Mardi 4 mai 2010 2 04 /05 /Mai /2010 13:45

 

DSC_0039-copie-1.JPG la brague et l'eglise de Valbonne prés du moulin  

 

Ce n’est pas une balade au bord de mer que je vous propose cette fois ci, mais une promenade au bord de l’une des deux rivières toute proche de mon domicile.

Commençons par celle de la Brague :

Vous pouvez faire cette randonnée soit à partir du village de Valbonne en laissant votre véhicule prés du parking de l’église à coté du moulin des moines ou bien commencer par le village pittoresque de Biot accroché sur un éperon rocheux au-dessus de la rivière. C’est le village ou se passe la fête des templiers ainsi que les célèbres verreries qui en ont fait sa réputation. C’est un point de départ privilégié pour cette randonnée.

DSC_0006-copie-1.JPG D’un coté comme de l’autre, c’est de toute manière un parcours de neuf kilomètres qui vous emmènera le long de cette rivière pour une durée de trois heures. Evidemment il faudra envisager qu’une personne puisse vous récupérer à l’une des deux extrémités….. En suivant ce magnifique sentier, vous écouterez les bruits cristallins de l'eau tombant en cascade, vous apprécierez le calme des aulnes, au milieu de paysages romantiques. Vous y trouverez des feuillus tels que frênes, charmes, noisetiers, lauriers et noyers.  A l'abri de ces arbres, vous serez attirés par les odeurs typiques des myrtes, des lentisques, des cistes et des romarins.

DSC_0001-copie-2.JPG La brague est une petite rivière prenant sa source à Châteauneuf de Grasse à 350m d’altitude  et se jetant dans la Méditerranée prés d’Antibes après un petit parcourt d’un peu plus d’une vingtaine de kilomètres. Après avoir dévalé les pentes castelneuvoises, la Brague traverse la plaine d’Opio ou se trouve le mémorial Coluche, avant de rejoindre ses gorges, au cœur du parc naturel départemental. Un sentier de découverte à été aménagé pour vous familiariser avec la végétation du parc.

DSC_0045.JPG

pont romain à Biot

 

Le cours d’eau serpente ensuite dans des zones d’habitat résidentiel diffus en amont de Valbonne, puis traverse un passage plus resserré dans le Parc Départemental de la Brague, où la végétation naturelle typiquement méditerranéenne est dominée par les pins (pins d’Alep, pins maritimes, pins pignons), et les chênes (chênes verts, pubescents, chênes liège). Sous ces arbres se développent les espèces caractéristiques de la garrigue …

DSC_0047.JPGDSC_0114.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Iris sauvage et petite ecluse sur le ruisseau 

 

L'eau parle et les oiseaux chantent, vous pourrez peut-être apercevoir des fauvettes, pies, coucous, petits ducs, geais et grives qui peuvent être observés dans la forêt. La Brague attire également de nombreux oiseaux aquatiques : poules d’eau, hérons, canards, bécasses, qui ont élu domicile dans ce parc et accompagneront vos promenades de leurs chants mélodieux.

0016.JPG  

un pont prés du village d'Auribeau sur Siagne

 

La rivière est classée en 2ème catégorie piscicole, et abrite une population d’anguille, barbeau méridional, blageon, chevesne, rotengle, vairon, tanche, truites arc-en-ciel et fario, épinoche. Une fois la promenade terminé, vous pouvez faire une halte au charmant village de Valbonne ou ma Soso est originaire et boire une boisson fraiche au relais de la poste qui est tenu par son filleul. C’est l’une des rares communes possédant encore un raisin tardif appelé le servan dont je vous en avez  parlé pour la fête de la saint Blaise. La commune accueille aussi sur son territoire le parc scientifique de Sophia Antipolis, première technopole européenne.

DSC_0064-copie-1.JPG

Passons maintenant à la seconde promenade pour une rivière plus importante : la Siagne.

Le nom vient sans doute d’une variante du mot sanha qui désigne une variété de roseaux dans notre région. Tout au long de cette rivière les Ligures laissèrent une série d'ouvrages monumentaux  comme des « oppidum » qui complète la promenade.

