Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 15:05

PHOTOS-2014-0295-copie-1.JPG

A l'époque Romaine, il y a deux mille ans, Castrum de Turrettis était situé sur la route reliant Cimiez, capitale de la province romaine des Alpes-Maritimes au Piémont. Tourrette a été successivement appelée: Castrum de Turrettis, Castrum Turritarum, Oppidum Turretarum, Castrum Turritae, Torretas, puis Tourrette après l'annexion de 1860.

PHOTOS-2014-0010.JPGPHOTOS-2014-0013.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lors du Comté de Nice il n'y avait qu'un seul Tourrette, mais après la création du département des Alpes-Maritimes, il y eut trois Tourrette, pour la distinguer des autres elle a été d'abord appelée Tourrette de Nice puis enfin Tourrette-Levens. Le 16 décembre l667, Honoré IV de Tourrette, «qui était le dernier de cette famille, une des plus nobles et des plus anciennes du comté de Nice, fut investi de ses fiefs par le duc Charles Emmanuel de Savoie.

PHOTOS-2014-0407.JPGLe 17 avril 1671  le duc Charles Emmanuel III de Savoie signe des lettres patentes, au palais de la Venaria de Turin, érigeant en comté la seigneurie de Tourrette. C’est au sommet d’un éperon rocheux, dominant la célèbre route du sel, que le château à six tours, le village et la chapelle de Tourrette-Levens furent construits au XIIème siècle.

PHOTOS-2014-0016-copie-1.JPGPHOTOS-2014-0031.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fief de Tourrette-Levens restera pendant 5 siècles dans la famille du premier seigneur Raymond de Chabaud, puis par alliance ce sont les Canubio de Cuneo (la famille Canubio, de Cuneo continue de porter le titre de "comtes de Tourrette" en Italie où ils vivent)  qui deviennent Comtes de Tourrette-Levens. Ayant perdu les terres durant la Révolution française à cause des barbares de la soldatesque républicaine, ils revendent le château au notaire du village.

PHOTOS-2014-0091.JPGLa commune le rachète en 1992, et en 1993 y est inauguré un musée d’histoire naturelle comptant 70 000 papillons et coléoptères. La fête médiévale de Tourrette-Levens est l'occasion de découvrir les techniques de construction, les tailleurs de pierre, les compagnons et la vie sur les chantiers du Moyen âge.

PHOTOS-2014-0037.JPGPHOTOS-2014-0085.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A cet aspect historique, viennent se greffer de nombreuses animations et spectacles de rue: musiciens, chevaliers, jongleurs, cracheurs de feu, qui contribuent à surprendre et émerveiller les visiteurs.

PHOTOS-2014-0058.JPGPHOTOS-2014-0041.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le marché médiéval est également le lieu de toutes les découvertes, gourmands et amateurs de shopping se régalent et y trouvent une multitude de produits : jouets en bois, nougats, bijoux, ceintures... Une véritable taverne propose la dégustation de mets et de breuvages médiévaux.

PHOTOS-2014-0107.JPGPHOTOS-2014-0213-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous voici projetés aux trois quarts du 12e siècle, époque à laquelle le château féodal de tourrette-Levens fut édifié par la très vieille et puissante famille nommée Chabaud. Le dit château est alors constitué de six tours, trois rondes et trois carrées et impose une position stratégique contre l’insécurité.

PHOTOS-2014-0158-copie-1.JPGPHOTOS-2014-0207.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En effet, depuis des siècles, ce promontoire rocheux placé sur la route du sel entre Nice et Turin, sert à défendre

 notre région contre les invasions barbares, les Catalans de Provence, les Français, mais aussi lors de la révolte de Nice contre le pouvoir du comte de Provence.

PHOTOS-2014-0167-copie-2.JPGDès lors, l’influence de ses seigneurs lui permet de garder sa superbe pendant plusieurs siècles. Mais, avec le temps, le délaissement des villageois pour le château et la révolution concourent à l’abandon de ce dernier, laissant ruines et vestiges. Il faut attendre le début du XIXe siècle, pour qu’une famille de notables du pays transforme la forteresse en maison bourgeoise tout en conservant la tour principale.

PHOTOS-2014-4900.JPGPHOTOS-2014-4911.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fabuleuse vie du château de tourrette-Levens prend un nouvel essor en 1992 lors du rachat de ce dernier par la municipalité devenant ainsi la « propriété » des tourrettans.  Embellis et rénovés, le château et son musée accueillent une série d’évènements culturels dont le premier de la saison est la fête médiévale.

PHOTOS-2014-0198.JPGQui n’a jamais rêvé de tout connaître sur les châteaux ? Nombreuses sont les questions que l’on se pose sur cette période. Grâce aux explications de passionné lors de cette fête, elles ne restent pas sans réponse. Mâchicoulis, créneaux et fortifications n’auront  plus aucun secret. Après une fréquentation record de 10000 visiteurs en 2013, l'édition 2014 se devait d'être à la hauteur des attentes du public azuréen.

