Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 16:55

 

photos-2010a-0035.JPG

Anciennement  villa Fiesole, La villa Domergue est  réalisée en 1934 sur un terrain acquis au bas de la Californie par Jean-Gabriel Domergue, très influencé par le style italien. Le peintre conçoit le bâtiment et la décoration dans les moindres détails, tandis que son épouse, sculpteur, crée les jardins en terrasses, aménagés de bassins et de cascades.

photos-2010a-0014-copie-1.JPG  Vue de la terrasse sur la baie de Cannes

 

Le jardin, aménagé entre 1926 et 1936, comporte une cascade à l'italienne inspirée de celle de la villa d'Este. Le parc est peuplé de bustes à l'antique et d'objets créés par Odette Domergue. Le sculpteur s'associe aujourd'hui, par son œuvre, au renouveau de l'art décoratif du 20e siècle.
De nombreuses vasques de céramique et de bronze, récoltées par le couple lors de nombreux voyages en Méditerranée, ornent les massifs fleuris, qui font de ce lieu un univers exceptionnel et magique.

photos-2010a-0046-copie-1.JPGJean-Gabriel Domergue décède en 1962 et Odette Maudrange-Domergue lègue la propriété à la  Ville de Cannes en 1973. Selon le vœu formulé de leur vivant par les époux, leurs  corps, jusqu'alors inhumés au cimetière du Grand jas, sont transférés à la  villa en novembre 2000.
A la mort de Domergue, un musée a été installé par la veuve de l'artiste de 1962 à 1973. Le lieu sert aujourd'hui pour les réceptions de la municipalité.
Dans leur somptueuse demeure, Odette et Jean-Gabriel Domergue firent de Cannes la capitale d'un certain art de vivre.

photos-2010a-0056.JPGElaborée avec des matériaux prélevés sur le terrain, la construction de cet édifice reste un des rares exemples architecturaux de l'entre-deux guerres.
Crée dans une période d'aisance, et selon l'inspiration des domaines étrusques qui dominent Florence, la villa se propose comme un écrin dans le paysage cannois.
C’est lui qui réalisa l’affiche du premier Festival international du film de Cannes juste avant la guerre. Par la suite conservateur du Musée Jacquemart-André, il va y organiser de très belles expositions sur Van Gogh, Toulouse-Lautrec ou Goya. Amoureux de la Parisienne, il va la peindre sous toutes ses formes, nus ou pas, mais toujours très coquette et à la pointe de la mode.

photos-2010a-0061.JPGphotos-2010a-0066.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De la Belle Epoque aux Années Folles, de nombreux peintres font de « la Parisienne » leur sujet favori. Parmi eux, un jeune artiste, Jean-Gabriel DOMERGUE, se distingue rapidement : il est peintre, créateur de mode, il met son amour de la femme au service de son talent. « Je suis l’inventeur de la Pin-up » dit-il, « ma première pin-up date de 1912 » : avec lui, un nouveau type de femme vient de naître. Pendant 40 ans, il est l’inspirateur et le magicien des plus grandes festivités de Cannes à Monaco …Il guidera le « Tout Paris »vers la somptueuse riviera. Jean-Gabriel DOMERGUE devient alors le portraitiste de l’Aristocratie française et étrangère, et des femmes de ce monde…

photos-2010a-0067.JPGFils de Gabriel DOMERGUE, nouvelliste, critique d’art, puis rédacteur à « La Liberté » et à « L’écho de Paris » Jean-Gabriel est élève au Lycée de Bordeaux, puis à Paris  au Lycée Rollin, il est passionné de dessin.  Il remporte le premier prix d’un concours de dessin organisé par la ville de Paris, à la suite de quoi, une amie de sa mère lui commande son portrait, il a 14 ans, c’est sa première commande… Il retrouve à Montmartre TOULOUSE LAUTREC, un cousin éloigné ; il fréquente son atelier et en sa compagnie découvre le Moulin Rouge et ses danseuses…

photos-2010a-0054.JPGphotos-2010a-0065-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il emprunte, puis partage  un atelier situé au dessus de l’atelier de DEGAS, rue Victor Massé. C’est dans l’escalier qu’il fait sa connaissance. Malgré un accueil glacial, DEGAS le prend en amitié et après l’avoir mis à l’épreuve en lui faisant repeindre une même porte plus de vingt fois, il lui apprend à regarder et à voir… Pendant plus d’une année. Jean-Gabriel ne regrettera jamais cette période. Il rencontre et  admire BOLDINI à travers  ses descriptions  des élégantes mondaines aux dessins nerveux et sophistiqués, le regard publicitaire de CHERET l’enchante. Il devint rapidement le peintre de nus et demi-nus, d’une coquetterie malicieuse, qui firent sa réputation et sa fortune auprès d’une riche clientèle polissonne et libérée.