DSC_0057.JPG  

Marina à Cannes Mandelieu sur la Siagne

 

La Siagne est un petit fleuve relativement bien fourni presque toute l'année. Son débit a été observé sur une période de 41 ans (1967-2007), à Pégomas peu en amont de Cannes et donc non loin de son embouchure dans la mer. La Siagne prend sa source sur la commune d'Escragnolles (06). Elle rejoint la Mer Mediterranée à Mandelieu, où on l'a transformée en port de plaisance.

DSC_0066.JPG  

La siagne à l'embouchure de Robinson la Napoule

 

D'une longueur d’approximativement 50 km la Siagne nous amènera au travers des villages de St. Césaire, Auribeau, Pégomas. Cette magnifique vallée à la végétation luxuriante héberge le canal de la Siagne véritable château d'eau qui alimente en eau potable les villes de Grasse et de Cannes.

  DSC_0077-copie-1.JPG

Pont sur la siagne prés de l'embouchure de Mandelieu

 

On pourra découvrir dans cette vallée des vestiges romains dont un aqueduc sur la Siagnole de Mons. Un regroupement d’une dizaine de dolmens dont deux classés monuments historiques sont à découvrir dans les alentours de St.Cézaire ainsi qu’un cite archéologique prouvant le fait que cet endroit merveilleux était déjà peuplé à l'époque du néolithique.

DSC_0084-copie-1.JPG Ce circuit unique et pittoresque que nous fait découvrir la vallée de la Siagne est une savante alchimie qui mêle langoureuse promenade sous couvert de feuillus, au bord d’une des plus belles rivières de la Côte d’Azur, à un climat étrange où l’on peut croiser comme par magie le chemin du vieux druide oublié des temps.

DSC_0117-copie-1.JPG

le village perché médieval de Auribeau sur la Siagne

 

On distingue six grands types de milieux naturels sur le territoire de la Siagne : Les milieux souterrains grottes et cavités, les milieux saxicoles falaises et éboulis, les milieux aquatiques, les milieux humides fonds de vallées et les gorges, les milieux forestiers fermés chênaie pubescente, chênaie verte, châtaigneraie, hêtraie, charmaie, subéraie, mimosa, landes, maquis et garrigues, les milieux ouverts oliveraies, zones de cultures, pelouses.

DSC_0118-copie-1.JPG Une végétation riche et variée due à l'association du climat montagnard et méditerranéen permet de trouver : le saule blanc, l'orme champêtre, et bien sûr le figuier. Sur les pentes moins abruptes on découvre les chênes verts, les genêts, les cistes, les lavandes, et les pelouses à thym. Un régal à la fois oculaire mais aussi olfactif.

DSC_0136.JPG

Un pecheur qui me montre toutes ses prises ...

 

La rivière est très poissonneuse, la truite fario et le barbeau méridional apprécient les eaux vives et limpides de la Siagne. Elle est devenue le paradis des pêcheurs. Il est important de noter que les écrevisses à pied blanc ont élu domicile dans cette rivière, mais attention cette espèce est protégée.

DSC_0134.JPG  le paradis au bord de la riviere , chevaux et petit ranch

 

Bien des découvertes vous attendent sur les bords de cette rivière et de ses gorges ! Les observateurs attentifs pourront également admirer l'aigle royal et le faucon pèlerin pour qui les gorges sont des sites de nidification. A la tombée du jour on peut entendre le hibou grand duc et l'engoulevent aux chants impressionnants, mais le jour avec un peu de chance on appréciera la mélodie du rossignol philoméne.

DSC_0138-copie-1.JPG Issues d'un réseau Karstique, ces eaux sont riches en carbonates de calcium. Cette rivière est l'un des atouts majeurs de notre patrimoine naturel.

Dans les Alpes Maritimes , l'association de l'eau et de la vie est parfaitement reussie la ou l'eau jaillit en abondance.L'eau , symbole de mouvement et de vie , a modelé sous les formes les plus variées le profil contrasté de notre departement,depuis les cimes enneigees jusqu'au littoral, réalisant ainsi l'unité géographique de l'exceptionnelle Cote d'Azur.

                                 DIAPORAMA DE LA BALADE


Par freerider06 - Publié dans : region sud - Communauté : Region Sud
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés