Mercredi 1 septembre 2010 3 01 /09 /Sep /2010 09:35

 

photos-2010a 0059

Le village de Thorenc vu du col de Bleine

 

Pour vous rendre à Thorenc et à sa réserve Biologique, vous devez  emprunter le même itinéraire que je vous ai proposé pour la fête des mères. C'est-à-dire par Cipieres/Greolieres, celui ou habite mon beau frère et ma belle sœur ,puis vous continuer votre route sur cette station climatique qui était réputé avoir l’un des meilleurs sanatoriums du sud de la France. Le village est très typique, on pourrait penser que nous sommes dans un village Américain du 18e siècle.

photos-2010a-0008.JPGphotos-2010a 0018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourtant ce sont plutôt les familles Russes aristocratiques qui ce sont installés ici pour le mariage du soleil et d’un air d’une pureté sans égal. La commune s’enorgueillit de posséder un « castellaras » couvert de vestiges étranges propres à faire rêver les amateurs d’Histoire et de Merveilleux. L’énigme s’est bâtie sur la présence de ruines médiévales accrochées au sommet de ce promontoire attribuées aux mystérieux Templiers, parce que chargées de secrets.

photos-2010a 0014 De plus, la rumeur locale persistante d’un trésor caché au milieu des décombres amplifie encore cette fascination. Pour l’instant les trésors que je vais vous montrer, ce sont les panoramas des alentours, car mon RDV à la réserve est à 15h30, j’ai donc largement le temps de me promener en passant par les clues de Saint Auban et le col de bleine pour rendre visite à un pote qui possède un petit lac de pèche et un gite… Avec comme nom "le Montana" ce qui est vraiment prédestiné tant les lieux ressemblent à cet etat d'Amerique du nord.

photos-2010a-0449.JPG  Chateau de Rothchild sur la route de Grasse

 

Les clues, vous impressionneront avec ses à-pic, ses falaises et ses rochers creusés par la rivière. Vous y découvrirez également une grotte oratoire installée dans les clues et dont la procession religieuse a lieu au mois de Septembre. Tout motard qui se respecte doit faire cet itinéraire entre les clue de Saint Auban et les clues d’Aiglun, le parcours est des plus impressionnants. Retour maintenant à la réserve de Thorenc.
Le Domaine du Haut-Thorenc vous accueille pour un séjour de dépaysement, de bien-être et de quiétude, sans oublier un brin d'écologie et de culture. Mille ans après avoir été chassés de France, bisons d'Europe et chevaux sauvages se retrouvent, libres, sur un domaine de 800 hectares.

photos-2010a-0093.JPG

les clues de Saint Auban

 

Sauvages et libres. A moins de 45 minutes des plages de la Côte d’Azur, le Domaine du Haut Thorenc, vous invite à une découverte passionnante de la biodiversité du Haut pays Grassois. Bisons d’Europe, chevaux de Przewalski, cerfs, chevreuils, chamois, sangliers partagent avec de nombreuses autres espèces de petits mammifères, d’oiseaux et d’insectes un site naturel préservé. Un moment fort en émotion, dépaysement total assuré…Concept unique : vivre au cœur d’un parc naturel, entouré d’une faune exceptionnelle.

photos-2010a-0104.JPG

grotte oratoire sur la route des clues

 

La Réserve biologique des Monts d'Azur est une mosaïque de milieux ouverts (falaises rocheuses, éboulis, pelouses) et de boisements remarquables (chênes pubescents, charmes houblons, hêtres, sorbiers…).
Ancienne réserve de chasse des Ducs de Savoie et des Comtes d'Andon, elle accueille une faune particulièrement riche et variée : chamois, cerf, chevreuil, aigle royal, pic noir, tétras-lyre.

photos-2010a-0047.JPG

Lac de Thorenc

 

Au total, plus de 500 espèces dont une vingtaine sont protégées par des conventions internationales. Située sur la commune de Thorenc dans les Alpes-Maritimes, la Réserve est à 40 minutes de route de Grasse, à un peu plus d’une heure de Nice.
Si, aujourd’hui, l'Homme de Cro-Magnon revenait sur la Réserve des Monts d’Azur, il ne serait pas trop dépaysé. Il y retrouverait une grande partie de la faune qu’il avait l’habitude de côtoyer et qu’il représentait sur la paroi des cavernes peu avant le néolithique: le bison, le cheval sauvage, le cerf, le loup, le lynx, le chamois...

