Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 19:00

 octobre2001-0103.JPG

Dès le mois de décembre, le Centre Technique Municipal procède, avec l’aide des Sapeurs-Pompiers, au montage des tribunes des corsos et de la passerelle qui relie les deux parties du jardin Biovès. De son côté, le service des Jardins de la ville s’occupe de récupérer le buis qui servira à dessiner le contour des motifs. “Nous allons le chercher en montagne et dans l’arrière-pays ”. 70 m3 de buis sont ainsi tressés en guirlande.

octobre2001-0105.JPG la region champagne: si vous avez une bouteille de Bollinger vielle vigne à m'offrir !

 

Chars et motifs sont recouverts de grillage. On y accroche ensuite les oranges et les citrons avec des élastiques jaunes et oranges pour qu’ils soient discrets. “Dans le temps, on utilisait du fil de fer. C’est un jardinier du service qui a eu l’idée des élastiques qui abîment moins les fruits.”

octobre2001-0110.JPGoctobre2001-0122.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour recouvrir 1m2 de grillage, 30 kg de fruits sont nécessaires, soit près de 200 oranges et citrons ! La totalité des fruits ,145 tonnes  est importée d’Espagne.(L'orange et le citron de menton etant un produit d'excellente qualité superieure n'est utilisé que pour la fabrication des produits alimentaires ou bien vendu à la gastronomie.) Ils arrivent à Menton et sont posés au cours de la première quinzaine du mois de février. Les élastiques, eux, viennent de Taïwan. Il en faut la bagatelle de un million ! Pendant les quinze jours de la Fête du Citron, 80 personnes sont mobilisées et les fruits détériorés sont changés chaque jour : “Ils remplaçent entre 4 et 5 tonnes de fruits.

octobre2001-0137.JPG la cigale et les moulins de Provence

 

Les jardiniers placent un grillage très fin autour des fruits les plus bas placés sur les chars pour éviter aux spectateurs la tentation de les arracher au passage !
La fête finie, le service des Jardins a encore du pain sur la planche : Ils enlèvent tout en cinq jours. C’est un peu triste de démonter tout ce que l’on a eu tant de mal à édifier ! Il faut replanter tout le gazon des jardins Biovès, toutes les plantations.”
Après la manifestation, les agrumes en bon état sont revendus à prix modique devant le Palais de l’Europe, pour le plus grand bonheur des amateurs de confitures, sirops, vin d’orange…

octobre2001-0144.JPGoctobre2001-0130.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Les retombées de la Fête du Citron sont importantes tant sur l’économie de la cité qu’en termes d’image de marque : Grâce à cet événement très médiatisé, le nom de Menton est connu dans le monde entier. Il est associé de façon sympathique à l’idée de fête, mais aussi à un produit local, dont la symbolique est aussi dans l’air du temps.

octobre2001-0152.JPGLe citron évoque à la fois une couleur, des sensations gustatives, la notion de terroir et d’écologie, les parfums des jardins méditerranéens… Elle génère des bénéfices conséquents pour les acteurs locaux du tourisme : hôteliers, restaurateurs,commerçants… La collaboration avec des professionnels de l’animation comme ceux de Disneyland Paris a fait faire à la Fête du Citron un bond en avant qualitatif. Les équipes municipales se sont surpassées pour créer des sujets de plus en plus élaborés et élégants. Certains font preuve d’un réel talent artistique. Au point que ce savoir-faire intéresse à présent des partenaires : des projets sont à l’étude avec le Disney World d’Orlando en Floride, avec la Tunisie…
octobre2001-0154.JPG les chateaux de la Loire

 

Cette année les Jardins Biovès offrent un petit tour de France à travers ses régions. Du Nord-Pas-de-Calais à l'Aquitaine, de la Bretagne à l'Alsace, partez à la découverte des principaux monuments, symboles et spécialités qui constituent les richesses de nos terroirs.

octobre2001-0173.JPGoctobre2001-0189.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce panorama dont les motifs peuvent atteindre 12 mètres de haut, vous présente en orange et en citron les diversités qui font de l'hexagone un pays si apprécié des touristes du monde entier. Loin des regards, il a fallu déployer une obstination et un
acharnement typiquement mediterraneen pour réaliser ces monuments d'agrumes et leur caractère éphémère force l'admiration...

octobre2001-0178-copie-1.JPG j'aurai bien aimé manger de la tarte flambée

 

En marge de la fete du citron, on peut découvrir le Salon de l'artisanat , un rendez-vous privilégié pour découvrir l'art du travail des matériaux nobles, tels que le bois, le fer, la terre... On découvre aussi les saveurs et les senteurs méditerranéennes, ainsi que les produits du pays mentonnais. On  met un peu de soleil sur la table avec la citronnade, le limoncello, le vin d’orange, la limonade ou encore l’huile d’olive de Menton...

