGJUIN-2014-2737.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cécilia représentera donc Mougins à l'élection de Miss Côte d'Azur organisée à l'Eco Parc toujours à Mougins. L'écharpe comme le veut la tradition lui a été remise par Frédérique Juguet la Miss Mougins 2013, qui fut la  2ème dauphine de Miss Cote d'Azur l'année dernière.  Entre parenthèse dés le départ de la compétition votre serviteur avait déjà trouvé les deux finalistes.. On appelle sans doute cela l'oeil du photographe.

JUIN-2014-2884.JPGLa soirée démarre bien entendu par le discours inévitable du maire. Passé ce moment pénible qui nous est imposé, l'animateur et la déléguée du comité Miss France Lydia Podossenoff  ouvre le bal si on peut dire par la présentation des anciennes mIss régionales. Notre miss Cote d'Azur 2013 bien sur,  Aurianne Sinacola et la Miss Provence et ses dauphines. Remarquez bien qu'en région PACA, il y a deux miss différentes.

JUIN-2014-2750.JPGJUIN-2014-2761.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Provence pour le Var, les bouches du Rhône, les Alpes de Haute Provence et le Vaucluse et la Miss Cote d'Azur pour le seul département des Alpes Maritimes. Alors pourquoi ne pas appeler directement Miss Comté de Nice, si on veut différencier les deux cultures totalement différentes ? Je comprends tout à fait que notre département ne soit pas la Provence, ça on le savait déja, mais alors appelons les choses  clairement... Le terme Cote d'Azur, n'est pas une entité historique, le Comté de Nice oui ! Le Comté de Nice est même un Pays, alors que la Cote d'Azur est un terme "Business" inventé pour les touristes hivernants et les étrangers dans les années folles !

JUILLET-2014-2963.JPGLes candidates vont faire différentes chorégraphies, entre couper par le show d'une association locale " les étoiles de Mougins". Celle ci va assurer l'intermède entre chaque passage des miss et notamment  par la belle prestation d'une chanteuse qui interprétera de façon magistrale  "I Will Always Love You" de Whitney Houston. Le public d'ailleurs ne s'y trompera pas en l'applaudissant debout ! Et cela, grâce à la note de voix exceptionnelle qui est prise par l'ampleur musicale, s’imposant comme l’un des plus difficiles à interpréter notamment par sa longue note finale. Tout le monde connait cette chanson magique.

JUILLET-2014-2803.JPGJUILLET-2014-2827.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si certaines d'entre-elles (comme me l'a avoué la maman d'une candidate) sont déjà familières avec le milieu du mannequinat, pour certaine, il s'agit d'une toute nouvelle expérience. Mais l'appréhension s'efface vite sous les spots, les Miss défilent tour à tour devant l'objectif des photographes de presse locaux ou des amateurs passionnés et toutes se prêtent à l'exercice avec enthousiasme et le sourire aux lèvres.

JUILLET-2014-2918.JPGOn voit qu'il y a déjà du métier pour certaines ! Une Miss France est appelée à rester figée dans un sourire niais une année entière. Les candidates victimes d’un AVC ont donc un avantage certain. La déléguée régionale Lydia Podossenoff est une bonne prof ultra bright  (ex Miss Provence 2005, elle a été choisie par Geneviève De Fontenay pour concourir à l’élection de Miss Model of the World) assisté des délégués correspondant Richard Cau et André Giordano (il y a toujours un Giordano qui se faufile quelque part, dans ce cas la, il n’a pas tord).

JUILLET-2014-2914.JPGJUILLET-2014-2924.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La société Miss France, filiale du groupe Endemol, gère l'organisation de l'élection Miss France et depuis 2010, l'organisation des élections régionales. Sylvie Tellier, Miss France 2002, est la directrice générale. Tout commence en 1920 sous la houlette de Maurice de Waleffe. C’est lui qui instaura un référendum de la plus belle femme de France. Le succès est énorme puisque 1700 jeunes filles vont s’inscrire. Après une première sélection de 49 candidates par un jury, elles parurent 7 par 7 pendant 7 semaines sur tous les écrans de cinéma où les spectateurs recevaient un bulletin de vote à l’entrée.

JUILLET-2014-2979.JPGC’est ainsi que fut élue la première Miss France, Agnès Souret. Du jour au lendemain, le nom d’Agnès Souret fit le tour du monde. Malheureusement, elle connut un destin tragique peu de temps après son règne. En 1928, il créa le concours Miss Europe après avoir participé à la première ébauche du concours Miss Univers. Mais la guerre va tout interrompre, d’autant plus que Maurice de Waleffe disparaîtra en 1946.

JUILLET-2014-2970.JPGJUILLET-2014-2977.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La réorganisation de l’élection nationale fut confiée à Guy Rinaldo et Louis de Fontenay. Cela donne naissance au comité Miss France en 1954. Après une présidence éclair de Guy Rinaldo jusqu’en 1956, c’est Louis de Fontenay qui prend les rênes du comité avec Geneviève de Fontenay. Ils vont alors orienté le concours vers des élections en région pour aboutir à une finale annuelle, cette finale se déroulant en province de 1947 à 1972. De 1973 à 1986, la finale Miss France revient à Paris, dans les grands hôtels.

JUILLET-2014-2800.JPGDurant ces années, Patricia Barzyk (Miss France 1980) terminera 1ere dauphine de Miss Monde. En 1981, après la disparition de Louis de Fontenay, c’est Geneviève et Xavier de Fontenay qui prennent la présidence du comité mais c’est en 1987 que l’élection va connaître une plus grande exposition médiatique grâce à la télévision. Guy Lux est le présentateur de cet événement en direct sur France 3 dans lequel les télespectateurs participent au choix de la gagnante.

JUILLET-2014-3013.JPGJUILLET-2014-3018.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant 9 ans, ce programme bat des records d’audience si bien qu’en 1995, TF1 succède à France 3 pour la retransmission de l’événement. L’élection de Miss France 1996 revient aux origines du concours avec une élection nationale en province, à Lille. En 1998, la retransmission télévisée connaîtra un record jusque là inégalé avec 13 millions de téléspectateurs et un pic à 15 millions au moment du sacre de Sophie Thalmann.

JUILLET-2014-2983.JPGPour les 80 ans du concours, en l’an 2000, c’est une jeune métisse franco-africaine, Sonia Rolland, représentant la Bourgogne, qui remporte le titre, le seul jusqu’à ce jour pour la Bourgogne. C’est Paris qui détient le record de titres devant la Normandie et l’Alsace. En 2002, la société Miss France est cédée au groupe Endemol par Xavier de Fontenay. Geneviève de Fontenay reste néanmoins la présidente du comité Miss France jusqu’en 2010 où elle décide de quitter l’image Miss France.

JUILLET-2014-3025.JPGLa Cote d'Azur a été élu six fois Miss France (33, 47, 51, 54, 66, 82). L’actrice et chanteuse Colette Dereal fut Miss Cannes et restera la Miss qui fera l'une des carrières les plus brillantes à l'instar d'Agnés Souret.

JUILLET-2014-3055.JPGJUILLET-2014-3080.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Colette Dereal a chanté avec les plus grands chanteurs, à joué avec les plus grands comédiens, j'ai eu la chance de la voir plusieurs fois au Kim Club. Sa dernière apparition en scène date du 2 juillet 1985 au Kim Club à Cagnes-sur-Mer, chez ses amis de toujours Kim et Mario, où elle s'est produite de 1977 à 1979. Et bien, même si les guignolos ont gagné, le spectacle des Miss ce soir la, était beaucoup plus brillant !

JUILLET-2014-3070.JPG

 

                                 DIAPORAMA DE LA SOIREE

Partager cet article
Repost0
Published by freerider06 - dans ALPES MARITIMES

Retour Blog Principal & Commentaire