Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 06:25

PHOTOS-2014-0032.JPG Pour ce premier samedi de février 2014, il n'y avait pas la grande foule, comme lors de l'inauguration de la promenade du Paillon, mais tout de même plus de 500 personnes ont participé, à la cérémonie d’inauguration du nouveau quai des États-Unis. Une cérémonie marquée par la présentation de la Statue de la liberté. Elle trône désormais face à l’opéra tout à coté du kiosque à journaux et de cette horreur que les niçois appellent déjà la tour Eiffel** de la honte.

PHOTOS-2014-0018.JPGRiba dòu miejour, autrement dit "rive du Midi", tel est le nom ancien de ce que l'on appelle aujourd'hui le "quai des Etats-Unis" situé dans le prolongement de la promenade des Anglais entre la plage des Ponchettes*** et la rue du même nom...

PHOTOS-2014-0028.JPGCette statue signée, comme l’originale, d’Auguste Bartholdi nous l’avons voulue modeste car il ne s’agit pas de rivaliser avec New York, a lancé le député-maire de Nice Christian Estrosi (ou figure son nom en grosse lettre sur la plaque commémorative, le nombrilisme eternel des politiciens).

PHOTOS-2014-0044.JPGDans ce cas la, on aurait pu faire l'inauguration d'un Burger King et cela aurait suffit ... mais, il semble que ce maire soit prêt à tout pour se montrer en public et rivaliser en pitrerie avec son tristement célèbre Napoléon III qu'il idolâtre sans vergogne pour les terribles répressions que cet individu a fait aux niçois... Nice Matin servant de support aux frasques du candidat à la municipalité.

PHOTOS-2014-0052.JPG

les 3 drapeaux amis du pays niçois....avec ma préference pour l'Italie bien sur !

 

 Les travaux n’auront vraiment pas traîné sur le quai des Etats-Unis. Débutés mi-novembre 2013, ils sont déjà terminés mi février 2014. Ce qui veut dire que quand on veut débloquer du pognon pour les caprices de nos élus, l'argent est facile à trouver. Par contre faire une crèche, une halte garderie supplémentaire, des parkings, des logements ...tout cela niet, il n'y a pas de fric.

PHOTOS-2014-0084-copie-1.JPGBon, passons à ce qui nous concerne, ce fameux quai des Etats Unis mérite une petite visite, puisque de toute manière, vous savez déjà que je ne suis pas un partisan inconditionnel de ce monsieur. Depuis l'embouchure du Paillon jusqu'a la colline du Château, la municipalité avait fait aménager, au XIXe siècle, une route afin de relier la ville nouvelle au port par le bord de mer. Entre 1840 et 1843, la Ville fait édifier un quai de 350 mètres de long devant les façades maritimes : le quai du Midi, haut lieu de promenade.

PHOTOS-2014-0101-copie-1.JPGLes ponchettes

Scindé en deux tronçons, le quai accueillait, dans sa première partie, des bâtiments fastueux comme l'hôtel Beau-Rivage où des célébrités comme Henri Matisse, sainte Thérèse de Lisieux ou encore l'écrivain russe Anton Tchekhov y ont séjourné. Le second tronçon, quant à lui, était occupé par les marins pêcheurs qui y halaient leurs barques sur la grève à l’aide de treuils, réparaient leurs filets et y habitaient parfois.

PHOTOS-2014-0094.JPGTreuil d'amarrage pour barque de peche

Près d'un siècle plus tard, en 1917, sur proposition du général Goiran, maire de Nice, le conseil municipal décide de débaptiser le quai du Midi pour le quai des Etats-Unis et d’apposer une plaque commémorative**** d’amitié franco américaine. Une initiative prise afin de saluer l'entrée en guerre des Américains aux côtés des Alliés pendant la Première Guerre mondiale.

PHOTOS-2014-0126.JPGPar la suite, entre 1930-1932, le quai fut agrandi de quinze mètres via un perré gagné sur la plage. Pour assurer la continuité esthétique avec la Promenade des Anglais, le quai fut divisé en double voie avec un parterre central fleuri. En ce qui concerne la statue inaugurée récemment, cette réplique de la célèbre statue offerte par la France aux Etats-Unis était le dernier exemplaire que détenait la fonderie de Coubertin.