octobre2001-0202-copie-1.JPGoctobre2001-0230.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et ce n'est pas fini, le 29e Festival des Orchidées présenté par l’Association des Orchidophiles et Epiphytophiles de France,les orchidées ont aussi leur jardin… A l'ombre de la fête, elles s'épanouissent,rivalisent de couleurs et de formes. La fleur au parfum suave et mystérieux caresse notre regard, elle nous fascine et nous intimide par son élégance et sa beauté... Véritable invitation au voyage, le festival ouvre une parenthèse apaisante loin du charivari de la fête.

octobre2001-0208.JPGLe citron de Menton, un produit haut de gamme: Plusieurs variétés de citrons sont cultivées sur le mentonnais : Santa Theresa, Villafranca, Euréka… “Sa forme est elliptique plutôt que ronde, sa couleur jaune vif”. “Il se caractérise également par des rameaux très fructifères, capables de porter une quinzaine de fruits quand la plupart des citronniers en compte moins de cinq par rameau. Les recherches que nous avons menées avec l’I.N.R.A révèlent que le citron du terroir mentonnais est riche en acides et en essences. Sa peau a une forte teneur en huile essentielle.”

octobre2001-0246.JPGoctobre2001-0257-copie-1.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fruit du paradis: Le jus de citron est un antioxydant naturel. Grâce à l’acide citrique qu’il contient, il évite aux fruits épluchés (bananes, poires) de noircir, tout comme les légumes crus (avocats, champignons, artichauts, céleri-rave…).
Quelques gouttes de citron facilitent aussi la montée de blancs en neige. Rien de tel qu’un jus de citron dans une marinade pour attendrir viandes et volailles. Le jus de citron est également efficace pour nettoyer les bijoux en argent et enlever les tâches de rouille sur le linge.

octobre2001-0240-copie-2.JPG Une tour eiffel presque aussi grande que celle de Las Vegas

 

Le citron a la particularité de fructifier plusieurs fois. Le citron d’hiver ou “primofiore” est récolté d’octobre à décembre. Le “limoni” se récolte de décembre à mai, le “verdeli” est mûr en été tandis que l’automne est la saison du “bianquetto” ou “mayolino”.

octobre2001-0266-copie-1.JPGMars-2012-0280.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les principales espèces utiles sont le bigaradier, dont on tire différentes essences (Néroli, petit grain, fleur d’oranger) et dont le fruit sert aux confitures, la bergamote dont on extrait l’acide citrique et une essence qui entre dans la composition de l’eau de Cologne.

Mars-2012-0281.JPG

le moindre detail ! ici des coquilles de moule


Rond, doux et jaune soleil, le citron est le fruit symbole des pays chauds. On le retrouve dans la gastronomie de tous les pays de la Méditerranée, du Maroc, où sa saveur acidulée parfume les délicats mariages sucré-salé des tagines, à l’Inde, où il relève les chutneys aux côtés du piment, en passant par la Polynésie, où il tient compagnie à tous les poissons et bien sur la cuisine niçoise dont il est un symbole avec l'huile d'olive.

Dans la région de Menton, plusieurs produits gourmands sont à base de citron : confitures, gelées, sirops, miel d’agrumes… L’“Aiga afra”, l’eau amère, est un produit du terroir très ancien : une eau obtenue de la distillation de feuilles de bigaradier. Elle s’utilise comme l’eau de fleur d’oranger, en pâtisserie.

Mars-2012-0305.JPGMars-2012-0270.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’origine, le citron poussait à l’état sauvage aux pieds de l’Himalaya. Les pays arabes en ont généralisé la culture, faisant découvrir aux Romains la “Pomme des Mèdes” qui l’ont introduite jusqu’au sud de l’Espagne.
Christophe Colomb amena des graines de citronnier à Haïti. A partir des Caraïbes, il a gagné la Floride et l’Amérique du Sud. Lors des croisades au Moyen-Age, les Croisés français ramenèrent le citron de Palestine.

Les vertus du citron sont appréciées depuis longtemps. Il fut par exemple souvent utilisé dans des compositions comme antidote : Néron, qui redoutait l’empoisonnement, en faisait une grande consommation !

Mars-2012-0306.JPGAu XVIIIème siècle, grâce à la découverte de James Lindt, médecin de la Royal Navy, il fut un remède efficace contre le scorbut qui décimait les équipages. Essentiellement composé d’eau, le citron est pauvre en calories (32 kcal./ 100g), et riche en vitamines C et PP, en acide citrique et calcium. Son jus est réputé pour donner un coup de fouet en cas de fatigue ou de rhume.

La citronnade est recommandée dans les états fiévreux, nauséeux et hémorragiques (1 citron frais en tranches dans de l’eau ou le jus d’un citron dans un demi-verre d’eau sucrée). En cas de diabète, le citron fait chuter le taux de glucose sanguin.

 

                          DIAPORAMA DE L'EXPOSITION


 
Partager cet article
Repost0
Published by freerider06 - dans ALPES MARITIMES

Retour Blog Principal & Commentaire