PHOTOS-2014-0203.JPGAinsi, plusieurs représentations de fauconnerie ponctuent la journée de ce dimanche grisâtre avec une douzaine de rapaces en démonstration et en vol. L'équipe phénoménale de chevaliers cascadeurs de la troupe drakonia en ont impressionné plus d'un. Ibrahim Hassan, danseur sufi tanoura révélé par l'émission " La France a un incroyable talent", est également à l'honneur et nous a emmené dans son univers mystique, accompagné des musiciens du groupe Tornals.

PHOTOS-2014-0218.JPGPHOTOS-2014-0220.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais laissez moi, vous énumérez la liste des spectacles qui ont agrémenté la journée et que vous allez découvrir au grés de mes photos: Armutan est une compagnie professionnelle de reconstitution, d’animation et de spectacles historiques qui proposent un «campement de vie » complet, tente équipée, coin feu, râteliers d’armes, artisanat, stand de tir à l’arc, lice de combat à l’épée... L’esthétique du camp, comme celle des costumes, est historique jusqu’au moindre détail, afin de faciliter l’immersion de tous dans l’époque traitée.

PHOTOS-2014-0234.JPGLe public apprécie un camp de vie animé en continu par des saynètes souvent burlesques, de la musique entraînante, des saltimbanques épatants par leur adresse et, enfin, des combats à couper le souffle. Parallèlement aux spectacles, le public peut visiter le camp et ses ateliers pédagogiques qui retracent l’histoire via le jeu, la pratique artisanale et l’art martial.

PHOTOS-2014-0231.JPGPHOTOS-2014-0239.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Drakonia vient tout droit d’Espagne avec son campement, cette compagnie hors du commun va beaucoup m’impressionné par des combats spectaculaires. Les compagnons de la Tourrentelles est un groupe de sympathiques compagnons composé en majorité d’habitants de tourrette-Levens. Véritables passionnés, ses membres ont créé une association dès la seconde édition de la fête médiévale. Depuis, ils participent activement à l’organisation, à la décoration du village et a l’animation de la fête médiévale.

PHOTOS-2014-4963.JPGIls proposent de nombreuses activités comme des chants, des danses, des ateliers, du tir à l’arbalète et des contes. Devenus de véritables spécialistes, ils sont souvent engagés dans les autres fêtes médiévales de la région.

PHOTOS-2014-0261.JPGLeur camp de vie, très soigné offre un véritable décor aux fêtes historiques. D’horizons différents, chaque compagnon apporte son savoir-faire offrant une diversité très appréciée. Ils présentent chants, danses, saynètes de rues, dans un superbe campement directement tiré d’une époque lointaine.

PHOTOS-2014-0282.JPGClan Tyrians sont des nomades Vikings au travers de leur camp, ils font des démonstrations de combats, du chien-loup Auroc et des ateliers.

AVRIL-2014-5066.JPGAVRIL-2014-5064.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a aussi le charme de « Reshamka » : les danseuses de cette compagnie orientale tribale vous emmènent dans un voyage festif au son des fifres et luths orientaux.

PHOTOS-2014-0309.JPGPHOTOS-2014-0399.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On continue les spectacles avec  l'association Arthus: l’affrontement inévitable entre un capitaine de compagnie et un coquillard qui donne lieu à des spectacles de grande illusion et de magie. Puis, on aperçoit les baladins de Meliador: vilains masqués, équilibristes, jongleurs et cracheurs de feu, force est de croire que l'on en prend plein les yeux et les oreilles.

PHOTOS-2014-0344.JPGLe clou du spectacle se passe avec la Fauconnerie Marche, des moments magiques assurés entre fauconniers et rapaces, entre ciel et terre. Buse, faucon, aigle, chouette ou hibou sont à l’honneur. Enfin, les musiciens du moyen âge ne sont pas oubliés avec le groupe "les Pies" qui  revisitent le patrimoine musical médiéval en l’accommodant à leur sauce. L’occasion de faire montre de jongleries verbales et autres prouesses jacassantes.

PHOTOS-2014-0361.JPGIl y a aussi le groupe Tropa Tornals avec son extraordinaire danseur Sufi Tanoura  qui nous transporte dans un monde « meilleur » liant nos sens dans un mélange de frisson et de beauté. C'est tout simplement fabuleux ! Et si après tout cela, vous n'êtes pas rassasié vous pouvez encore découvrir la sculpture sur pierre dans un atelier de création d’un petit blason en pierre naturel pour petits et grands.

PHOTOS-2014-4940.JPGChaque participant repart avec sa pierre taillée ou encore la forge à fusion de bronze qui présente le travail de forge et l'atelier façonnage de petits objets en étain que les visiteurs emportent. Tout cela entièrement gratuit comme c'est souvent le cas pour toutes les fêtes de la Cote d'Azur.....

PHOTOS-2014-5114.JPG

 

                        DIAPORAMA DE LA FETE MEDIEVALE


 

Partager cet article

Repost 0
Published by freerider06 - dans comté de Nice

Retour Blog Principal & Commentaire