PHOTOS-2014-0134.JPG

l'hiver sur la Baie des Anges

 

 Elle a été achetée par la ville de Nice en 2011 (deux ans dans les entrepôts pour la sortir au moment opportun). Après Paris, Colmar ou même Tokyo, au Japon, Nice est donc la dernière ville à détenir une réplique ou une reproduction de l'un des monuments les plus célèbres de New-York.

PHOTOS-2014-0142.JPGLa Liberté éclairant le monde, plus connue sous le nom de statue de la Liberté, a été inaugurée en 1886 pour célébrer le centenaire de la déclaration d'indépendance américaine et en signe d'amitié entre les deux nations. Dans le cadre de cette opération, le trottoir Sud du Quai des Etats-Unis a été élargi pour créer un nouvel espace piéton d’un hectare en bord de mer.

PHOTOS-2014-0158.JPGLe cadran solaire de Rauba Capéu

Une piste cyclable de 400 mètres de long par 3 mètres de large a également été mise en place, tandis qu’une jardinière longitudinale de 1.000 m2 a été installée, dans laquelle 31 palmiers et 7 arbres et arbustes ont été plantés.

PHOTOS-2014-0167.JPG

montagne enneigé au dessus de la cité des anges. Ce sont les montagnes grassoises

 

 De beaux immeubles y furent bâtis à la fin du XIXe siècle en aval de l’Opéra reconstruit en 1884. On peut lire au fronton de la porte monumentale qui fait communiquer le quai avec la cité du Parc et le cours Saleya, l’inscription rappelant: « sur l’initiative du président Woodrow Wilson de participer au conflit mondial de la civilisation contre la barbarie ».

PHOTOS-2014-0180.JPGLe quai des États-Unis accueille des œuvres d'art exposées en plein air. Régulièrement, de nouvelles œuvres sont présentées. Ainsi, plusieurs sculptures de Niki de Saint Phalle firent leur apparition sur le quai, puis, ce furent des sculptures de Pierre Marie Lejeune et aussi, une exposition aérienne d'Alain Jacquet dans la foulée.

PHOTOS-2014-0191.JPGPHOTOS-2014 0249 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*Bouon journada, anen parlà frances couma co seraï maï facile per l’escriéure. Ahura "Rauba-Capeù" cela veut dire, voleur de chapeau en raison des coups de vent qui balaient  le quai devant lequel fut immergée, le 20 octobre 1968, la statue de N.-D. des Fonds Marins.

PHOTOS-2014-0211.JPG ** Les  9 lignes obliques de Bernard Venet: Une structure Stalinienne métallique composée de barreaux de fer de 30 mètres de haut. D'une valeur marchande de deux millions d'euros (de qui se moque t'on ?), la mairie n'aurait payé que la fabrication et le transport environ 280 000€ ou il faudra  de nouveau ajouter la même somme pour son second déplacement. Ce machin n’a aucun sens artistique et est un amas de ferraille rouillée.

PHOTOS-2014-0252.JPG ***La rue des Ponchettes est le début de l’ancien chemin des Ponchettes, le premier sentier creusé dans la roche dans les années 1770, et permettant de relier la Marine (Cours Saleya d'aujourd’hui), au port Lympia, tout nouvellement creusé. « Pounchetta » signifie « petite pointe » en langue niçoise, et désigne ainsi les pointes rocheuses de Rauba Capéu.

PHOTOS-2014-3545.JPG ****Thomas Jefferson ambassadeur des Etats-Unis en France, 3e président des USA. Auteur principal de la rédaction de l'indépendance américaine. Amoureux de la France et grand ami de l'Amiral de Grasse, il partage nos valeurs de liberté, il joue un rôle clé dans l'ébauche de la constitution française et la déclaration des droits de l'homme en 1788.

PHOTOS-2014-3538.JPG

Plaque commémorative sur le quai des états unis à Nice

 

                                       DIAPORAMA DU QUAI

 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by freerider06 - dans comté de Nice

Retour Blog Principal & Commentaire