photos-2010a-0090.JPGLa femme chez Domergue, brossée avec virtuosité, la révèle mince comme si étirée, le buste élancé en avant comme dans un mouvement d’offre, la poitrine saillante légèrement dévoilée par inadvertance, les reins cambrés dans une toilette moulante, un cou de cygne surmonté d’un même visage de parisienne au nez mutin, élégante et enjôleuse. Dans sa villa de Cannes, les plus belles femmes du monde ont posée pour l’artiste. On peut citer entre autre :

photos-2010a-0093-copie-1.JPGLiane de Pougny – Lucienne Boyer – Spinelly – Lady Owen – Gina Maletti – la duchesse de Grammont –Cécile Sorel – Yvonne de Bray – Virginie Heriot – la comtesse de Chanbrun –Melle de Lespinasse – Gina Lolobrigida – Dora Duby – les Dolly sisters – Anouk Ferjac– Sophie Desmarets – Joséphine Baker – Colette Antony – Magda Tagliaferro– Dorothy Dickson – Mylène Demongeot  – Vega Vinci – Brigitte Bardot – Michèle Morgan – comtesse de Farges – comtesse de Vidal-Quadra –Nadine de Rothschild.

photos-2010a-0364.JPGPartons maintenant à la découverte  de la villa Kerylos à Beaulieu sur Mer.
La villa Kerylos est une villa de style grec antique construite en 1902 sur un promontoire rocheux en bord de mer, à l'est de la baie des Fourmis. C’est un exemple rare de folie d’inspiration hellénistique. Une reconstitution unique au monde d’un fastueux palais de la Grèce Antique.

photos-2010a-0338.JPGLa villa est le fruit d’une collaboration entre l’archéologue mécène Théodore Reinach et le grand architecte Emmanuel Pontremoli.
Tous les deux caressent le rêve de reconstituer une luxueuse maison conçue sur le modèle des maisons nobles de l’Ile de Délos au IIe siècle av. J.-C,  adaptée au tout dernier confort de ce début de XXe siècle. La Villa Kerylos est une invitation au voyage au cœur de l’antiquité grecque.

photos-2010a-0310.JPGTout, de l’organisation des espaces au raffinement de la décoration, a été pensé dans le but de recréer l’atmosphère d’une luxueuse villa grecque. Autour de la villa, le jardin offre une vue splendide sur la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat et ses magnifiques demeures (villa Ephrussi de Rothschild). Il présente un choix harmonieux de végétation grecque : oliviers et vignes, grenadiers, caroubiers, acanthes et myrtes, lauriers-roses et iris, pins et cyprès, palmiers et papyrus recréent l’atmosphère grecque, sous le soleil de la Côte d’Azur.      

photos-2010a-0323.JPGDés l'entrée, l'ordonnance des pièces, le raffinement de la décoration et la richesse des matériaux utilisés révèlent une sensibilité esthétique et un souci de perfection qui font de cet endroit un lieu magique. Les plus grandes maisons de la joaillerie, de la haute couture et des parfums ne s'y sont pas trompées. Chaque pièce est un hymne à la beauté et à la magnificence : mosaïques, marbres de Carrare et de Sienne, opale, albâtre, ivoire, bois exotique et fruitier, bronze,  stucs délicats...

photos-2010a-0355.JPGPar la splendide réussite de son architecture, cette villa est un lieu de séduction à nul autre pareil.

Les années 1900 furent une réelle Belle Epoque et la grande période de la "riviera". Toutes les têtes couronnées, les grands de ce monde, de nom comme d'argent, se font construire de Nice à Monte-Carlo, de Cannes à Menton, les villas les plus exubérantes. Ils ont laissé un patrimoine inestimable sur la Cote d'Azur.

photos-2010a-0327.JPGphotos-2010a-0356.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pour la villa Kerylos ce fut une entreprise de longue haleine puisqu'il fallut six années à l'architecte, de 1902 à 1908, pour réaliser ce chef-d' oeuvre. Loin d'être une simple reproduction des nobles demeures de l'île de Délos, la villa Kérylos est plutôt une réinvention de la Grèce antique.

photos-2010a-0330.JPGDans toutes les pièces, fresques et mosaïques inspirées de documents antiques représentent des scènes de la mythologie grecque. Entièrement meublée, la villa reconstitue jusque dans les moindres détails le raffinement de la décoration des palais grecs antiques. Trois galeries présentent des moulages grandeur nature des plus belles statues grecques. Elle est classée monument historique.

 

                  DIAPORAMA DES DEUX VILLAS

Partager cet article

Repost0
Published by freerider06 - dans comté de Nice

Retour Blog Principal & Commentaire