Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 19:45

Aout2011-5830.JPG  le village de Fanghetto ( Countea de Nissa-italie)

 

Si vous voulez découvrir l’authenticité des villages d’autrefois dans le comté de Nice, rien ne vaut une escapade dans la vallée de la Roya ou subsistent les dernières communes à être devenues Françaises en 1947 et qui sont les gardiennes d’une vraie richesse patrimoniale. Dans cette vallée, au moyen âge passait  la fameuse route du sel, qui était utilisé par les éleveurs Piémontais pour transporter des tonnes de sel pour l’alimentation humaine et animale, les salaisons et le traitement des peaux. Ce sel était acheminé par des bateaux venant du port de Villefranche sur mer (le port de Nice n’existait pas encore) et était acheminé par des mulets vers Turin.

Aout2011-6160.JPGAout2011-6187.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant plus de 700 ans le comté de Nice était un territoire indépendant qui demanda protection à la maison de Savoie avant d’être annexé par la France en 1860. La vallée de la Roya, quand a elle restera dans le royaume d’Italie, car Victor Emmanuel II, le Roi Chasseur, négociera avec Napoléon III la conservation de cette réserve de chasse personnelle et naturelle.

Aout2011-5859.JPG  le village de Piena Alta (Countea de Nissa-France)

 

 

En fait, Victor Emmanuel pensait  plutôt à se protéger d’éventuelle invasion de la France par cette vallée strategique qui mène jusqu’à Turin la capitale du Royaume.
Le patrimoine naturel de la vallée se caractérise par la présence de milieux très différents : quelques kilomètres suffisent pour passer du monde méditerranéen de l’olivier à l’univers alpin de l’édelweiss.

Aout2011-5854.JPGAout2011-5867.JPG  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gravures rupestres des Merveilles de Fontanalbe, chapelles aux fresques somptueuses, route du sel, terrasses agricoles, tout invite à la découverte de cette vallée à la riche culture, dans laquelle l’empreinte de l’homme est omniprésente. La vallée de la Roya offre au visiteur une palette complète d’activités sportives, culturelles ou orientées vers la découverte de la nature. La vallée de la Roya est de toutes les vallées des Alpes-Maritimes, la plus riche en histoire. Dans la haute vallée de la Roya, on parle le royasque, dialecte de transition entre le Niçois et les parlers Celto ligure.

Aout2011-6043.JPG  En voiture ou en moto, il faut emprunter la “Route du baroque nisso-ligure”. Les mélomanes seront curieux de découvrir quelques uns des sept orgues, restaurés et classés Monuments Historiques, signés par les plus grands maîtres toscans ou lombards, que compte la vallée. La  Roya a toujours été une importante voie de communication ; c'est l'un des plus beaux circuits de la Côte d'Azur, qui vous emmènera vers les hauteurs en traversant des paysages superbes, de belles perspectives impromptues sur la montagne ou la mer.

Aout2011-6015.JPG Le calme et grandeur sont au rendez-vous dans ce parcours pastoral. Suivez-moi pour au moins deux articles sur les villages perchés de Fanghetto, Libra, Piena Alta, Saorgio, le musée du train, le sanctuaire de Notre Dame des Fontaines ou la gare Mussolinienne de San Dalmazzo Di Tenda. C’est en remontant la vallée depuis Vintimiglia que l’on aperçoit les premiers villages perchés. L’un est italien (Fanghetto celui de droite) et l’autre est Français (Libra celui de sinistra ..pardon gauche).

Aout2011-6125.JPG Aujourd'hui, les hameaux et les villages qui forment la commune de San Michele Olivetta et de Fanghetto  en collaboration avec ceux qui sont devenues français à la fin de la Seconde Guerre mondiale ont formé la fameuse communauté des "Pen".
L'histoire de "Pen" est étroitement liée avec les Seigneurs de Vintimille, Menton, Monaco, Dolceaqua."Pen", avec son château imprenable, domine le Val Roja et la Riviera ligure. L'importance de celui ci a grandi quand il est devenu la frontière entre les territoires de la République de Gênes et ceux de Savoie. La façon dont il contrôlait le transit des cargaisons de sel entre Nice et le Piémont deviendra stratégique.