photos-2010a-0077.JPG

la route des gorges de Saint Auban

 

Les dernières neiges ont fondu voilà 2 mois (au moment ou j'ecris cet article). Le temps des souffrances paraît bien loin! En quelques semaines, les pelouses brulées par la neige ont été remplacées par de vastes étendues colorées riches d'une flamboyante diversité végétale. Envahissant les prairies vertes, les fleurs attirent une multitude d'insectes, régal des oiseaux et mammifères insectivores. Même le renard guette les sauterelles et grillons... Hop ! Un bond, un coup de dents et le tour est joué ! Les herbivores profitent des faveurs de l'été pour reconstituer leurs réserves alimentaires et effacer 4 ou 5 mois de privations.

photos-2010a-0142.JPG  La plaine de Caille-Andon commune de Thorenc

 

Les troupeaux sauvages se répandent dans toute la réserve. Durant les heures chaudes, ils se réfugient dans la forêt, sinon ils préfèrent occuper les lisières et la plaine où la nourriture abonde. Sur la Réserve, les pâturages ne sont ni cultivés ni fauchés. C'est aux bisons, chevaux et cerfs d'assurer ces travaux agricoles.
Les bisons pâturent tous les milieux. Forts de leur puissance, ils ouvrent des clairières dans la forêt que les chevaux sauvages et les cerfs finissent de façonner en broutant les buissons devenus accessibles.

photos-2010a-0151.JPG

Chalet sur la route de Andon-Thorenc

 

Les sangliers achèvent le travail en labourant les sous-bois. De la sorte, ils accélèrent l'aération du sol et la germination des graines des plantes pionnières jusqu'ici en dormance.
Les espaces nouvellement ouverts sont alors colonisés par les animaux plus petits, comme le chamois, le chevreuil ou le lièvre. Lesquels constituent des proies appétissantes pour les grands prédateurs tels le lynx ou le loup.
S'il y a une chose que le bison d'Europe déteste, c'est bien d'être confondu avec son cousin américain (Buffalo)...

photos-2010a-0197.JPG

Bison male d'Europe dans la reserve du Haut Thorenc

 

Toutefois, ils conservent une allure similaire même si plusieurs caractéristiques permettent de les distinguer sans s'y tromper. L'Européen se tient plus droit, sa bosse est moins prononcée. Ses cornes sont aussi moins écartées car il fréquente la forêt contrairement à son parent d'outre-Atlantique qui ne se plait qu'en plaine. Question poids, les deux cousins se valent avec un petit avantage pour l'Américain qui est bâti plus en rondeur. Le mâle Européen pèse environ 900 kilos (pour le plus gros mâle de la Réserve) pour une taille de 1,80 m ; tandis que la femelle se contente de 600 kilos. Cela fait du bison le plus gros mammifère terrestre d'Europe.

photos-2010a-0298.JPG Le troupeau du domaine du Haut-Thorenc comprend une trentaine d'animaux dont presque la moitié est née sur le domaine. Ne vous approchez jamais d'un cheval de Przewalki, son humeur est exécrable. Il mort et botte pour un oui ou pour un non. Sur le domaine, ce mauvais caractère ose affronter le bison deux fois plus lourd que lui. Voilà pourquoi ce cheval n'a jamais pu être domestiqué par l'homme. N'ayant donc jamais été soumis à une sélection artificielle, c'est le plus proche du cheval primitif. Il est petit : entre 1m20 à 1m40 au garrot. Ce qui ne l'empêche pas de brandir fièrement une grosse tête portée par une encolure épaisse.

photos-2010a-0220.JPGphotos-2010a-0234.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce petit cheval pesant autour de 300 kilos est sacrément résistant : originaire de la steppe et des semi déserts, il se contente d'un régime frugal et sait résister aux températures extrêmes.
Après une absence de plus de 50 ans, le loup est de retour dans les Alpes Maritimes. Arrivé en 1992 en Vésubie le loup, venu d’Italie, s’est aujourd’hui installé un peu partout dans les Alpes du sud.

photos-2010a-0139.JPG

lac de Saint Auban "le Montana"

