Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2020 1 06 /07 /juillet /2020 06:18
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

La maison des propriétaires vieille de plus de 300 ans

Inutile de partir loin pour se dépayser pendant le déconfinement ou l’on fut autorisé de ne se rendre que dans un rayon de 100 kilomètres. Je pourrais commencer l’article par cette célèbre phrase « Once upon a time » Il était une fois une région magique qui regorge de beautés, de culture et de traditions.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Départ des sentiers de la bambouseraie

Cette région magique c’est la Riviera-Cote d’Azur. J’en suis à 1425 articles sur mon blog dont 60% sont consacrés aux Alpes Maritimes. Tous sont distincts et parlent de lieux ou d’événements différents. Aucun n’est semblable ! Il faudrait une deuxième vie pour visiter tout ce qu’il y a à voir dans ce département à l’image d’un mini continent et d’une qualité de vie incomparable.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Voici un nouvel endroit que je découvre pour la première fois alors qu’il existe depuis 30 ans. Ici, les idées de visite sont illimitées et dans l'ombre rafraîchissante d'une bambouseraie vous y serez transporté sur un continent bien plus lointain...

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Pourtant, ce havre de verdure et de fraîcheur ne se trouve pas au Japon, mais tout près de chez moi dans les environs de Grasse. Sur les bords de la Siagne, le jardin de Bambous m'invite à une balade zen et instructive.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Dans la foret de bambou

Entre vieilles pierres et fleuve, cette bambouseraie située au coeur des Gorges de la Haute-Siagne est un paradis qui regorge de recoins charmants. En suivant le dédale d'allées ombragées, j’y découvre plus de 80 variétés de bambous. Le bambou, cette herbe géante peut grandir d’un mètre en 24 heures : c’est le record de croissance du règne végétal.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Il faut prendre le temps d'écouter cette nature et se laisser gagner par la sérénité des lieux. En plus de ces variétés aux noms imagés (bambou flèche, écaille de tortue…), je découvre au détour des sentiers une fougère arborescente, un parterre d'iris ou encore un bassin planté de lotus… Un magnifique moment de fraicheur et de retour à la nature tout simplement ! quel travail accompli pour recréer cet écosystème !

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Ce lieu a un charme fou, magique, calme. On s'en prend pleins les yeux. Une parenthèse de quiétude bien utile dans cette époque ou tout va si vite. Après le Tignet/Peymeinade, sur la route de Grasse à Draguignan, on peut découvrir une oasis de fraicheur asiatique: La bambouseraie est nichée au bord de la Siagne, dans un virage. On est sur le domaine de l’ancien moulin à farine, aujourd’hui restauré par le maître des lieux.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

L'ancien moulin à farine qui pourrait nous faire penser à un temple d'Angkor dans la jungle

Je gare la moto sur un petit parking en face de l’entrée et je commence ma visite. Au détour des allées, je peux me délasser sur des bancs idéalement placés. Une petite halte au bord de la Siagne me fait apprécier la sérénité des lieux. Cette forêt au vert intense, très dense, laisse filtrer quelques rayons de soleil. L'ambiance y est unique, reposante et magique.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Lorsque le vent souffle, on peut entendre les bruissements et grincements des tiges qui plient sous la brise. Marcher sur ce sentier, c’est aussi se connecter aux valeurs japonaises. L’importance culturelle portée à la nature, le symbole incarné par le bambou. Car le bambou, c’est la force. Capable de repousser les mauvais esprits.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Des hauteurs de bambous impressionnantes..

Après la balade, j’admire le petit jardin japonais et j’entends le chant d’un shakuhachi, flûte en bambou du pays du soleil levant.. La zènitude dans toute sa splendeur. Pendant que le maitre des lieux fait son récital, sa fille m'explique la réalisation de ce projet fou qui a débuté il y a 30 ans et dont elle va prendre la succession maintenant.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Plusieurs paillotes en espace détente sont aménagées sur le parcours

Le bambou est une ressource naturelle aux multiples usages. Chaque espèce de bambou a des caractéristiques propres : certains atteignent 15m de haut, alors que d'autres restent nains. Certains supportent difficilement le froid et d'autres résistent aux hivers les plus rigoureux comme ceux qui nourrissent les pandas au Népal.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

zenitude au bord de la rivière

Le bois des chaumes, riche en silice, est très dur et très résistant tout en étant flexible. C'est pourquoi les bambous sont souvent utilisés comme matériau de construction. Mais on peut aussi les utiliser sous de multiples formes. Les bambous sont recherchés comme plantes décoratives pour leur feuillage et leurs tiges.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Le bruit provoqué par le vent à leur contact est un son très agréable. Ils sont souvent plantés au bord de pièces d'eau ou comme haies. Le tronc des bambous est utilisé pour sa résistance et sa légèreté pour construire d'impressionnants échafaudages, notamment pour la construction des gratte-ciels.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Les bambous servent aussi à la construction de divers objets : meubles, parquet, cloisons, petites maisons, pilotis, ponts de singes, bungalows, etc.. Les bambous peuvent être utilisés pour produire de la pâte à papier, cet usage est très ancien au Japon. Ils sont également utilisés en dessin et en peinture, comme outil pour dessiner avec de l’encre.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Le torrent de la Siagne...la rivière sans retour ?

Grâce à des processus de fabrication proches de ceux de la pâte à papier, les pousses robustes des bambous peuvent se transformer en un tissu soyeux hautement absorbant et anti-bactérien. De nombreuses chaînes commercialisent des vêtements et du linge de maison à partir de fibres de bambou.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

On traverse plusieurs petits ruisseaux sur le parcours

On pourrait croire que le bambou est déjà formidablement polyvalent mais il ne s'arrête pas là ! C'est aussi une véritable ressource naturelle et écologique. Il peut fixer 30% de plus de CO2 que les arbres feuillus et jusqu'à 12 tonnes de CO2/ha/an. Il libère donc 30% d'oxygène de plus que les arbres.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

En été une buvette est ouverte au bord de la rivière

De plus, il limite l'érosion des sols et restaure des sols appauvris. On utilise même les bambous pour éliminer certaines toxines du sol. En outre, sa culture demande peu d'eau et ne nécessite peu voire pas d'engrais ni de produits phytosanitaires. De plus, saviez-vous que les jeunes pousses de bambous sont comestibles ? Elles sont riches en potassium, silicium, vitamines A, fibres…

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Une petite sieste à l'ombre des bambous ....

Elles sont cueillies, un peu comme des asperges, dès qu'elles commencent à sortir de terre. On les fait bouillir ou griller dans leur enveloppe, avant d'émincer le cœur des pousses pour les préparer avec une salade, du riz, des pâtes ou encore dans une soupe. Chez moi, je ne m’en sers que pour les utiliser en tuteurs pour mes plants de tomate mais ce fameux bambou a bien d’autres capacité.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Un univers enchanteur pour se détendre...

Les bambous sont constitués de tiges souterraines, les rhizomes, qui contiennent les réserves nécessaires à leur croissance. Ces rhizomes portent des bourgeons qui peuvent donner naissance soit à un nouveau rhizome soit à un chaume qui pointera son nez hors du sol sous la forme d'une jeune pousse, un peu comme les turions des asperges.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Etang, bassins et fontaines accueillent nénuphars, lotus, poissons et libellules bleues..

Ces pousses se développent alors à une vitesse fulgurante, jusqu'à 1m par jour pour certaines espèces, grâce aux réserves contenues dans les rhizomes. Puis la croissance s'arrête pour que la plante accumule de nouvelles réserves qui seront utilisées l'année d'après pour la croissance de nouveaux chaumes.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Un temple balinais d'origine tout droit venu d'Ubud

Comme de nouvelles pousses apparaissent chaque année sur le même rhizome, il est nécessaire de couper au moins une partie des chaumes existants, faute de quoi ils s’étoufferaient.

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Il y a meme un velo tuk tuk

Le jardin ici ne ressemble pas à la bambouseraie d’Anduze (Gard) ou tout est ordonné avec le sentiment d’être dans un parc et jardin bien aménagé. Non, ici le propriétaire a volontairement laissé la nature se gérer toute seule et revenir à l'état sauvage ce qui donne l’impression aux visiteurs d’être transporté dans une véritable jungle au Cambodge, à Bali ou tout autre pays exotique…

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN

Le dépaysement assuré en Pays de Grasse

 

                                             DIAPORAMA JUNGLE DE BAMBOU

LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
LA BAMBOUSERAIE & LA JUNGLE DU SHOGUN
Partager cet article
Repost0
Published by freerider06 - dans ALPES MARITIMES

Retour Blog Principal & Commentaire