Aout2011-5883.JPG Dans son histoire millénaire "Pen" a connu toute espèce de domination: le féodal et monarchique, républicaine, les comtes, marquis et ducs, évêques et archevêques, rois et empereurs. Aujourd’hui la commune de Olivetta San Michelle et celle de Fanghetto se trouvent pour 50% sur le territoire français et 50% sur le territoire Italien. C’est l’un des rares cas français avec cette particularité communale. Ces villages Italiens revendiquent leur empreinte occitane. L'Occitanie n'est pas un état mais une région, comprise géographiquement entre les Alpes, les Pyrénées, la Méditerranée et l'Atlantique française marquée par un langage commun.

Aout2011-5914.JPGAout2011-5849.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une ligne imaginaire joignant Bordeaux à Briançon, en passant sur Limoges, Clermont-Ferrand et Valence, la traversée des Alpes et une quinzaine de vallées du côté italien, s'étend de Menton, sur la côte méditerranéenne et à la Catalogne dans l'état espagnol. L'Occitanie compte sept régions. Les Vallées occitanes d'Italie couvrent les trois provinces d'Imperia, Cuneo et Turin, et sont officiellement douze. Appartenant à la province de la Ligurie Olivetta San Michele et le territoire de Triora sont rattachés à cette région et à la langue occitane. Aout2011-6130.JPG

  Le village de Saorgio (Countea de Nissa-France)

 

Le nom dérive de «Oliveta» et a été donné par la population parce que les oliviers sont nombreux dans ce coin d'italie. Situé à 8 Km de Breil, le pittoresque village italien de Fanghetto est le point de départ pour les amateurs de canyoning. En levant la tête, on aperçoit le  hameau  de Piena Alta (francais) en nid d'aigle (613m d'altitude), à la cime d'un éperon rocheux, avec vue plongeante sur les méandres de la Roya. Alors que le Comté de Nice est cédé à la France en 1860, Victor Emmanuel II désireux de conserver les passages alpins indispensables à sa défense garde les hautes vallées de la Roya, de la Tinée et de la Vésubie. Ce n'est qu'en 1947 que les villages de la Haute Roya, dont Piène Haute, ancienne place forte du 11 ème et 12 ème siècle, seront annexés à la France.

Aout2011-6142.JPG

Aout2011-6152.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le hameau de Piène Haute (60 habitants) recèle des maisons anciennes et de ruelles pavées en escalier. Les ruines du château témoignent, encore aujourd'hui, des combats qui se sont déroulés entre Génois et Savoyards. Il est devenu Français par décision d'annexion signée par le Général De Gaulle en 1945. Il plonge même ses racines jusqu'au temps des Ligures, ce peuple ancien établi, dès les premiers siècles, sur la Côte Méditerranéenne. Son nom "Piène - Haute" a suscité bien des débats au cours de cette longue histoire.

Aout2011-6168.JPGPrimitivement "Penna», puis "Penna Alta, il s'est transformé en "Piena" pour ne pas le confondre avec un autre Penna, situé dans les Abruzzes. En 1947, lors de son passage à la France, le nom de "Piène - Haute" fut définitivement retenu. Piène-Haute de 1860 à 1947 fut rattachée à la commune d’Olivetta San Michele, province d'Imperia.

Aout2011-6208.JPG Lors du traité de paix franco-italien de 1947, plusieurs hameaux devinrent français et intégrèrent la commune de Breil-sur-Roya, notamment "Piena" (Piène-Haute), "Libri" (Libre) et le poste-frontière de "Ravaï" (Piène-Basse), en partie à l'abandon depuis la suppression de la douane et de la gare. De l’autre coté on aperçoit « Libre ». Ce hameau d’environ 80 habitants se situe à 600 mètres d’altitude et est réputé pour la culture de ses oliviers.

Aout2011-6204.JPG
A Suivre …

 

                       DIAPORAMA DE LA BALADE


 

Partager cet article

Repost 0
Published by freerider06 - dans comté de Nice

Retour Blog Principal & Commentaire