Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 18:30

Septembre-2013-2170.JPG Jusque dans les années 50, toutes les terres situées dans l'arrière pays niçois et cannois étaient dédiées à la vigne et à l'olivier. Les villages de l'arrière-pays niçois ne comptaient alors pas moins de 3700 vignerons ! 

Septembre-2013-2133.JPGSeptembre-2013-2127.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les vendanges avait lieu de septembre à novembre pour laisser au raisin tout le temps pour sa parfaite maturation. Les vendanges étaient très tardives pour les cépages mourvèdre, braquet, folle noire et rolle (cépages spécifiques au pays de nice) afin de laisser se développer la pourriture noble.  Bien sur, il y avait aussi les cépages de Grenache et de Syrah qui était pour l'essentiel de la production locale. Les rendements étaient très faibles, de l'ordre de 25 Hl/ha, et permettaient d'obtenir des vins très structurés aux tanins nobles et aux arômes variés et concentrés.

Septembre-2013-2120.JPGLes vinifications s'opéraient bien sur suivant les méthodes artisanales les plus traditionnelles. Oh bien sur, comme pour l'oliveraie familiale, il n'était pas question d'en faire du commerce, cela représentait à peine la consommation pour l'ensemble de la famille. Quand il y avait les vendages avec ma grand-mère et mon père, j'étais tout heureux de cueillir les grappes de raisin dorées par le soleil. Même le Maire actuel de Mouans-Sartoux, alors en culotte courte faisait les vendanges dans notre propriété avec ses parents.

Septembre-2013-2070.JPGSeptembre-2013-2074.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Face à la pression foncière favorisée par la situation géographique exceptionnelle et le tourisme grandissant, les vignerons des Alpes Maritimes ont tous abdiqué et cédé leur terre les uns après les autres... Sauf quelques rares exceptions comme le merveilleux et sublissime Bellet de Ghislain de Charnacé, petit-fils du Baron de Bellet  qui a été servi à l’occasion du mariage monégasque du Prince Albert et de la Princesse Charlène et qui a résisté aux promoteurs. La propriété familiale de Mouans-Sartoux n'a pas échappé à la règle comme beaucoup d'autres, elle s'est morcelée....

2191.JPGLorsqu'on savoure un vin provenant du sud, c'est un peu d'histoire que l'on déguste. Une histoire qui a débuté il y a 2600 ans, quand les Grecs introduisent dans leurs comptoirs  des rives occidentales de Méditerranée pour la première fois, une fabuleuse plante : la vigne. Depuis, l'art de sa culture et la tradition viticole ont fait du chemin. Toutefois, historiquement, la Provence et le Pays de Nice demeurent les tout premiers vignobles de France, les plus anciens.

Septembre-2013-0032-copie-1.JPGSeptembre-2013-0257.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La tour Jean 


A partir du IIe siècle avant J.-C., les Romains s'installent sur les terres ligures (la Ligurie va de Cannes à la Spezia) colonisées quatre siècles plus tôt par les Grecs. Ils développent la culture de la vigne et organisent la Provincia Romana, la Provence, et la Provincia dei Alpi Marittimo, l'actuel pays de Nice. C'est l'époque de la fondation du port militaire de Fréjus, Forum Julii et de la ville de Cénemelum (Nice Cimiez).

2204.JPGPuis Rome étend son empire et la vigne se glisse dans les pas des conquérants. C'est ainsi que le vignoble se fixe progressivement dans les régions gauloises : Vallée du Rhône, Beaujolais, Bourgogne, Gascogne et Bordelais. Après la chute de l'Empire Romain, il faudra attendre le Haut Moyen Age pour voir la vigne se développer à nouveau dans notre région, sous l'influence cette fois des grands ordres monastiques.

Septembre-2013-0259.JPGSeptembre-2013-2045.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du Ve siècle au XIIe siècle, les abbayes de Saint-Honorat (plus vieille abbaye d’Europe) sur les iles de Lérins, au large de Cannes, Saint-Pons à Nice et du Thoronet dans le Var produisent du vin qui n'est pas uniquement destiné à la consommation des moines ou à l'élaboration de vin de messe. Le vin de la Gaude par exemple (arrière pays niçois), un claret, était très connu car exporté vers le nord de l’Europe à partir des ports de Cannes, Nice et Antibes.

Septembre-2013-2117.JPG

Mon fouloir consiste à faire éclater les grains de raisins sans pour cela écraser les pépins. Il a pour effet de libérer le maximum de jus, de mettre en contact les levures, d'aérer le moût pour permettre un bon départ de la fermentation


 Soigneusement commercialisé, il contribuait notablement aux revenus des établissements monastiques. A partir de XIVe siècle, les grandes familles nobles vont acquérir et gérer de nombreux vignobles et construire les fondations de la Provence et du Pays niçois viticole moderne.

