Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 10:30

photos-septembre-2010-0016.JPG La Côte d'Azur est dotée d'un patrimoine culturel exceptionnel, le plus riche d'Europe, il  nous offre une grande diversité de types de jardins. Récents ou anciens, réhabilités, ils représentent l'évasion, le rêve, la liberté, la fantaisie, la grâce et l'harmonie.
Parmi toutes les régions du pourtour méditerranéen, Menton jouit d'un climat unique. On y relève des paramètres climatiques subtropicaux qui lui sont propres : long et fort ensoleillement, faibles écarts de température tout au long de l'année, hygrométrie élevée, protection contre les vents violents.
C'est la raison pour laquelle la végétation des différentes contrées du globe ayant un climat similaire, est susceptible de s'épanouir à Menton.

photos-septembre-2010-0125.JPGLa légende rapporte qu’Eve, chassée du paradis et décidément incorrigible, emporta avec elle en souvenir de son éden perdu, un magnifique agrume : le citron. Redoutant la colère divine, Adam enjoignit à sa compagne de se débarrasser au plus vite de ce fruit. Mais la première femme déclara qu’elle ne l’abandonnerait que dans un lieu lui rappelant le mieux le paradis.
Apres avoir parcouru plaines et vallons, montagnes et rivages, Eve conservait toujours l’unique vestige de leur bonheur disparu, n’ayant découvert aucun paysage digne de justifier son choix.
Parvenue sur les bords de la grande bleue, elle aperçut à ses pieds Garavan, le golfe paisible de la méditerranée, une baie admirable, ses rivages, la douceur de son climat, la végétation luxuriante. » C’est ici dans ce cadre de rêve que je retrouve le paradis » déclare t’elle et elle enterra alors le citron dans ce sol qui allait devenir Menton la perle de la France.

photos-septembre-2010-0023.JPGphotos-septembre-2010-0041.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La Citronneraie du mas Flofaro est située à flanc de la colline de l'Annonciade, berceau de Menton, à mi-hauteur, soit une altitude de 120 m. Elle est orientée face au soleil levant, une exposition très favorable à l'épanouissement des agrumes et à l'acclimatation des plantes tropicales et subtropicales.

photos-septembre-2010-0002.JPGL'origine de « La Citronneraie » remonte aux environs du XVIème siècle. A cette époque commence l'aménagement de restanques en terre, puis de murets en pierres traversés d'allées et d'escaliers. Dès cette époque, on plante 200 oliviers en bordure des restanques sur une superficie d'environ 25000 m². Le problème de l'eau est crucial dans notre région, aussi, dès le début du XVIIIème siècle, on entreprend d'importants travaux pour canaliser et mettre en réserve ce précieux liquide. On creuse une galerie souterraine et un bassin de retenue de 150 m de long sur 2 mètres de haut, alimentés par une source.

photos-septembre-2010-0059.JPGphotos-septembre-2010-0096.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On crée également une barme, c'est à dire une citerne enterrée de 150 m3, pour alimenter les nombreux canaux d'arrosage de la partie centrale de la propriété.
Vers 1820, une petite maison rurale de quelque 70 m² est construite dans la tradition mentonnaise. Elle est ombragée d'une terrasse couverte de belles pergolas de glycine et de jasmin. Au sortir de la dernière guerre mondiale, morcelée par plusieurs successions, cette propriété se trouve en partie abandonnée.  A partir des années 1950, l'actuel propriétaire va faire renaître ce domaine. Il rachète aux familles la partie centrale de la propriété. Dès lors, et pendant plusieurs années, il n'aura de cesse de reconstituer la propriété originelle, rachetant peu à peu les diverses parcelles des familles Valetta,Laurenti,Fiorentini,Palmaro,Campi,Vezzoli et Ponzezera.

photos-septembre-2010-0098.JPGphotos-septembre-2010-0099.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 1953, commencent la réhabilitation du jardin et la restauration de la maison rurale. Une grande attention est portée au choix des matériaux de rénovation et à leur mise en œuvre afin de préserver l'authenticité du lieu. Aujourd'hui, la maison principale et ses trois dépendances ont une superficie d'environ 1000 m². Le cachet et le charme d'origine ont été résolument préservés. En 1957, commence la plantation d'une centaine de nouveaux citronniers dans la partie amont de la propriété. A ce jour, on en dénombre environ 450 pieds, tous de la variété « citron de Menton ». Le « citron de Menton » constitue par le parfum de son zeste et la saveur de sa pulpe, la plus prestigieuse des quelques 80 espèces connues à ce jour. Ces fruits savoureux sont utilisés par les plus grands « Chefs » de France et ornent leur « Table Etoilée » pour le plaisir de certains et la renommée de Menton.

photos-septembre-2010-0113.JPGC’est le meilleur citron connu à ce jour. De très nombreux tests organoleptiques ont déjà effectués sur le citron de Menton (on tient compte de l'aspect, couleur, forme, taille de l'écorce et du goût). Une fois de plus le fruit d'or made in Menton l'emporte haut la main face à ses cousins, vert ou jaune du monde entier. Son goût est savoureux, son parfum inimitable, son écorce, très épaisse, permet une longue conservation. La Citronneraie est composée essentiellement d'oliviers et de citronniers ainsi que de pamplemoussiers, orangers, kumquatiers, mandariniers, clémentiniers, pomelos, cédratiers, bigaradiers, auxquels il convient d'ajouter une vingtaine d'hybrides dont le fameux cédrat « main de Bouddha », limequat, citrange, combava,etc.. 

photos-septembre-2010-0115.JPGphotos-septembre-2010-0121.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le remarquable jardin d'agrément, dédié aux plantes tropicales, et réparti en plusieurs pôles à thèmes différents, avec une disposition de l'espace très originale, respectant le « naturel », présente au total plus de 800 espèces de plantes : cactées, plantes tropicales et subtropicales, cycas, ginkgo, kiwis, avocatiers, bananiers, labiacées, solanacées, arecastrums, phœnix, camphrier, eucalyptus, cèdres, yuccas, dracænas, manguiers, érable, syagrus, orchidées cymbidium, nombreuses variétés de bambous et de mimosas…Le paysagisme exotique et le jardin architecturé : ce type d'espace s'ouvre sur une aire d'accueil ménagée au creux d'un boisement d'oliviers gigantesques et plusieurs fois centenaires .

photos-septembre-2010-0108.JPGUn cheminement discret au fil des terrasses, loggias, emmarchements, portiques, colonnades, arcades, pergolas, treillages, vasques, jarres, vases, bancs…conduit à la résidence, fondue au sein de la nature. Un beau parcours dallé vous emmène ensuite à une oasis fleurie aménagée autour des éléments de vie collective : piscine, espace de rencontres… Cette propriété, depuis son acquisition est sans cesse enrichie par son propriétaire, un ex-champion de course automobile, qui embellit le jardin, développe continuellement la plantation d'agrumes et qui nous confie en clin d'œil au slogan de la Ville de Menton : «ma maison est un jardin ».

La citronneraie est un jardin privé. Je remercie les proprietaires Mr et Mme Mazet de m'avoir si gentiment ouvert leur porte.

                              DIAPORAMA DE LA CITRONNERAIE

Partager cet article

Repost0
Published by freerider06 - dans ALPES MARITIMES

Retour Blog Principal & Commentaire