Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 06:50
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Il s'agit d'un sous-genre de la science fiction que l’on qualifie aussi parfois de rétro-futur. Ce genre est encore très mal connu du grand public surtout en France, voire même des amateurs de science fiction ou de fantastique.

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Bapteme en mongolfière

Cette année, l’association Gaulgauda nous invite à un voyage rétro-futuriste de Jules Verne au Steampunk. Gaulgauda est l’abréviation de Gaule et Gaude. La Gaude est un petit village médiéval de l’arrière pays des Alpes Maritimes qui chaque année organise une manifestation du temps jadis….

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Le terme "steampunk" désignait initialement des oeuvres se déroulant dans le cadre du 19ème siècle victorien, en particulier à Londres où s'esquissaient les prémisses de la société industrielle. Un journaliste américain, Douglas Fetherling, l'a défini comme un genre qui imagine "jusqu'à quel point le passé aurait pu être différent si le futur était arrivé plus tôt", ce qui ressemble quelque peu à la définition de l'uchronie et à une imitation d'anticipation de l'époque.

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Le terme a été forgé en réaction à cyberpunk où le préfixe "cyber" serait remplacé par "steam" (vapeur en anglais) symbolisant le fer de lance de la technologie de l'époque.

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Bienvenue à bord du Nautilus du capitaine Nemo

Le terme s'applique en fait, de façon plus large, à des oeuvres pouvant se dérouler en d'autres temps ou en d'autres lieux, mais possédant une ambiance proche de celle d'un 19ème de fantaisie, caractérisé entre autres par les technologies exagérées de la révolution industrielle : on y trouve de grosses machineries rutilantes et boulonnées, des roues dentées, bielles, leviers et des machines à vapeur grinçantes et crachotantes…

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Certains éléments technologiques de notre époque ou à venir y sont parfois ajouter, comme le calculateur de Babbage avec ses cartes perforées, l'ancêtres de nos ordinateurs, mais qui en réalité n'a jamais été construit du vivant de son inventeur.

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Collection de livres Jules Verne

D'inspiration gothique pour la plupart, les récits steampunk font souvent intervenir des personnalités célèbres tels que des poètes ou des écrivains, voire des personnages fictifs comme Sherlock Holmes, Frankenstein, Dracula, Dr Jekyll & Mr Hyde, Jack l'éventreur, etc. Parfois on y ajoute des notions du fantastique de l’époque.

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

La ligue des gentlemen extraordinaires

Commençons par les racines profondes, le STEAM, puise principalement son inspiration dans les œuvres de Jules Verne. Il modernise le futur vu par nos ancêtres du 19° siècle, les nouvelles technologies de la vapeur, de l’acier et quelques petits plus auraient permis la création de machines extraordinaires (sous marins, vaisseaux spatiaux, machines à remonter le temps…).

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Le voyage extraordinaire de la befana (comptine italienne)

A cette époque ils ne pouvaient imaginer un futur rempli de matériaux plastiques ou composites, d'électronique, et de miniaturisation à outrance, la fée électricité commençait à peine à éclairer le monde.

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

En haut, Nadia Fedor la seule heroine des romans de Jules Verne

Abordons maintenant le côté PUNK, comme évoqué plus haut, cela vient du cyberpunk, ici c'est la révolution industrielle qui tient lieu de système déshumanisé, étouffant, dans lequel l'homme doit trouver sa place vis à vis des machines de plus en plus perfectionnées.

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Le coin des narratrices des romans de Jules Verne

Gaulgauda, l’association du village de la Gaude dans les Alpes Maritimes en cette année du premier week end de Juillet 2016, sort la machine à remonter le temps, elle nous fait voyager comme jamais pour nous emmener en France, à la fin du XIXème siècle !

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

L'association Menest'rolls

Son thème: Jules Verne et son univers unique d’aventures, de voyages, de techniques et de sciences... Jules Verne, l’inventeur de la Science-Fiction. Vous allez voyager dans son œuvre : au fond des océans avec le Nautilus, au centre de la terre dans une forêt de champignons géants ou dans les airs en montgolfière…

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Lundaï dans sa drole de machine

Dans la foulée, je vous fais donc découvrir le mouvement Steampunk, ses drôles de personnages et leurs drôles de machines. Ils sont comme perdus dans l’espace-temps, écartelés entre XIXème siècle et le futur, ce sont les passagers d’un voyage rétro-futuriste. Leurs machines sont extraordinaires, des machines à vapeur, en cuivre, avec des tuyaux, des manomètres, des pistons, des rivets, des engrenages... Comme si la science avait suivi un autre chemin…

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Habitants de la Gaude, petits et grands tout le monde devait venir costumé et l’on pouvait apercevoir deux catégories de personnage: XIXème siècle classique ou alors fantaisie, façon steampunk. Coté animation, il y en avait de très nombreuses avec des concours d’invention, les stands spécialisés, les chasses aux trésors, le bapteme de montgolfière, des scènes théâtrales et des récits de Jules Verne, le bal et des spectacles de rue etc…. Tout cela gratuitement !

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Puisque nous en sommes aux confidence sur Jules Verne, laissez moi vous raconter une anecdote sur notre écrivain. Comme vous le savez, déjà, toutes les personnalités possibles au monde ont habité la « Riviera » pour un temps plus ou moins long et Jules Verne n’y coupa pas !

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Voyage au centre de la terre et les champignons hallucinogènes

Auguste Villemessant, le fondateur du journal Le Figaro qui souhaitait construire une propriété dans la région cannoise fit découvrir à son ami Adolphe d’Ennery romancier et dramaturge Français, le Cap d’Antibes. En 1865, extrêmement enthousiastes, M. d’Ennery achète une grande parcelle de terre à l’extrémité du Cap d’Antibes et y construit une somptueuse villa appelée « les chênes verts ».

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Jules Verne prit l’habitude d’y séjourner tous les hivers pendant 6 ans. Au cours de ses nombreux séjours, il travailla à l’adaptation théâtrale de ses oeuvres romanesques : « Le tour du monde en 80 jours », « Les enfants du capitaine Grant », ou encore « Michel Strogoff ». Les deux écrivains créént aussi un jeu inédit à la villa "Les Chênes Verts" intitulée « Le Voyage à Travers l’impossible ».

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Jules Verne gardera de ces étapes antiboises un souvenir émerveillé : « Du bleu partout, en haut, en bas et du vert à revendre. » En 1905, la villa a été achetée par Sophie Desplans, la fille de Napoleon III. En 1953, devant la propriété est apposé une plaque de l’écrivain visionnaire. La villa reste aujourd’hui semblable à son état initial.

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Pas très loin du père du capitaine Nemo, à seulement quelques dizaine de mètres, Guy de Maupassant découvre à son tour Antibes. Il s'installe dans une villa ou avant lui avait séjourné Georges Sand et plus tard dans ce paradis de la littérature, ce sera au tour de Francis Scott Fitzgerald. Nous ne sommes plus dans la science fiction, mais dans la réalité d’une région unique au monde ou toute les creativités ont été pionniere…..

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

La tenue de l'aventurière et de la chercheuse

Petite précision historique avant de terminer cet article, car la 1er édition de cette festivité fut consacré aux gaulois, d’ou le nom de « Gaulgauda », la Gaule et la Gaude en jeu de mot réunis. Depuis les organisateurs ont gardé ce nom même si les éditions précédentes furent consacrés aux vikings et aux romains. les Gaulois n'ont jamais mis le pied à La Gaude ni dans tout le pays de Nice, car seul les Ligures occupaient les lieux. Par contre, l'occupation romaine est attesté bien sur ! Nous savons tous que le Var formait, à cette époque, la frontière entre la Narbonnaise et l’Italie avec toutefois quelques enclaves sur la rive droite et la vallée de l’Esteron en faveur de l'Italie bien sur ! Il n'y a que Sarko qui voit des gaulois partout ...car mes ancêtres sont les ligures !

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Festijeux, jeu traditionnel en bois et insolite

 

                        DIAPORAMA DE GAULGAUDA 2016

VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE
VOYAGE AU CENTRE DE LA GAUDE

Partager cet article

Repost 0
Published by freerider06 - dans Provence

Retour Blog Principal & Commentaire