Septembre-2013-2046.JPGSeptembre-2013-2047.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme la Provence, le Pays de Nice est à dominante calcaire. Plus à l'Ouest, face à la mer, affleurent les massifs cristallins du Tanneron. Les paysages, sont composés de collines et de petites montagnes aux courbes plus douces, couvertes de végétation arbustive et de forêts. En continuant vers l'Ouest, entre Cannes et Saint-Tropez, cet ensemble cristallin est troué de traînées éruptives aux roches souvent étonnantes comme les porphyres colorés du massif volcanique de l'Estérel.

Septembre-2013-2144.JPGA ces deux ensembles géologiques, calcaires et cristallins, correspondent deux formations végétales caractéristiques de la zone méditerranéenne: la garrigue sur sol calcaire et le maquis sur sol cristallin. Aucun de ces deux types de végétation ne peut constituer d'importants apports en humus. En règle générale, les sols de la Provence viticole sont donc pauvres, bien drainés mais souvent sensibles à l'érosion. Ces terrains peu profonds, sans excès d'humidité, conviennent parfaitement à la plante méditerranéenne qu'est la vigne.

Septembre-2013-2064.JPG2194.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 L'ensoleillement est la première caractéristique du climat de notre région avec 2900 à 3000 heures par an record national. Les températures sont particulièrement élevées en été, mais la diversité du relief ménage souvent à peu de distance, des différences importantes. Comme toute zone méditerranéenne, la région reçoit ses précipitations, parfois violentes, en automne et au printemps au changement de lune. Les étés sont secs et chauds, parfois brûlants dans l'intérieur des terres, lors des journées sans vent.

Septembre-2013-2061.JPG

Colonnes en pierre de Rognes


 Plus haut, je parlais de l'exceptionnel Bellet de Nice qui a comme Saint patron des vignerons, Saint Vincent. Depuis l'an 304, la Chrétienté célèbre Vincent d'Espagne, martyrisé à Valence et supplicié sur un lit de tessons de bouteilles. La particularité niçoise fait que le Comté de Nice possède son propre Saint-Vincent.

Septembre-2013-2049.JPGSeptembre-2013-2088.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Don Quichotte offert par Picasso à mon pére

Originaire de Cimiez l’ancienne citée Romaine (quartier de Nice), il devint le patron local des vignerons car, lorsqu'on lava ses ossements pour les placer dans un reliquaire, l'eau se transforma en sang, que la liturgie assimile au vin au moment de la consécration.

Septembre-2013-7747.JPGLe vignoble de Bellet est certainement l'un des plus anciens de France et sa plantation remonte vraisemblablement à l'époque de la fondation phocéenne de Nikkaia. A ce jour, le vin de Bellet est mondialement connu. Apprécié par Louis XIV et puis par le Président Thomas Jefferson et plus près de nous, par Jules Romain, il trouve actuellement toutes ses lettres de noblesse sur les plus grandes tables. C'est un vin rare et exceptionnel. Il est le seul AOC de France dépendant du territoire communal d’une grande ville.

Septembre-2013-2090.JPGSeptembre-2013-2176.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans ma cave, on retrouve encore les vestiges de cette époque: Tonneau en chêne, barriques de vin, pressoir à raisin et broyeur, égrainoir, machine à boucher les bouteilles de vin, des Dame-jeanne en verre pour conserver et transporter le vin, des Cassier à bouteilles, Pot à lait de 25 litres environ, sulfateuses  etc .... Je conserve encore les images de cette époque révolue qui comme pour ceux qui l’on connu était pleine de promesse et d’espoir d’un monde meilleur !

Septembre-2013-2167.JPG

Septembre-2013-2162.JPG                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

armoirie du Comté de Nice sur la porte du donjon


Voici une selection de vins locaux de tres grandes qualités et dont, il est certain de dire que l'on ne se trompera pas sur le produit. Tous viennent du terroir local, du Var et des Alpes Maritimes. Tous sont des vins du soleil pour une cuisine du soleil: C'est à dire inoubliable ! La plupart sont dans ma cave ou bien, je les ai deja gouté. Voici ma selection:

CLOS SAINT-JOSEPH  VILLARS/VAR
LES COTEAUX D'AZUR DE SAINT JEANNET
DOMAINE OTT
CHATEAU VIGNELAURE
CHATEAU  MIRAVAL (chateau de Brad Pitt & Angelina Jolie)
Chateau  MINUTY
CHATEAU RASQUE
CHATEAU DE BERNE
CHATEAU SAINTE ROSELINE
CHATEAU DE SAINT MARTIN
CHATEAU  MAIME
CHATEAU DE BELLET
BELLET CLOS SAINT-VINCENT
BELLET CLOS NICEA
ABBAYE DE LERINS SAINT HONORAT
CHATEAU DU ROUET

                       

                                 DIAPORAMA CHATEAU LA BASTIDE


  

Partager cet article

Repost 0
Published by freerider06 - dans region sud

Retour Blog Principal & Commentaire