 

Si son installation reste fragile, le loup, longtemps invisible, se montre désormais sur les crêtes et jusqu’aux abords des villages. Il faut dire que l’on compte aujourd’hui une vingtaine de meutes reproductrices dans le Mercantour et le pays Grassois. Rien de surprenant à ce que la Réserve des Monts d’Azur se retrouve au cœur du territoire de la meute du Cheiron.

photos-2010a-0311.JPG

chevaux préhistoriques dans la reserve du Haut Thorenc

 

La meute du Cheiron signe son passage sur la Réserve biologique des Monts d’Azur par la présence de proies tuées et « nettoyées » (surtout cerfs et parfois sangliers). Traces sur un chemin, voies dans la neige et parfois crottes confirment son passage. Carnivore opportuniste, il ajuste son menu au territoire qu’il occupe. Les grands ongulés sauvages ont sa préférence : cerfs, chamois, chevreuils et sangliers. Sans dédaigner les proies plus petites à la belle saison, lièvres, lapins et petits rongeurs.

photos-2010a-0253.JPG

un daguet dans la reserve  du haut thorenc

 

Le retour de ce grand carnivore implique une surveillance accrue des troupeaux mais aussi la présence de chiens et de filets de protection. Même si ces mesures sont parfois mal vécues par les bergers, elles n’en demeurent pas moins efficaces. Elles ont fait leur preuve en Italie et en Espagne où la cohabitation est bien plus paisible qu’en France.

photos-2010a-0313.JPG C’est qu’il revient de loin, le Lynx boréal, dans notre région. Pratiquement exterminé de France, au début du XXème siècle. Plusieurs observations ont été faites cet hiver sur un individu, puis d’une femelle, dans les Alpes-Maritimes, sur Thorenc. Beaucoup de mystères subsistent encore sur les lieux de villégiature et les déplacements du félin en cours d’installation. Le lynx est un animal qui vit solitaire à longueur d’année sur un territoire allant de 90 km2 pour une femelle à 250 km2 pour un mâle. Animal discret, il ne quitte qu’exceptionnellement le couvert forestier et répugne à s’aventurer à découvert sur de longues distances. Il se déplace à la faveur de corridors boisés, empruntant régulièrement les pistes ou les chemins forestiers.

photos-2010a-0181.JPGphotos-2010a-0225.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Il recherche volontiers les barres rocheuses qui lui offrent abris ou tanières. Pourvu que ses proies favorites y abondent ! La présence du lynx sur la Réserve biologique des Monts d’Azur et aux alentours n’a été confirmée qu’assez récemment : observation d’une femelle et d’un jeune en 2007, cadavres de chevreuils tués et consommés en 2006 -2007-2008-2009.Un groupe de chevreuils, constitué d’une douzaine d’individus, a soudain était disloqué au cours de l’hiver 2008-2009. Sans doute, la présence permanente d’une femelle suitée.

photos-2010a-0040.JPGphotos-2010a-0174.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Au cours de l’hiver 2010, des appels réguliers d’un mâle sous les barres rocheuses, à la limite forestière, des traces dans la neige et un cadavre de chevreuil à la peau retroussée sur la tête ont été signalés par les guides de la reserve.

photos-2010a-0036.JPG

Chateau des 4 tours à Thorenc appartenant encore aux descendants du comte d'Andon

 

L’histoire du Domaine du Haut-Thorenc est très ancienne. La construction du manoir a débuté vers 1550 comme en attestent les vestiges des parties intérieures fortifiées ou les caves voûtées. Profondément remanié au cours du 17 et 18 ème siècle, le manoir conserve le cachet des bastides, avec ses tours rondes au nord.

photos-2010a-0163.JPG

Petite chapelle de Cannaux commune d'Andon -Thorenc

 

Le domaine est maintenant  une Réserve Naturelle, où chaque animal  sauvage, vit en totale liberté, trouve  son propre rythme de vie biologique, sans assistance de l'humain, sans heure choisie des repas !   Qui pouvait croire que dans le haut pays niçois, Bisons d'Europe et Chevaux préhistorique se retrouveraient un jour..

 

                          DIAPORAMA DE LA RESERVE

Par freerider06 - Publié dans : region sud - Communauté : Region Sud
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés