Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 18:29

photos-septembre-2010-0223.JPG

 L’article  "intensément unique Monaco" se fera en deux partis bien distincte. La première celle-ci est consacré aux jardins exotiques et la seconde vous emmènera à la grotte de l’observatoire, les jardins du casino ainsi que les jardins japonais. Commençons par le jardin exotique:
Tracé à flanc de falaise, offrant une vue extraordinaire sur Monaco et les rivieras Italienne et Française, cet éden végétal regroupe plus de sept milles espèces de cactées et plantes succulentes de la flore semi-désertique dans un espace de 14500 m² pratiquement suspendu au rocher.

photos-septembre-2010-0229-copie-1.JPGOriginaires de plusieurs zones sèches lointaines, les cactées et plantes succulentes s’épanouissent en ce lieu unique, ou la végétation s’exprime dans sa plus grande beauté. Et puisque ces plantes viennent des quatre coins du monde, les floraisons se succèdent presque toute l'année.  Au fil des saisons, les couleurs se mélangent, les formes sont extravagantes, le spectacle est permanent, certains spécimens atteignent des tailles gigantesques, identiques à celle qu'elles auraient dans leur milieu d'origine. Les cactées sont tellement gigantesques que leurs épines dissuadent d'ailleurs de s'en approcher de trop près.

photos-septembre-2010-0022-copie-2.JPGphotos-septembre-2010-0043-copie-2.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une succession de petits ponts, voutes et chemin, permettent de circuler librement au milieu des végétaux et de découvrir leur grande variété. Le jardin Exotique est un site d’exception, le dépaysement y est total, c’est la promesse d’un moment intensément unique.

photos-septembre-2010-0053-copie-1.JPGphotos-septembre-2010-0066-copie-2.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conçu par l'ingénieur monégasque Louis Notari sur les vœux du prince Louis II, le jardin a été ouvert au public en 1933. Vous bénéficiez d'une vue imprenable sur le Rocher de Monaco. Il est le fruit d'une collection de plantes succulentes débutée en 1895, de travaux d'aménagements monumentaux et d'un microclimat exceptionnel.

photos-septembre-2010-0023-copie-2.JPGLe Jardin Exotique de Monaco a su rester unique en son genre. Il rassemble en plein air, dans un cadre prestigieux, une grande variété de plantes dites « succulentes ». Les plantes succulentes sont des végétaux ayant développé plusieurs adaptations à des climats secs, dont la plus spectaculaire est celle de posséder un organe (feuille, tige) hypertrophié stockant des réserves d'eau. Les cactées (ou cactus) constituent la famille la plus représentative de cet ensemble. Elle se singularise par l'absence de feuilles remplacées par des épines.

photos-septembre-2010-0081.JPGphotos-septembre-2010-0098-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les végétaux acclimatés dans ce Jardin sont originaires de plusieurs zones sèches lointaines (d'où le terme d' « exotique ») : sud-ouest des Etats-Unis, Mexique, Amérique centrale et du sud pour les cactées et les agaves ; Afrique du sud, orientale et péninsule arabique pour les autres succulentes. Euphorbes et Aeonium des Iles Canaries, Crassula et Portulacaria d’Afrique du Sud, Pereskia d’Amérique Centrale et Méridionale pour ne citer que ceux la ...

photos-septembre-2010-0045.JPGMalgré leurs formes extravagantes, ce sont des plantes à part entière produisant régulièrement des fleurs afin de se reproduire. Les 2400 heures de soleil annuelles offrent des fleurs de couleurs et de tailles variées, à longueur d'année. Les floraisons s'échelonnent pratiquement toute l'année en fonction du lieu d'origine de chaque espèce : hiver pour les Aloès et les Crassula africains, printemps et été pour la plupart des cactées. Contrairement à une idée largement répandue seule une petite partie des cactus fleurit de nuit. Nombreux sont ceux qui produisent de grandes fleurs colorées et diurnes.

photos-septembre-2010-0107-copie-1.JPGphotos-septembre-2010-0109.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jardin exotique de Monaco est aussi un laboratoire expérimental à ciel ouvert. Dans cet éden exotique, les jardiniers ont des fonctions très variées qui se rapprochent parfois plus du scientifique que du tailleur de haie. Tous sont des techniciens spécialisés, même si aucune formation spécifique n’existe pour ce type de plantes ; l’enseignement se fait par les aînés qui transmettent également l’amour du métier. Les jardiniers interviennent sur deux sites. Le jardin d’abord, où leur rôle quotidien est rythmé par l’entretien méticuleux des plantes, puis par un important travail de paysagiste.

photos-septembre-2010-0103.JPGL’expertise de ces hommes se retrouve aussi dans un lieu moins connu du grand public, le centre botanique. Travaillant parfois comme des chirurgiens, ils soignent, étudient, observent et reproduisent  des végétaux. Le centre botanique fait l'objet d'un véritable inventaire depuis 1995 et quelques chiffres peuvent être avancés à son propos : un peu plus de 18.000 sujets représentatifs de 50 familles botaniques sont recensés aujourd'hui. La plante la plus ancienne de la collection est un Mammillaria camptotricha introduit en janvier 1949.

photos-septembre-2010-0125-copie-1.JPGphotos-septembre-2010-0205.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Jardin Exotique publie annuellement une liste des graines issues de la collection de son centre  qui sont proposées à 560 jardins botaniques répartis dans 87 pays. Cette année, ce sont 1.863 sachets de graines rares qui ont été distribués à travers le monde. La collection du Centre Botanique du Jardin Exotique est connue de tous les spécialistes. Elle renferme des sujets d'une grande valeur historique unique au monde.

photos-septembre-2010-0122.JPGAinsi donc, le Jardin Exotique qui était un simple Jardin Communal à sa création est devenu, au fil des années, un jardin botanique de renommée internationale.

photos-septembre-2010-0211.JPG

photos-septembre-2010-0214.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la petite anecdote , la terrasse principale qui surplombe le rocher de Monaco , s'appelle "la terrasse de l'observatoire" non pas qu'elle possede un panorama exceptionnel  sur la méditerannée ,mais plutot parce que le Prince Albert Ier fit l' acquisition, en 1910, du "Terrain de l' Observatoire" afin de créer en Principauté un jardin qui soit entièrement consacré aux végétaux exotiques.

photos-septembre-2010-0208.JPGphotos-septembre-2010-0235.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce terrain était ainsi dénommé en raison de la présence d' un petit observatoire astronomique abandonné depuis le décès, en 1895, de son propriétaire, le Docteur Alfred Gueirard. Y poussaient déjà spontanément quelques Figuiers de Barbarie et Agaves introduits dans tout le bassin méditerranéen dès la seconde moitié du XVIème siècle, après la découverte du Nouveau Monde.
photos-septembre-2010-0240.JPG Le choix de cet emplacement ne fut donc pas uniquement dicté par les circonstances et, de fait, il s' avéra des plus judicieux. En effet, il y a tout lieu de penser qu'en nul autre endroit de la Principauté les végétaux "succulents" auraient pu trouver des conditions aussi favorables pour leur développement.Il vous faudra aller tres loin de part le monde pour retrouver un ensemble de plantes succulentes aussi important.


              DIAPORAMA DU JARDIN EXOTIQUE 

Partager cet article

Repost 0
Published by freerider06 - dans region sud

Retour Blog Principal & Commentaire